Installation d’un poêle à granulés : quelles aides financières ?

Partager sur

aide-financiere-installation-poele-granules

Le poêle à granulés séduit de plus en plus de Français car il s’agit d’une solution simple, confortable et facile d’utilisation pour chauffer votre logement. Cependant, son coût reste important pour les budgets modestes, c’est la raison pour laquelle des aides financières existent.

Quels types de poêles à granulés peuvent bénéficier d’une aide financière ?

Le poêle à granulés est un équipement intégrant un système de chauffage d’appoint au bois. On l’appelle également communément un poêle à bois et fonctionne par combustion où les granulés ou pellets de bois sont brûlés ce qui produit de la chaleur dans la pièce de votre logement où il est installé. Il dispose ainsi d’un rendement intéressant (au moins 90%), à condition qu’il soit apposé du logo « Flamme Verte », attestant de ses performances énergétiques et environnementales.

Il faut néanmoins distinguer les poêles à granulés des poêles à buches. En effet, les poêles à buches proposent des rendements un peu moins élevés que les poêles à granulés, de l’ordre de 70-85%. Cependant, ils peuvent être également éligibles à des aides financières suivant les dispositifs.

Voici donc les aides auxquelles vous pouvez avoir droit, sous conditions, pour l’installation d’un poêle à granulés :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • La prime à la conversion chaudières ;
  • Les certificats d’économies d’énergie (CEE) : primes énergie et « Coup de pouce économie d’énergie » ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • La TVA réduite à 5,5% ;
  • Les aides des collectivités territoriales ;
  • Le chèque énergie ;
  • Les aides de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah).

Comment installer son poêle à granulés avec MaPrimeRénov’ ?

Après la fusion du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) et certaines aides de l’Anah, MaPrimeRénov’ peut vous aider à financer l’installation d’un poêle à granulés dans votre logement puisqu’il s’agit d’un équipement de chauffage fonctionnant au bois. Depuis le 1er janvier 2021, ce dispositif est d’ailleurs élargi à tous les Français pour installer ce type d’équipements et ainsi moins consommer d’énergie.

Cependant, pour en bénéficier, votre niveau de ressources ainsi que le gain énergétique réalisé sera pris en compte pour fixer le montant de cette aide financière. Par ailleurs, le logement doit être achevé depuis au moins 2 ans à la date du début des travaux et doit se situer en France métropolitaine ou en outre-mer. D’autre part, l’installation du poêle à bois doit être réalisée par un professionnel RGE, reconnu garant de l’environnement.

Ainsi, le montant de MaPrimeRénov’ pour l’installation de cet équipement varie selon vos revenus. Pour un poêle à granulés, cette aide est de 3000€ si vous êtes dans la catégorie des ménages aux « revenus très modestes », 2500€ pour la catégorie « revenus modestes » et 1500€ pour les autres ménages. MaPrimeRénov’ est d’ailleurs cumulable avec les aides des collectivités territoriales, l’éco-PTZ, le chèque énergie, la TVA réduite à 5,5% et les certificats d’économies d’énergie (CEE).

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) pour financer l’installation d’un poêle à granulés

Si vous souhaitez installer un poêle à granulés chez vous, il est essentiel de savoir que les certificats d’économies d’énergie (CEE) financés par des entreprises privées, obligées par l’Etat, peuvent vous aider à support son coût. Ils prennent différentes formes selon les acteurs les proposant comme la « prime énergie » ou encore la prime « Coup de pouce Chauffage ».

Les montants des CEE varient également selon les entreprises mais elles sont le plus souvent comprises entre 200 et 800€ en moyenne. Plusieurs autres critères rentrent ensuite en ligne de compte comme votre localisation, le rendement du poêle à granulés ou encore vos revenus.

Installer un poêle à granulés avec l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Vous pouvez également penser à demander un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour vous aider à financer l’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable. Les poêles à granulés bois y sont donc éligibles, à condition d’être propriétaire du logement, que vous l’occupiez ou que vous le mettiez en location.

Ce prêt bonifié est octroyé sous conditions de ressources mais vous devez obligatoirement faire installer le poêle à granulés par un professionnel RGE, reconnu garant de l’environnement. Par ailleurs, votre logement doit une nouvelle fois être achevé depuis au minimum 2 ans et doit rester votre résidence principale ou celle de votre locataire.

Au niveau des montants de l’éco-PTZ, vous devez savoir qu’il est plafonné à 15000€, si vous réalisez un seul des travaux éligibles à cette aide. Le montant peut augmenter au maximum à 25000€ si vous en réalisez deux simultanément voire à 30000€ maximum, si vous en réalisez 3 en même temps. La période de remboursement peut ensuite s’étaler sur 15 ans maximum et vous pouvez cumuler l’éco-PTZ avec MaPrimeRénov’, les CEE ou encore les aides des collectivités territoriales.

Comment installer un poêle à granulés avec une TVA réduite à 5,5% ?

Le poêle à granulés bois étant un équipement de chauffage utilisant une énergie renouvelable, vous pouvez obtenir une TVA réduite à 5,5% lors de son achat. Il faut néanmoins que ce poêle respecte des caractéristiques techniques et des critères de performances minimales.

Vous devez également respecter certaines conditions comme :

  • Votre logement doit être achevé depuis au moins 2 ans au début des travaux ;
  • Votre logement doit être dédié exclusivement à un usage d’habitation ;
  • Il peut s’agir d’une résidence principale comme d’une résidence secondaire ;
  • Vous pouvez être propriétaire, occupant, locataire ou occupant à titre gratuit.

L’installation d’un poêle à granulés avec le chèque énergie

Le chèque énergie est à la base une aide financière octroyée par l’Etat aux ménages modestes afin de régler leurs factures d’énergie. Cependant, il est possible de le transformer en « chèque-travaux » si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique. Vous pouvez donc l’utiliser pour financer une partie de l’installation de votre poêle à granulés.

En revanche, vous devez savoir que vous ne pouvez pas en faire la demande vous-même, l’Etat l’envoie directement aux bénéficiaires selon leurs revenus. Le montant de ce chèque-énergie varie d’ailleurs entre 48 et 277€ par an selon le niveau de ressources mais peut être accompagné de MaPrimeRénov’, les CEE ou encore l’éco-PTZ.

Les aides des collectivités locales pour installer son poêle à granulés

Autres entités auprès desquelles vous pouvez vous tourner pour obtenir une aide financière : les collectivités territoriales. En effet, les régions, départements et communes proposent des dispositifs pour aider leurs administrés à installer des poêles à granulés chez eux. Ces aides varient fortement d’une localisation à une autre.

Si vous souhaitez connaître les dispositifs en place sur votre localisation, la meilleure chose à faire est de vous tourner vers l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) qui dispose d’agences locales disséminées partout en France. Vous pouvez également sur son site internet où un simulateur vous permettra de connaître toutes les aides disponibles auxquelles vous pourriez prétendre, en seulement quelques clics.

Comment installer son poêle à granulés avec les aides de l’Anah ?

Même si une partie de ses aides a été transférée chez MaPrimeRénov’, l’Agence nationale pour l’habitat (Anah) propose également le programme « Habiter Mieux Sérénité ». Il ne pourra pas directement vous permettre de financer l’installation d’un poêle à granulés mais peut vous aider à financer et vous accompagner dans un projet global de rénovation, dans lequel vous incorporerez le fameux poêle à granulés.

Vous devez néanmoins rentrer dans les critères d’éligibilité de cette aide, c’est-à-dire faire partie des catégories « ressources très modestes » et « ressources modestes », selon votre niveau de revenus. Votre logement doit également avoir plus de 15 ans où vous réaliserez des travaux d’un montant minimum de 1500€, réalisés par un professionnel RGE.

Le montant de l’aide est de 50% du montant des travaux dans la limite de 15000€ avec une prise en charge dans le cadre de la prime « Habiter mieux » de 10% du montant dans la limite de 3000€, pour les ménages aux « ressources très modestes ». Ce montant est rabaissé à 35% du montant total des travaux dans la limite de 10500€ avec une prise en charge dans le cadre de la prime « Habiter mieux » de 10% dans la limite de 2000€, pour les ménages « ressources modestes ».

Aides travaux

Une solution de chauffage adaptée à votre besoin, à prix IZI !

Publié le 18 Février 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *