Installation d’un chauffe-eau : quelles aides financières ?

Partager sur

aide-installation-chauffe-eau

L’installation d’un chauffe-eau dans votre logement représente un coût non-négligeable pour votre portefeuille. Cependant, des aides financières existent pour vous aider à financer cet équipement sous certaines conditions.

Quels types de chauffe-eaux peuvent bénéficier d’une aide financière ?

Selon le type de chauffe-eaux que vous souhaitez installer dans votre logement, vous devez savoir que vous ne pourrez pas toujours obtenir une aide financière. En effet, les subventions sont accordées dans lorsque vous allez installer un chauffe-eau permettant de faire des économies d’énergie, avec un bon rendement, tout en respectant l’environnement, c’est-à-dire avec un recours aux énergies renouvelables.

Ainsi, pour obtenir une aide financière pour installer cet équipement chez vous, vous devez opter notamment pour un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Dans ces deux cas, vous pourrez alors éventuellement profiter des aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • Les certificats d’économies d’énergie (CEE) ;
  • La TVA réduite à 5,5% ; 
  • Le chèque énergie ;
  • Les aides des collectivités territoriales ;
  • Les aides de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah).

L’installation d’un chauffe-eau avec MaPrimeRénov’

Depuis le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ s’est ouvert à tous les Français désirant réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Dans ce sens, il est possible d’obtenir MaPrimeRénov’ pour installer un chauffe-eau solaire, un chauffe-eau solaire combiné (bois ou biomasse) ou un chauffe-eau thermodynamique.

Cependant, cette subvention est octroyée selon les revenus de votre ménage et le gain énergétique réalisé après l’installation du chauffe-eau. Par ailleurs, votre logement doit se situer en France métropolitaine ou en outre-mer, être achevé depuis au moins 2 ans et les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE, c’est-à-dire reconnu garanti pour l’environnement).

Ainsi, les montants de MaPrimeRénov’ dépendent de la situation financière de votre foyer :

  • Pour un chauffe-eau solaire : le montant est de 4000€ si vous êtes dans la catégorie ménage aux « revenus très modestes », 3000€ pour la catégorie « revenus modestes » et 2000€ pour les autres ménages ;
  • Pour un chauffe-eau solaire combiné : le montant est de 8000€ pour les « revenus très modestes », 6500€ pour les « revenus modestes » et 3000€ pour les autres ménages ;
  • Pour un chauffe-eau thermodynamique : le montant est de 1200€ pour les « revenus très modestes », 800€ pour les « revenus modestes » et 400€ pour les autres ménages.

D’autre part, vous devez savoir que MaPrimeRénov’ est cumulable avec les aides des collectivités locales, les certificats d’économies d’énergie (CEE), les aides d’Actions Logement, le chèque énergie mais aussi la TVA à 5,5%.

L’installation d’un chauffe-eau avec l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un crédit avantageux proposé par l’Etat pour financer également des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Il permet notamment d’installer un système de production d’eau chaude sanitaire comme un chauffe-eau thermodynamique ou d’installer un équipement de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable comme un chauffe-eau solaire.

Cet éco-PTZ s’adresse aux propriétaires occupants mais aussi bailleurs qui mettent en location leur bien ou s’apprêtent à le faire. Il n’existe pas de conditions de ressources pour en profiter à condition que votre logement date de plus de 2 ans et demeure votre résidence principale ou celle de votre locataire. Par ailleurs, l’installation du chauffe-eau doit être réalisée par un professionnel RGE.

Le montant maximal de l’éco-PTZ est de 15000€ si vous réalisez un seul des travaux éligibles à cette aide, 25000€ si vous réalisez deux travaux et 30000€ si vous réalisez 3 travaux ou plus. Son remboursement doit en revanche s’effectuer sur 15 ans maximum. De même, vous devez savoir que l’éco-PTZ est cumulable avec MaPrimeRénov’, les aides des collectivités locales et les certificats d’économies d’énergie (CEE).

L’installation d’un chauffe-eau avec les certificats d’économies d’énergie (CEE)

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) prennent la forme de primes «(« Coup de pouce » ou « Prime énergie » notamment) ou prêt bonifiés, mis en place par des entreprises du secteur de l’énergie. Elles permettent de vous aider à réaliser des travaux d’économies d’énergie, sans conditions de ressources mais dont les montants varient selon les niveaux de ressources du foyer.

Vous devez savoir que de nombreuses entreprises proposent donc une prime pour l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique ou solaire. Les montants de ces aides financières sont variables en fonction des offres. Pour connaître l’ensemble des CEE mis en place en France, vous pouvez vous rendre sur le site de l’ANIL, où sont recensés toutes les primes auxquelles vous êtes éligibles selon votre localisation.

L’installation d’un chauffe-eau avec la TVA réduite à 5,5%

Lorsque vous réalisez des travaux de rénovation dans un logement ancien, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5% sous certaines conditions. Votre logement doit tout de même être achevé depuis plus de 2 ans au début des travaux et doit vous servir uniquement comme habitation, autant en résidence principale qu’en résidence secondaire, occupant, en location ou occupé à titre gratuit.

Dans ce sens, vous allez pouvoir profiter de cette TVA réduite à 5,5% si vous décidez d’installer un équipement d’économie d’énergie respectant des caractéristiques techniques et des critères de performances minimales comme un chauffe-eau solaire ou un chauffe-eau thermodynamique.

L’installation d’un chauffe-eau avec le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide financière versée par l’Etat pour aider les ménages modestes à régler leurs factures d’énergie. Cependant, il est possible de le transformer en « chèque-travaux » et l’utiliser également pour une partie des travaux de rénovation d’énergie. Si vous êtes éligible, vous n’avez aucune démarche à réaliser, il vous est envoyé automatiquement.

Son montant varie entre 48 et 277€ par an selon les ressources de votre foyer. Il peut donc vous permettre de financer une partie de l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique ou solaire, à condition que cette opération soit réalisée par un professionnel RGE. Le chèque énergie est alors cumulable avec MaPrimeRénov’, les CEE ou encore l’éco-PTZ.

L’installation d’un chauffe-eau avec les aides des collectivités territoriales

Les aides des collectivités territoriales (régions, départements, communes) peuvent également vous aider à supporter le coup d’une installation d’un chauffe-eau à votre domicile. Elles viennent le plus souvent en complément des autres aides financières mais sont propres à votre lieu de résidence. En effet, en fonction de votre localisation, vous aurez le droit à une voire plusieurs subventions ou prêts aidés selon plusieurs critères comme votre niveau de ressources ou l’équipement installé.

Pour vous aider à connaître toutes les aides disponibles selon vos collectivités territoriales, l’Agence nationale pour l’information sur le logement propose un simulateur en ligne afin de vous aiguiller. Vous aurez alors accès à de nombreuses informations sur les critères d’éligibilité et le montant de ces aides.

L’installation d’un chauffe-eau avec les aides de l’Anah

En principe, il n’est pas possible de profiter des aides financières de l’Anah pour installer un chauffe-eau chez vous. Cependant, dans le cadre de son programme « Habiter Mieux sérénité », vous allez pouvoir réaliser une rénovation énergétique globale de votre logement et ainsi y inclure l’installation d’un chauffe-eau solaire ou thermodynamique.

Cependant, vous devez respecter plusieurs critères d’éligibilité :

  • Vous faites partie de la catégorie « ressources très modestes » : 50% du montant total de vos travaux hors taxes seront pris en charge dans la limite de 15000€, avec la prime « Habiter Mieux » qui prendra en charge 10% du montant total de vos travaux hors taxe dans la limite de 3000€ ;
  • Ou vous faites faire partie de la catégorie « ressources modestes » : 35% du montant total de vos travaux hors taxes seront pris en charge dans la limite de 10500€, avec la prime « Habiter Mieux » qui prendra en charge 10% du montant total de vos travaux hors taxe dans la limite de 2000€ ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE ;
  • Vous n’avez pas bénéficié d’un prêt à taux zéro (PTZ) depuis 5 ans ;
  • Votre logement a plus de 15 ans ;
  • Les travaux doivent être d’un montant minimum de 1500€.

Ces aides financières de l’Anah sont cumulables avec le chèque énergie, la TVA réduite à 5,5% mais aussi l’éco-prêt à taux zéro et les aides des collectivités locales.

Aides travaux

Remplacement de ballon d'eau chaude

Publié le 10 Février 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • mikaeela says:

    bonjour
    jhabite dans un appartement et je voudrais beneficier dun chauffeau electrique comment faire ma demande aupres de EDF REUNION
    bien cordialement

    • noemie luca says:

      Bonjour Mikaeela.

      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.
      Je vous invite à cliquer sur ce lien qui vous redirigera vers le site de EDF Réunion avec les offres pour Chauffe-eau électrique.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF!