5 idées reçues sur les pompes à chaleur

Partager sur

idées reçues sur pompe à chaleur

Certaines idées reçues ont la vie dure. Les pompes à chaleur seraient chères, feraient un bruit assourdissant, ne fonctionneraient pas en cas de grand froid, seraient compliquées à installer… Bref, ce serait un véritable cauchemar. La réalité est un peu plus nuancée. Quelques éléments de réflexion vous aideront à y voir plus clair.

Installer une pompe à chaleur est hors de prix : faux

Le prix d’une pompe à chaleur dépend de plusieurs paramètres tels que sa puissance, son coefficient de performance, ses fonctionnalités, sa technologie (air-air ou air-eau), etc. Certaines pompes à chaleur conviennent à des studios, d’autres à de grandes maisons. En choisir une parfaitement calibrée à votre logement influe directement sur le budget. D’une manière générale, le retour sur investissement est inférieur à 10 ans.

De plus, l’installation d’une pompe à chaleur ouvre droit à de nombreuses aides financières de l’État ainsi qu’à la prime CEE EDF (CITE, éco-PTZ, Anah, etc.) améliorant la rentabilité de l’opération. L’installation d’une pompe à chaleur doit toujours se faire dans l’esprit d’une démarche globale d’économie d’énergie. Si votre logement est une passoire thermique, une pompe à chaleur, ou tout autre système de chauffage d’ailleurs, n’y changera rien.

D’une manière générale, un logement économe en énergie se valorise par rapport à d’autres habitations, énergivores. En plus des économies d’énergie d’usage, une pompe à chaleur permet de valoriser votre bien immobilier en cas de revente.

Les pompes à chaleur sont bruyantes : faux

Comme tout produit industriel et technologique, les pompes à chaleur font l’objet d’une recherche et développement poussés chez les fabricants. Ces derniers rivalisent d’inventivité pour faire évoluer les performances des pompes à chaleur. Illustration parfaite de cette démarche d’innovation continue, si certaines pompes émettaient une sonorité élevée il y a plus de 20 ans, ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Quand elles étaient mal installées, ces pompes à chaleur de première génération ont pu être source de conflits avec le voisinage. Des cas isolés qui ont nui à l’image des pompes à chaleur.

De nos jours, le fonctionnement de l’unité extérieure génère un léger ronronnement qui, à 5 mètres, n’est pas plus élevé que celui émis par nombre de réfrigérateurs. Recourir à un professionnel qualifié RGE est un gage de sérénité car il concevra votre installation dans les règles de l’art. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous aiguiller dans le choix d’un professionnel sérieux et compétent pour vos travaux.

Les pompes à chaleur ne sont pas adaptées aux climats froids : faux

Dans les pays du nord de l’Europe (Danemark, Suède, Finlande), les pompes à chaleur sont largement plébiscitées. Les températures moyennes y sont pourtant plus défavorables qu’en France et sont même fortement négatives à certaines périodes de l’année. Pour ne prendre que l’exemple de la Suède, il y avait, en 2015, plus de 1,5 million de pompes à chaleur en service. Cette statistique suffit à démontrer la capacité des pompes à chaleur à affronter les climats les plus rudes.

Les pompes à chaleur fonctionnent donc normalement, même en terrain hostile. Tout au plus pourra-t-on leur reprocher un rendement moins élevé par temps froid. Encore une fois, il convient de choisir une pompe à chaleur adaptée à votre logement et aux conditions climatiques de votre région. Sachez que certains constructeurs proposent des modèles fonctionnant jusqu’à -25 °C. Ce qui, en France, offre une belle marge de manœuvre dans l’optique d’un fonctionnement optimal, y compris en zone montagnarde.

L’installation d’une pompe à chaleur est compliquée : faux

Dans les projets de construction neuve, l’installation d’une pompe à chaleur n’a rien d’un casse-tête.

Dans un logement ancien, l’installation d’une pompe à chaleur n’est guère plus complexe. Les contraintes à prendre en compte sont simplement plus nombreuses. Mais, techniquement, dans la grande majorité des cas, rien ne s’oppose à l’installation d’une pompe à chaleur.

Un professionnel qualifié RGE visitera votre logement, étudiera votre installation actuelle pour vous proposer le modèle de pompe à chaleur le plus avantageux pour vous. En moyenne, une installation dans un logement ancien demande 2 à 4 jours de travail, dépose de l’ancienne chaudière comprise.

Quant à l’utilisation de votre pompe à chaleur, elle est d’une simplicité enfantine. Vous réglez simplement la température désirée sur le thermostat d’ambiance. Aussi simple que ça.

Les frais d’entretien d’une pompe à chaleur sont élevés : faux

Selon le type de pompe à chaleur installée et sa puissance, un contrat de maintenance annuel est obligatoire. En moyenne, son coût oscille entre 150 et 200 € TTC. Comparé au contrat d’entretien d’une chaudière à gaz ou au fioul, la fourchette est sensiblement la même. Aucune mauvaise surprise en vue, donc.

Nous vous conseillons de programmer une visite annuelle même si elle n’est pas obligatoire. Ces entretiens réguliers prolongeront la durée de vie de votre pompe à chaleur. En outre, dans l’hypothèse d’un dysfonctionnement, il pourra être détecté au plus tôt.

De votre côté, n’hésitez pas à procéder au nettoyage régulier des filtres, dégager tout ce qui pourrait obstruer le captage de l’air sur l’unité extérieure et dépoussiérer régulièrement les modules intérieurs. Comme vous le feriez avec un radiateur, finalement.

Conclusion

Force est de constater que les clichés sur les pompes à chaleur sont infondés.

Le bruit d’une pompe à chaleur est assurément le lieu commun le plus répandu. Fort heureusement, leur technologie a énormément évolué en 30 ans. Performance, sécurité, confort, consommation… sont désormais de mise et permettent de bénéficier d’un équipement de qualité pour un maximum de bien-être !

Maintenant que vous avez balayé vos craintes sur les pompes à chaleur, découvrez en détail leurs avantages et leurs inconvénients.

Pompes à chaleur

Publié le 11 octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *