Les 11 étapes à connaître pour installer un adoucisseur d’eau

Partager sur

Se servir une eau plus douce grâce à un adoucisseur d'eau

Un adoucisseur d’eau permet de réduire la dureté de l’eau, c’est-à-dire son taux de calcaire. L’installation de cet équipement vous permet de bénéficier d’une eau plus douce, garante de nombreux avantages :

  • La prolongation de la durée de vie de vos appareils électro-ménagers fonctionnant à l’eau : le lave-linge et le lave-vaisselle sont plus efficaces plus longtemps avec une eau adoucie, leurs systèmes n’étant pas encombrés par les dépôts de calcaire.
  • La suppression des problèmes d’entartrage de vos canalisations, qui assure notamment un système de chauffage et d’eau chaude plus efficace.
  • Des économies sur le long terme : vous n’aurez plus besoin d’acheter différents produits anticalcaire.
  • Une eau plus agréable à la consommation.
  • Un linge plus souple sans avoir besoin d’ajouter des adoucissants.
Une lave-linge plus efficace grâce à l'adoucisseur d'eau

Il existe deux grands types d’adoucisseurs d’eau qui se différencient au niveau de leur fonctionnement : avec ou sans sel. L’article que vous lisez concerne uniquement les adoucisseurs d’eau fonctionnant au sel, les autres modèles devant impérativement être installés par des professionnels.

L’installation d’un adoucisseur d’eau est relativement simple à la condition de posséder les outils adéquats et de suivre correctement les étapes indiquées dans cet article.

IZI vous accompagne dans vos projets

Simuler un devis d'installation d'adoucisseur d'eau

Découvrir notre offre

1. Définir l’emplacement de l’adoucisseur d’eau

Vous avez généralement peu d’alternatives pour choisir l’emplacement de votre adoucisseur d’eau, puisque celui-ci devra être posé à proximité de l’arrivée d’eau générale de votre habitation. Néanmoins, si celle-ci est située à l’extérieur de votre habitation, il peut être nécessaire de construire un abri qui isolera l’adoucisseur d’eau des intempéries et des rayons du soleil.

2. Choisir un modèle d’adoucisseur d’eau compatible

Pour choisir le bon modèle d’adoucisseur d’eau, vous devez avant tout connaître la pression d’arrivée d’eau. Commencez par vous assurer que l’ensemble de vos robinets ou arrivées d’eau sont correctement éteints et qu’aucun appareil électro-ménager consommant de l’eau n’est en service. Munissez-vous ensuite d’un manomètre est mesurez la pression en ouvrant un robinet à puissance maximale.

Un manomètre pour mesurer la pression d'eau

La pression généralement distribuée par les communes correspond à 3 bars, ce qui convient à la majorité des adoucisseurs d’eau. En revanche, si vous mesurez une pression supérieure, vous devrez vous équiper d’un adoucisseur d’eau compatible, ou installer préalablement un réducteur de pression sur votre arrivée d’eau.

3. Préparer le matériel et les outils nécessaires

Pour installer votre adoucisseur, vous devez être équipé des outils suivants :

  • un mètre
  • une règle à niveau
  • un tournevis
  • un marteau
  • une clé à molette
  • une clé à pipe
  • une pince multiprise
  • une perceuse
  • un mini coupe-tube
  • un tampon de laine d’acier
  • une paire de ciseaux
  • un sceau
  • une auge
Certains des outils nécessaires de plomberie pour installer un adoucisseur

Outre l’adoucisseur et ses accessoires, vous aurez également besoin des éléments ci-dessous :

  • un préfiltre (la pose d’un préfiltre n’est pas obligatoire, mais elle permet d’améliorer les performances de l’installation et évite toute pénétration de résidus à l’intérieur de votre équipement)
  • un kit bypass (il permet d’autonomiser l’arrivée d’eau de l’adoucisseur si jamais celui-ci présente un problème et doit être révisé)
  • un flexible d’alimentation sanitaire
  • deux raccords à compression
  • des joints fibres
  • des joints toriques
  • du sel pour adoucisseur

4. Préparation de l’installation de l’adoucisseur d’eau

Commencez par éteindre votre chauffe-eau et couper l’alimentation générale d’eau. Ouvrez ensuite un robinet pour effectuer un vidage complet de la tuyauterie ; fermez ce robinet dès que l’eau s’arrête couler.

Sur le tuyau d’arrivée d’eau, marquez deux repères à l’aide d’un feutre. Le premier avant l’emplacement du préfiltre et le second après l’emplacement de l’adoucisseur d’eau. Prenez correctement en compte la longueur des différents raccordements.

Dévissez ensuite les colliers de fixation de l’arrivée d’eau situés entre les deux repères. Placez l’auge sous les endroits repérés de l’arrivée d’eau. Desserrez le mini-coupe tube, puis resserrez-le au niveau du premier repère. Effectuez un premier tour, puis resserrez à nouveau. Vous pouvez procéder ainsi jusqu’à ce que le tuyau soit complètement découpé. Faites ensuite de même au niveau de l’autre repère. Frottez enfin les zones découpées grâce à la laine d’acier, afin de garantir la bonne qualité des futurs raccords.

Une fois cette opération effectuée, placez le raccord à compression sur la première extrémité du tuyau en insérant l’écrou, la bague, puis le mamelon. Commencez par serrer l’écrou sur le tuyau à la main, puis serrez les raccords sur le tuyau avec la clé à molette et la pince multiprise. Réalisez la même opération sur l’autre extrémité du tuyau.

5. Installation du préfiltre

Commencez par dévisser le récipient du préfiltre puis insérez la cartouche de filtration à l’intérieur. Revissez le couvercle et serrez à l’aide de la clé de serrage. Installez un joint torique sur le mamelon de raccordement et vissez-le sur l’entrée du préfiltre à la main, puis à la clé à molette. Faites la même opération sur la sortie du préfiltre.

Assurez-vous que l’entrée du préfiltre, marquée « IN » sur le couvercle, soit orientée vers l’arrivée d’eau de votre habitation. Placez ensuite l’équerre du fixation murale au-dessus du couvercle du préfiltre. Fixez le filtre à l’équerre à l’aide des vis et serrez-les avec la clé à pipe.

Positionnez l’ensemble sur le mur, en veillant à laisser une distance suffisante par rapport au sol et à la longueur du flexible d’alimentation sanitaire. Cela vous permettra de faciliter le démontage futur lors du remplacement du filtre. Vérifiez l’horizontalité à l’aide du niveau à bulle puis tracez les repères de fixation. Enlevez le filtre et percez sur les repères à l’aide d’un foret correspondant à la largeur des chevilles et au matériau de votre mur. Enfoncez les chevilles grâce au marteau, vissez partiellement, insérez l’équerre puis terminez le vissage.

Dans le flexible d’alimentation sanitaire, placez un joint fibre à l’intérieur de l’écrou. Vissez à la main l’écrou sur le tuyau d’arrivée d’eau, puis serrez sans forcer grâce à la clé à molette et la pince multiprise. Vérifiez la présence d’un joint à l’autre extrémité du flexible, puis raccordez-le sur l’entrée du préfiltre.

6. Raccordement du bypass

Tournez votre adoucisseur et ôtez la goupille pour dégager le capuchon de protection de la sortie « OUT ». Vérifiez que le bypass est bien équipé de joints toriques puis graissez-les à l’aide de graisse silicone. Insérez le bypass sur l’arrivée et la sortie d’eau de l’adoucisseur ; effectuez cette opération par le haut ou par le bas, en fonction de la position de votre arrivée d’eau. A l’aide des clips de fixation, bloquez le bypass dans la vanne.

Engagez ensuite un joint fibre dans l’écrou le plus large du flexible et raccordez cet écrou sur l’entrée « IN » du bypass. Commencez par visser à la main puis utilisez la clé à molette sans forcer. Faites de même sur la sortie « OUT ».

Retournez l’adoucisseur pour le mettre dans sa position normale d’utilisation. Sur le premier flexible, mettez un joint fibre dans le petit écrou. Vissez l’écrou à la main sur le mamelon à la sortie du préfiltre, finissez avec la clé à molette, toujours sans forcer. Insérez un joint sur l’autre flexible, et raccordez-le au tuyau d’alimentation grâce à la clé à molette et la pince multiprise. Terminez l’opération en revissant les colliers de fixation.

7. Installation du tuyau de vidange de régénération

A l’aide de la pince multiprise, glissez une goupille autour d’une extrémité du tuyau de vidange. Ouvrez ensuite le capot arrière de l’adoucisseur d’eau et insérez le tuyau au niveau du connecteur d’évacuation. Enfin, remontez la goupille à l’aide de la pince multiprise afin de garantir l’étanchéité de l’installation.

Certains adoucisseurs sont équipés d’une rupture de charge. Cet accessoire permet de prévenir le refoulement de l’évacuation et le développement de bactéries. Si vous avez acheté un adoucisseur semblable, commencez par dérouler le tuyau d’évacuation puis coupez à la longueur nécessaire avec des ciseaux. Glissez l’extrémité du tuyau autour de la partie crantée de la tétine. Insérez la tétine dans le coude de la rupture de charge, puis placez celle-ci dans l’évacuation de votre installation, au-dessus du siphon.

Si votre adoucisseur est livré sans rupture de charge, fixez l’extrémité du tuyau de vidange environ 4 cm au-dessus du niveau de l’évacuation d’eau.

8. Installation du tuyau de trop-plein

Sur une nouvelle section du tuyau de vidange, insérez une goupille grâce à la pince multiprise. Raccordez cette extrémité de tuyau sur la partie crantée du coude de trop-plein et replacez correctement la goupille de maintien. Insérez un joint dans le trou de la cuve situé à l’arrière de l’adoucisseur. Enfoncez le coude de trop-plein à l’intérieur de ce joint d’étanchéité.

Coupez le tuyau de trop-plein à la bonne longueur, puis raccordez-le directement à l’évacuation d’eau. Comme l’évacuation se fait grâce à la gravité, le tuyau ne doit pas dépasser la hauteur du coude de trop-plein lors de son raccordement à l’évacuation.

9. Test de l’installation

Afin d’éviter les problèmes de fuite, de pression ou d’air dans l’installation, vous devez effectuer certains tests avant de mettre en service votre matériel.

Commencez par ouvrir un robinet d’eau froide : l’eau ne coule pas puisque l’arrivée d’eau reste coupée à ce moment. Placez la manette du bypass en position fermée afin d’isoler l’adoucisseur du circuit général. Dévissez la vis de purge d’air située sur le dessus du couvercle du préfiltre. Ouvrez doucement la vanne d’alimentation générale, puis laissez couler l’eau jusqu’au remplissage du préfiltre. Refermez ensuite la vanne d’alimentation générale et revissez la vis de purge. Ouvrez ensuite à nouveau la vanne d’alimentation générale et laissez couler l’eau jusqu’à ce que le débit d’eau au niveau du robinet soit normal.

Une vanne d'arrivée d'eau

Tirez sur la manette du bypass afin de la placer en position de service. Cette opération doit se faire délicatement afin d’éviter une mise en pression trop rapide dans l’adoucisseur.

Attendez environ trois minutes, puis placez votre robinet en position chaude. Refermez le robinet d’eau chaude dès que vous obtenez un débit régulier. Vérifiez que les raccords de plomberie ne présentent aucune fuite.

10. Mise en service de l’adoucisseur d’eau

A l’aide d’un sceau, versez une dizaine de litres d’eau dans le bac de l’adoucisseur. Ajoutez du sel spécialement conçu pour les adoucisseurs d’eau jusqu’au niveau indiqué. Ôtez le capot arrière de l’adoucisseur. Connectez les cosses du transformateur sur les cosses de l’adoucisseur, rabattez le capot et branchez l’adoucisseur à une prise de courant.

Démarrez l’adoucisseur en choisissant le mode de régénération, afin d’évacuer les poussières résiduelles. Reportez-vous si nécessaire à la notice du fabricant. Une fois la régénération terminée, vous pouvez rallumer le chauffe-eau et commencer à utiliser l’eau courante normalement.

11. Entretien de l’adoucisseur d’eau

Pour profiter sur la durée des bienfaits de votre adoucisseur d’eau, un entretien régulier est nécessaire. Celui-ci vous permettra d’éviter les problèmes d’étanchéité et de vous assurer que votre adoucisseur remplit efficacement son rôle de filtration des microparticules.

  • Changement du filtre : procédez à ce changement une fois par an en commandant des filtres auprès du fabricant de votre adoucisseur d’eau. Assurez-vous d’installer le filtre à l’emplacement correct en vous reportant à la notice.
  • Ajout de sel : si vous constatez de l’eau stagnante dans le récipient à sel, vous devez ajouter du sel compatible avec l’adoucisseur d’eau.
  • Nettoyage de l’adoucisseur : il est nécessaire de maintenir votre adoucisseur dans sa propreté d’origine. Examinez l’intérieur et l’extérieur de votre équipement pour supprimer d’éventuels résidus. Cette vérification est essentielle car elle vous permet de consommer votre eau sans courir aucun risque sanitaire.
  • Désinfection de l’adoucisseur : si vous n’avez pas utilisé votre appareil pendant une longue durée, des bactéries peuvent se développer à l’intérieur. Pour désinfecter votre adoucisseur d’eau, vous pouvez utiliser des produits d’entretien spécifiques ou simplement de l’eau de javel. A la suite de la désinfection, effectuez par deux fois des cycles de remplissage et de vidage.
  • Réglage de l’adoucisseur : vous devez surveiller les éventuels changements au niveau de la pression d’arrivée d’eau distribuée par votre commune. Si vous constatez une évolution, utilisez la molette de réglage de votre appareil. Dans le cas rare où il ne serait plus compatible, installez un régulateur de pression entre l’adoucisseur et l’arrivée d’eau.

Si votre adoucisseur d’eau a été installé par un professionnel, vous pouvez souscrire un contrat de maintenance avec entretien annuel de votre équipement.

IZI vous accompagne dans vos projets

Simuler un devis d'installation d'adoucisseur d'eau

Découvrir notre offre

Publié le 25 novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *