Les aides disponibles pour la rénovation d’une cuisine PMR

Partager sur

Pour cuisiner en parfaite autonomie, une personne en fauteuil roulant ou à mobilité réduite doit prévoir un aménagement sur-mesure. Ces travaux d’adaptation de l’espace cuisine peuvent se révéler coûteux. Heureusement, de nombreuses personnes à mobilité réduite sont éligibles à différentes aides pour la rénovation d’une cuisine PMR. Les artisans du réseau d’IZI by EDF vous les présentent.

Les différentes aides pour la rénovation d’une cuisine PMR

Quelles aides financières peuvent être proposées pour aménager son logement ?

Pour la rénovation d’une cuisine accessible à une personne à mobilité réduite (personne nouvellement handicapée suite à un accident, senior souhaitant rester à son domicile le plus longtemps possible…), différentes aides financières d’aménagement d’un logement existent pour couvrir une partie des travaux :

  • L’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ; 
  • La Majoration pour la vie autonome (MVA) ;
  • La Prestation de compensation du handicap (PCH) ;
  • Le complément de ressources ;
  • Le crédit d’impôt des travaux d’équipement pour personne âgée ou handicapée ;
  • L’aide Habiter Facile de l’Anah.

Les professionnels du réseau d’IZI by EDF font le point avec vous sur ces différentes aides.

Cuisine pour PMR

L’Allocation aux adultes handicapés (AAH)

Pour la rénovation d’une cuisine PMR, l’AAH est accordée aux personnes ayant un taux d’incapacité d’au moins 80 %. Lorsque le taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %, l’AAH peut être attribuée dans le cas où la personne est soumise à des restrictions substantielles et durables d’accès à un travail du fait du handicap.

Le montant maximal de l’AAH est de 900 €.

Cette aide est cumulable avec :

  • la majoration pour une vie autonome (MVA) ;
  • et le complément de ressources.

La Majoration pour la vie autonome (MVA)

La MVA est versée de manière automatique aux personnes à mobilité réduite sous deux conditions :

  • si la personne handicapée ne travaille pas ;
  • si elle habite dans un logement indépendant.

Le montant de la MVA est de 104,77 €.

La Prestation de compensation du handicap (PCH)

Cette aide financière couvre différents besoins. Si elle peut servir à la rénovation d’une cuisine PMR, elle couvre aussi des frais humains (accompagnants) et techniques (écoles, formation, etc.). En termes d’accessibilité, la PCH peut aussi bien servir pour un véhicule que pour le logement. Cette aide personnalisée peut aussi aider à financer un chien d’aveugle.

Le montant de la PCH varie donc en fonction de vos besoins et vous aide à financer tout type de besoin lié à la perte d’autonomie, notamment l’aménagement de la cuisine pour vous faciliter la vie au quotidien.

Le complément de ressources

Un taux d’incapacité de 80 % minimum est le principal critère d’éligibilité pour le complément de ressources. La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées demande également une capacité de travail de moins de 5 %.

Le montant mensuel du complément de ressources est de 179,31 €.

Le crédit d’impôt des travaux d’équipement pour personne âgée ou handicapée

Pour l’aménagement d’une cuisine PMR, il est également possible de bénéficier du crédit d’impôt. Celui-ci couvre une partie des équipements d’accessibilité à la limite de 25 % des dépenses. Sur une durée de 5 ans, cette aide est plafonnée à 5 000 € pour une personne seule et à 10 000 € pour un couple PMR soumis à l’imposition commune.

Pour chaque personne à charge, le montant du plafond du crédit d’impôt est majoré de 400 € (ou 200 € dans le cas d’un enfant en résidence alternée).

L’aide Habiter Facile : quels sont les travaux pris en charge par l’anah

Les experts du réseau d’IZI by EDF vous conseillent de prendre rendez-vous avec votre CPAM. Accompagné par un assistant social du service, vous pourrez alors identifier ensemble les différentes aides financières que peut vous apporter l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Grâce à l’aide financière Habiter facile, l’Anah finance jusqu’à la moitié de vos travaux :

  • 50 % du montant des travaux HT, plafonné à 10 000 € pour la catégorie « ressources très modestes » ;
  • 35 % du montant des travaux HT, plafonné à 7 000 € pour la catégorie « ressources modestes ».

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Quels sont les travaux pris en charge pour une cuisine PMR ?

Les normes à respecter pour une cuisine PMR sont nombreuses. Pour faciliter l’autonomie des personnes à mobilité réduite : avec fauteuil roulant, malvoyant ou autres, les travaux d’aménagement peuvent être lourds. Les travaux recevables par les différentes aides sont ceux permettant :

  • d’adapter la cuisine et ses accès aux besoins spécifiques du handicap de la personne concernée ;
  • le maintien à domicile de la personne à mobilité réduite.

Cela signifie que les aides disponibles pour la rénovation d’une cuisine PMR concernent les aménagements permettant de compenser les incapacités liés à la perte de mobilité, comme :

  • des tiroirs équipés d’ouvertures électriques ;
  • un plan de travail motorisé avec variation de hauteur pour permettre à une personne en fauteuil roulant et à son conjoint de s’en servir ;
  • un éclairage à détection de mouvement ;
  • un évier suspendu permettant le passage du fauteuil roulant en dessous, etc.

Les travaux d’aménagement de la cuisine PMR peuvent également comprendre l’élargissement de la porte d’entrée et une optimisation des rangements. Tout ça, dans le but de laisser un fauteuil roulant circuler librement.

aides rénovation cuisine pmr

Comment bénéficier des aides pour l’installation d’une cuisine PMR ?

Quelle sont les aides de la MDPH ?

Pour bénéficier de ces différentes aides proposées aux PMR pour la rénovation d’une cuisine, vous devez contacter la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) dont vous dépendez. Les différentes aides financières dont vous pouvez bénéficier pour la rénovation de votre cuisine sont indépendantes du taux réduit de TVA et des exonérations d’impôts.

Les aides accessibles pour une personne handicapée dans un logement

Si vous souhaitez bénéficier des aides de l’Anah, contactez également la CPAM, pour connaître votre éligibilité. N’hésitez pas aussi à vous renseigner auprès d’autres organismes pour des travaux d’adaptation de l’habitat et une demande d’aide. Vous pouvez notamment vous tourner, vers Action logement, la caisse d’allocation familiale (CAF), ou encore les collectivités territoriales comme le conseil départemental.

Sachez que pour bénéficier des aides de l’Anah, notamment, les travaux de rénovation de votre cuisine PMR doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel du bâtiment. IZI by EDF vous met en relation avec son réseau d’artisans certifiés pour que vous puissiez bénéficier de ce type de travaux, tout en étant éligible aux différentes aides financières.

Aide pour personne a mobilité réduite : les autres pièces

Par ailleurs, il est aussi possible de réaliser des travaux d’adaptations pour d’autres pièces, comme la salle de bains PMR. Barre d’appui, douche à l’italienne, espace nuit adapté ou encore rampe d’accès, plusieurs aides exceptionnelles existent pour l’aménagement de l’habitat.

Publié le 8 Juillet 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.