Installation d’une charpente : quelles aides financières ?

Partager sur

Charpente

Comme tous travaux de construction, la pose d’une charpente n’ouvre pas de droit à des aides financières. Ce n’est toutefois pas le cas des travaux de rénovation de votre charpente. Ainsi, les particuliers peuvent bénéficier de différentes aides financières et subventions en passant par un professionnel pour réaliser leur projet. Un crédit d’impôt est même possible. Les professionnels d’IZI by EDF font le point avec vous des différentes auxquelles vous pourriez être éligible.

La rénovation d’une charpente : les aides financières

Les problèmes de toiture peuvent engendrer des déperditions énergétiques de 30 %. C’est pour cette raison que l’état encourage les travaux de rénovation des charpentes avec différentes aides financières et subventions comme :

Pour bénéficier de ces différentes aides pour la réfection d’une charpente, il est obligatoire de confier les travaux de rénovation à un artisan qualifié. Autre critère d’éligibilité commun à l’ensemble de ses subventions : la construction de la maison doit être terminée depuis au moins 2 ans.

Charpente

Le taux de TVA

Le taux de TVA normal est de 20 %. Toutefois, pour des travaux comme la réfection d’une charpente, il est possible de bénéficier d’un taux révisé de cette taxe sur la valeur ajoutée. Ainsi, pour la main d’œuvre et les matériaux fournis par l’artisan, vous pouvez bénéficier du taux de TVA intermédiaire de 10 %.

Si la rénovation de la charpente fait l’objet de travaux d’isolation par la même occasion, vous pourrez bénéficier du taux de TVA réduit à 5,5 % pour l’ensemble du projet.

Le crédit d’impôt

Vous ne pouvez pas directement bénéficier du crédit d’impôt. Toutefois, en associant des travaux d’amélioration de l’isolation de votre toiture, vous aurez le droit à cette aide financière.

En effet, le dispositif du crédit d’impôt sur la transition énergétique (CITE) s’applique aux travaux d’isolation liés à la pose d’une nouvelle charpente. Il doit s’agir de votre résidence principale et sa construction doit être achevée depuis plus de deux ans.

Une entreprise certifiée RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) doit alors s’occuper des travaux concernant la charpente et l’isolation de la toiture.

Le crédit d’impôt représente un montant de 30 % de la facture totale, avec différents plafonds selon votre situation :

  • 8 000 € pour une personne seule ;
  • 16 000 € pour un couple ;
  • 400 € supplémentaire par personne à charge.

Les personnes non-imposables peuvent également bénéficier du CITE. Un chèque leur sera adressé.

L’éco-prêt à taux zéro

Vous ne pouvez pas directement bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro. Toutefois, en associant des travaux d’amélioration de l’isolation de votre toiture, vous aurez le droit à cette aide financière. Son montant est plafonné à 30 000 €.

Les propriétaires bailleurs et les propriétaires occupants d’une maison individuelle ou d’un appartement en copropriété peuvent en bénéficier. Pour les propriétaires occupants, le logement doit obligatoirement être la résidence principale et la construction doit dater d’avant 1990.

combles isoler amenager

Les aides financières de l’Anah

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) est un organisme public qui verse des subventions pour différents travaux comme la rénovation d’une charpente, en fonction de vos ressources. Des priorités locales sont également prises en compte.

Un dossier devra être monté est déposé à l’Anah. Après étude de votre éligibilité, vous serez informé. Dans le cas où la réponse est positive, le plafond de la subvention est de 20 000 € HT et les travaux de rénovation énergétiques sont subventionnés à hauteur de :

  • 35 % pour les ménages aux revenus modestes ;
  • 50 % pour les ménages aux revenus très modestes.

En cas d’insalubrité causée par l’état de la charpente et de l’isolation de la toiture, le plafond est porté à 50 000 € HT.

Les rénovations de charpente permettent de bénéficier des subventions si les travaux concernent :

  • Le remplacement complet ou partiel de la charpente ;
  • Le renforcement de la charpente ;
  • Les travaux de charpente accompagnés d’une amélioration de l’isolation de la toiture ou de l’isolation des combles perdus.

Les aides locales et régionales

Rapprochez-vous également de vos collectivités locales pour connaître les différentes aides proposées dans votre commune, votre département et votre région.

Les Aides Régionales aux Économies d’Énergie pour les Particuliers

En effet, de nombreux dispositifs ont été mis en place sous la forme d’Aides Régionales aux Économies d’Énergie pour les Particuliers.

Les propriétaires occupants leur logement peuvent en bénéficier sans condition de ressources pour les travaux d’isolation engendrés par la rénovation d’une charpente. Cette aide varie selon les régions :

  • Un éco-chèque logement d’un montant allant jusqu’à 1 500 € pourra vous être versé dans les Midi Pyrénées ;
  • En Lorraine, l’aide prend la forme d’un prêt à taux zéro, etc.

Les Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat

D’autres aides locales existent. C’est le cas des Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH). Il est possible d’en bénéficier pour les travaux de charpente dans certaines régions, lorsque les collectivités territoriales nouent un partenariat avec l’ANAH pour améliorer la qualité de vie des personnes dans une zone prédéfinie.

Pour bénéficier de cette aide financière pour vos travaux de charpente, votre logement doit se situer sur une zone couverte par un programme OPAH.

Le financement d’une partie de vos travaux de réfection de charpente recevra alors un véritable coup de pouce avec :

  • De subventions majorées de l’ANAH ;
  • Et d’un complément versé par votre collectivité locale.

Les propriétaires bailleurs souhaitant profiter du programme OPAH doivent s’engager à pratiquer un loyer modéré par la suite.

Aides travaux

Simuler votre devis travaux en ligne

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

La rénovation d’une charpente : quel prix ?

Maintenant que nous avons fait le point sur les différentes aides financières dont vous pouvez bénéficier pour la rénovation de votre charpente, revenons sur les prix à envisager pour les travaux (hors subventions et aides).

Les différents types de charpente

Selon le mode de construction de votre maison, vous pouvez opter entre différents matériaux pour la construction de votre charpente. Il existe, en effet, des charpentes en bois, des charpentes en kit, des charpentes plates en béton, des charpentes métalliques, etc.

Selon le type de charpente souhaité et compatible avec votre habitation, les prix pourront aller, en moyenne, de 35 à 170 € TTC le m², hors aides financières et subventions.

Les dispositifs financiers présentés ci-dessus permettent de faire baisser le coût des travaux de manière significative. C’est également l’occasion de revoir l’isolation de votre toiture.

Tableau récapitulatif des prix de rénovation d’une charpente

Type de charpente à rénoverPrix moyen au m²
Charpente en boisEntre 50 et 100 € le m²
Charpente métalliqueEntre 50 et 170 € le m²
Charpente en kitEntre 35 et 85 € le m²
Charpente compatible avec un toit plat végétaliséEntre 50 et 120 € le m²
Charpente plate en bétonEntre 60 et 120 € le m²

Ces prix sont exprimés toutes taxes comprises (TTC).

Publié le 19 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *