Aide & prime au changement de radiateurs électriques - IZI by EDF
Changement de radiateurs électriques : quelles aides et primes peut-on percevoir ?
Aides

Changement de radiateurs électriques : quelles aides et primes peut-on percevoir ?

Lecture en 4 min

Publié le 2 Mars 2021

-

Besoin de remplacer en toute urgence de vieux convecteurs électriques ? D’évoluer vers un nouveau système de chauffage plus performant et économe en énergie ? Vous n’avez pas les moyens d’investir dans de nouvelles solutions de chauffage ? Des aides de l’Etat ont été spécialement mises en place pour améliorer le confort thermique des ménages et améliorer la performance énergétique des logements : aides pour l’installation d’une pompe à chaleur, d’un thermostat, d’une chaudière à haute performance énergétique… Mais peut-on au final prétendre à une prime pour le changement de radiateurs électriques ? Attention, nuance dans ce cas précis… Tour d’horizon des dispositifs d’aides financières encore disponibles !

Quelles sont les aides tout public pour changer de chauffage électrique ?

Plusieurs dispositifs d’aide ont vu ces dernières années le jour pour financer la rénovation énergétique des bâtiments et le remplacement de radiateurs grille-pain… Sans pour autant qu’on ne sache exactement le montant des primes, si ces dernières sont à l’heure actuelle toujours disponibles, ni vers quel interlocuteur se tourner. Certaines aides de l’Etat se cumulent (MaPrimeRénov/CEE par exemple), d’autres non. Résultat : c’est la pagaille pour obtenir la bonne info, monter un dossier et enfin percevoir une aide !

Les coups de pouce MaPrimeRénov : la fin du dispositif pour les radiateurs

Si le dispositif MaPrimeRénov se maintient pour la dépose d’une cuve à fioul ou pour l’installation d’une pompe à chaleur, l’aide a été abrogée en ce qui concerne le changement de radiateurs. Le « coup de pouce chauffage” pour l’installation de radiateurs électriques à haute performance énergétique a été abrogée fin 2021, au même titre que le « coup de pouce thermostat ».

A ce jour, vous ne pouvez donc plus prétendre à ces aides.

Les certificats d’économies d’énergie, ou prime énergie

Les Certificats d’économies d’énergie (CEE) peuvent néanmoins encore vous aider à financer la pose et le prix d’un radiateur électrique dernière génération. Accessibles à tous, aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires, les CEE que l’on appelle aussi la prime énergie, sont versés par les fournisseurs d’énergie (EDF par exemple) aux particuliers qui en feraient la demande.

Le montant de la prime ? Elle s’élève à une centaine d’euros/radiateur pour les ménages aux revenus modestes (voir tableau ci-dessous) et à une cinquante d’euros/radiateur pour les autres ménages.

Pour avoir une idée de la catégorie à laquelle vous appartenez, voici les revenus fiscaux de référence des ménages aux revenus modestes pour l’année 2022 en Île-de-France et hors région francilienne :

Nombre de personnes composant le ménagePlafonds de ressources en Île-de-France des ménages aux ressources modestesPlafonds de ressources hors Île-de-France des ménages aux ressources modestes
125 714 €19 565 €
237 739 €28 614 €
345 326 €34 411 €
452 925 €40 201 €
560 546 €46 015 €
Personne supplémentaire7 613 €5 797 €

D’autres critères sont pris en compte :

  • La prime est attribuée uniquement pour le remplacement d’un ancien convecteur par un radiateur électrique labellisé NF Électricité performance 3 étoiles œil (les modèles les plus performants et de fait, les plus coûteux).
  • Le montage du dossier doit être réalisé auprès du fournisseur d’énergie de votre choix (devis des travaux à signer une fois seulement après validation de votre dossier).
  • L’installation du nouveau système de chauffage doit être obligatoirement opérée par un professionnel qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement), partenaire du fournisseur d’énergie de votre choix.

En cas de revenus modestes, a-t-on le droit à des aides pour le changement de radiateurs électriques ?

L’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) est votre ultime recours pour financer votre projet. Le programme de l’ANAH « habiter sain » permet en l’occurrence de couvrir jusqu’à 50% du montant total HT des travaux d’amélioration du confort, de la sécurité et/ou de la salubrité du logement, avec un plafond de 10 000 € HT de travaux.

main homme fait ses comptes

Mais attention, l’aide financière est là encore soumise à plusieurs conditions :

  1. Etre propriétaire et présenter des revenus fiscaux modestes à très modestes (voir tableau ci-dessous).
  2. Vivre dans la résidence principale à rénover, et ce, pendant au moins 6 ans après la fin travaux de remplacement des radiateurs.
  3. Ne pas avoir déjà bénéficié d’un prêt à taux zéro ces 5 dernières années. Le prêt à taux zéro n’est pas cumulable avec l’aide « habiter sain ».
  4. Améliorer le confort d’un logement construit depuis au moins 15 ans, à la date de demande de l’aide.
  5. Faire évaluer votre maison ou vote appartement par un professionnel selon des critères de dégradation et de salubrité spécifiques (agence régionale de santé).
  6. Obtenir une procédure de police de saturnisme ou de mise en sécurité ordinaire du logement (péril, insalubrité, sécurité des équipements communs).

Voici les revenus fiscaux de référence pour l’année 2022 :

En Île-de-France :

Nombre de personnes composant le ménagePlafonds de ressources en Île-de-France des ménages aux ressources très modestesPlafonds de ressources en Île-de-France des ménages aux ressources modestes
121 123 €25 714 €
231 003 €37 739 €
337 232 €45 326 €
443 472 €52 925 €
549 736 €60 546 €
Personne supplémentaire+ 6 253 €+ 7 613 €

Dans les autres régions :

Nombre de personnes composant le ménagePlafonds de ressources dans les autres régions des ménages aux ressources très modestesPlafonds de ressources dans les autres régions des ménages aux ressources modestes
115 262 €19 565 €
222 320 €28 614 €
326 844 €34 411 €
431 359 €40 201 €
535 894 €46 015 €
Personne supplémentaire+ 4 526 €+ 5 797 €

Bon à savoir : l’attribution de l’aide « habiter sain » n’est pas automatique. L’ANAH étudie chaque demande en analysant l’intérêt réel des travaux pour l’habitation. Mieux vaut par ailleurs rénover l’ensemble de vos radiateurs, plutôt qu’une seule unité, ou réaliser un bouquet de travaux (l’électricité, la plomberie, le chauffage par exemple). Les raisons ? Le dossier est complexe à monter, d’autant plus que le montant de la pose de radiateurs réalisée par un professionnel doit impérativement être supérieur à 1500 €.

Les travaux réussis, c'est simple, c'est IZI !

J'installe des radiateurs

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

28 commentaires

  • Marie France says:

    Je suis étonnée que dans le contexte actuel les locataires d un logement avec des radiateurs très energivores n aient plus d aides pour le remplacement de leurs radiateurs électriques . Or ceux ci( si performants et adaptés( hormis les grille pain toujours très installés par certains bailleurs à mon grand étonnement ( quoique : ils sont bas de gamme et ne coûtent pas cher à l’a achat)Qui peut les soutenir dans cet achat élevé ? Quelles aides ? Merci

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Comme indiqué dans l’article, l’aide CEE/prime énergie est à ce jour réservée au remplacement de vieux convecteurs par des modèles dernière génération à inertie (labellisés NF électricité performance 3 étoiles 1 œil : la plus haute note). Cette aide est donc encore disponible, mais évidemment soumise à conditions. Il faut compter une centaine d’euros par radiateur pour les ménages aux revenus modestes, et une cinquantaine d’euros par radiateur pour les autres ménages (sans limite de ressources). D’autres aides sont en place mais pour les énergie alternatives à l’électricité (fioul, chaudière gaz, pompe à chaleur…).

      Enfin pour rappel, le remplacement des radiateurs électriques est à la charge des propriétaires bailleurs et non des locataires.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • Ghislaine says:

    Je me chauffe avec la climatisation réversible et in foyer fermé au. Ois. Mais il me reste trois radiateurs à changer. Puis-je avoir une aide

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Comme indiqué dans l’article, vous pouvez encore demander une aide CEE/prime énergie auprès du fournisseur d’énergie de votre choix. La prime est soumise à conditions :
      – monter un dossier en justifiant vos revenus fiscaux
      – remplacer obligatoirement un ancien convecteur par un radiateur électrique labellisé NF Électricité performance 3 étoiles œil (modèle dernière génération)
      – passer par un artisan RGE pour l’installation d’un radiateur

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • Marie France says:

    Bonjour. Je cherche à trouver les solutions pour financer le changement de radiateurs électriques énergivores et non adaptés à mon logement( placé sous les toits avec murs en façade) par des radiateurs sains et économes ( performants) . Je suis locataire et suis surprise qu en pleine crise actuelle je ne trouve pas d aide . Pouvez vous me dire comment faire, à qui m adresser ? Mes revenus actuels sont dits modestes.Merci

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Tout est dit dans l’article. A ce jour, il existe peu d’aides financières pour l’installation de radiateurs électriques, à l’exception du dispositif CEE/prime énergie. Pour votre information, le remplacement des radiateurs électriques est à la charge du propriétaire (sauf en cas de casse : responsabilité du locataire). Vous pouvez dans un premier temps vous rapprocher de votre bailleur pour savoir si le remplacement est envisageable.

      Bonne journée

  • pascal says:

    Bonjour

    Mas parents à la retraite souhaitent remplacer leurs convecteurs électriques par de de nouveaux nouvelle génération ; peuvent ils prétendre à une aide ; ils sont en catégorie : modeste ?

    merci de votre retour .

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Nous venons d’actualiser le sujet de notre article qui méritait une mise à jour, étant donné l’évolution des aides et du contexte. Vous trouverez les plafonds des revenus en IDF et hors IDF et tous les critères pour prévoir prétendre à une aide, à savoir les Certificats d’économies d’énergie (CEE) appelés aussi prime énergie.
      https://izi-by-edf.fr/blog/aide-financiere-radiateurs/

      Bonne journée.

  • Lea says:

    Bonjour, ma maman bientôt 90 ans a des radiateurs défectueux .Peut elle prétendre à une aide pour le changement de ses radiateurs .Ou s’adresser et quels sont les conditions pour en bénéficier. Merci de votre retour. Cordialement
    Léa

    • Avatar photo Bertrand D says:

      Bonjour,
      Si les radiateurs sont électriques, alors vous pouvez bénéficier d’une aide de 110 € par équipement (Ma Prime Rénov’ Bleu/jaune) ou 55 € par équipement (Ma Prime Rénov’ violet/rose).
      Très bonne journée

Voir plus de commentaires