Installation d’une toiture végétalisée : quelles aides financières ?

Partager sur

Toiture végétalisée

Une toiture végétalisée complète de manière efficace l’isolation d’une maison ou d’un immeuble, grâce à son inertie thermique. La réduction des variations de températures enregistrées est évaluée à 40 % pour les maisons équipées d’un toit vert. Toutefois, l’installation d’une toiture végétale est une opération coûteuse. IZI by EDF vous indique comment financer votre projet et vous dirige vers les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

La toiture végétalisée : définition

La toiture végétalisée désigne un toit plat ou ayant une faible inclinaison (jusqu’à 35°). Ce toit se caractérise par la végétation qui le recouvre. Pour cela, il se compose d’abord d’un support porteur en bois, en acier ou en béton. Puis un isolant comme de la laine minérale ou du polystyrène le recouvre. Enfin, une couche drainante et un substrat de culture (comme de la tourbe ou un mélange de pierres légères) sont ajoutés avant la couche végétale.

Une toiture végétale offre des performances appréciables sur le plan phonique et thermique. Ainsi, dans une région où les nuisances sonores sont importantes, il peut être intéressant d’en installer une. La toiture végétalisée absorbe les ondes sonores et réduit les nuisances aériennes.

La toiture végétale : une solution coûteuse et écologique

L’implantation de végétaux sur les toitures ne se prête pas à toutes les habitations. Cette solution onéreuse présente toutefois d’excellents avantages écologiques et esthétiques, en plus de ses bonnes performances en matière d’isolation.

Les différent types de toiture végétale

Il est possible d’installer 3 types de toiture végétale :

  • La toiture végétale extensive :

Elle se compose d’un tapis végétal permanent. Relativement légère, seules des plantes rampantes et des plantes grasses de petite taille peuvent être installées.

  • La toiture végétale semi-intensive :

On y installe de petits arbustes, de plantes grimpantes et des fleurs. Le substrat est haut de plusieurs dizaines de centimètres.

  • La toiture végétale intensive :

Elle permet d’installer tout type de plantes et d’arbres. Il devient alors possible de créer un véritable jardin sur le toit. Vous pourrez aussi bien planter des arbres fruitiers que des arbustes ou petites plantes. La profondeur de substrat nécessaire peut toutefois avoisiner 1 mètre.

Toiture végétalisée

Les aides financières pour l’installation d’une toiture végétale

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières pour végétaliser votre toiture.

Je suis un particulier : de quelles aides puis-je bénéficier ?

Si la toiture végétale est une excellente solution pour faire des économies d’énergie, elle ne permet pas de bénéficier de toutes les aides financières liées à l’installation de panneaux photovoltaïques, de capteurs solaires thermiques ou aux travaux d’isolation d’une maison, d’un appartement ou d’un immeuble. En effet, vous ne pourrez pas bénéficier :

  • Du crédit d’impôt transition énergétique CITE ;
  • Ni de Ma Prime Rénov’ ;
  • Ni de l’aide de l’Anah « Habiter Mieux ».

Des aides existent toutefois pour les particuliers souhaitant installer une toiture végétalisée. Les collectivités locales fournissent, en effet, des subventions pour ce type de travaux. Rapprochez-vous de celle dont vous dépendez pour en savoir plus.

Sachez notamment que dans la région des Hauts de Seine, la collectivité locale subventionne 80 % de l’installation d’une toiture végétalisée, avec un plafond fixé à 48 € par m².

Pour les copropriétés, ce montant peut parfois doubler.

Je suis une entreprise : de quelles aides puis-je bénéficier ?

Les collectivités locales encouragent également les entreprises à installer des toitures végétales. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de la collectivité locale dont dépend votre entreprise.

En Île-de-France, par exemple, la région subventionne 80 % de l’installation d’une toiture végétalisée, avec un plafond fixé à 20 € par m².

Aides travaux

Installation de panneaux solaires

Les aides financières pour l’installation d’une toiture terrasse

Si les toitures végétalisées ne permettent pas de bénéficier de nombreuses aides, la création d’une toiture terrasse où vous serez ensuite libre de faire votre jardin vous permet de profiter de différentes subventions.

Une toiture terrasse ne comprend ni combles, ni rampants de toiture, comme pour une toiture végétale. L’étanchéité est maximale. La chaleur à l’intérieur de l’habitat est mieux conservée et assure une meilleure régulation intérieure du foyer tout au long de l’année. Un système adapté permet l’écoulement des eaux pluviales. Associée à une toiture végétalisée, la toiture terrasse permet de réduire :

  • Les frais d’entretien du toit ;
  • Les infiltrations d’eaux usées.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

La rénovation énergétique d’une toiture terrasse ouvre droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique à hauteur de 150 € par m² pour l’isolation extérieure et de  100 € par m² pour l’isolation intérieure.

Cette prime vient en déduction de votre impôt sur le revenu. 30 % des dépenses TTC sont déduites du prix total de la pose et de la fourniture. Pour les personnes non imposables, la somme est versée sur votre compte en banque.

La TVA à taux réduit de l’Ademe

Pour inciter les particuliers à végétaliser leur toiture, les travaux de rénovation énergétique sont soumis à un taux de TVA réduit de 5,5 % ou de 10 % lorsque les travaux sont réalisés par des professionnels.

Le prêt à taux zéro

Cet emprunt sans taux d’intérêt peut aller jusqu’à 30 000 € remboursables sur 10 ou 15 ans. L’isolation d’une toiture terrasse fait partie des travaux éligibles.

Le programme Habiter Mieux

Pour les ménages à revenus modestes et très modestes, l’Anah propose une prime « Habiter mieux » pour rénover une toiture terrasse.

Plafonnée à 20 000 € HT, cette aide vous permet de revoir l’isolation thermique de votre toiture avant de la végétaliser.

Toiture végétalisée

Les démarches administratives pour végétaliser sa toiture

Pour construire une toiture végétalisée, une étude technique doit être réalisée en amont du projet. Elle permet notamment de calculer la contrainte de poids accepté sur la toiture. Elle vous aidera ainsi à vous décider entre une toiture végétale extensive, semi-intensive et intensive.

Demande de permis de construire pour toiture végétalisée

Avant de vous lancer dans la recherche de subventions et d’aides financières, pensez à réaliser les démarches nécessaires pour pouvoir lancer votre projet. En effet, la demande d’un permis de construire est indispensable pour pouvoir construire une toiture végétale.

En cas de rénovation d’une toiture existante, une simple déclaration préalable de travaux en Mairie sera nécessaire.

Les toitures végétales sont-elles autorisées partout en France ?

Il est possible d’installer une toiture végétalisée partout en France. La seule recommandation consiste à choisir des plantes compatibles avec le climat local. Dans le sud de la France, il sera, par exemple, nécessaire de prévoir un système d’arrosage.

Les conditions à respecter pour pouvoir végétaliser une toiture

Pour pouvoir végétaliser votre toiture, vous devrez prendre en compte :

  • La pente de la toiture ;
  • L’orientation de la toiture par rapport au soleil, au vent et à la pluie ;
  • La surcharge de poids induite par les plantes que vous souhaitez y mettre.

Mieux vaut privilégier la végétalisation d’une toiture plate, même s’il est possible de le faire sur une pente légèrement inclinée.

Quel entretien pour une toiture végétalisée ?

Selon la région, l’exposition au soleil, à la pluie et au vent, une toiture végétalisée demande un entretien plus ou moins régulier. Si une fois par an peut suffire, certaines toitures devront être entretenues tous les 3 mois.

Par entretien s’entend notamment l’arrosage, le traitement des mauvaises herbes, le nettoyage des évacuations des eaux pluviales, etc.

Quelle longévité pour une toiture végétale ?

Lorsque la toiture végétale est adaptée à sa région et son climat et qu’elle est bien entretenue, sa durée de vie est très longue.

Publié le 27 Janvier 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

4 commentaires

  • Taryck says:

    Dans votre description du toit végétalisé vous avez oublié la couche d’étanchéité.
    On ne met pas directement la couche drainante sur la couche d’isolation.

    • Hugo Bardoux says:

      Bonjour, merci pour votre retour, je fais remonter cette erreur afin qu’elle soit modifiée.
      Belle journée à vous de la part de l’équipe IZI by EDF !

  • bonjour nous sommes 33 copropriétaires ayant chacun une terrasse accessible et une terrasse inaccessible .nous allons devoir refaire quelques terrasses qui nous posent problèmes d infiltrations .nous avons entendus qu’ il était possible d obtenir une subvention pour l installation de terrasses végétalisées et le cout qui doit etre supérieur à l isolation classique. pourriez vous nous en dire plus a ce sujet.je fait parti du conseil syndical. cordialement.

    • Hugo Bardoux says:

      Bonjour, il y a plusieurs aides et subventions qui s’offrent à vous pour l’installation de terrasses végétalisées : Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), La TVA à taux réduit de l’ADEME ou Le prêt à taux zéro.
      N’hésitez pas à contacter l’un de nos chargés d’affaires au 09 70 258 258 pour avoir une idée plus précise de votre situation.
      Belle journée à vous de la part de l’équipe IZI by EDF !