Tout savoir sur les aides de la caisse de retraite pour l’adaptation du logement

Partager sur

aide travaux retraite

Si vous êtes à la retraite, vous devez savoir qu’il existe une aide pour réaliser des travaux dans votre logement via votre caisse de retraite. Vous pourrez alors financer une partie des travaux pour adapter votre habitat.

Qu’est-ce que l’aide de la caisse de retraite ?

Si vous êtes à la retraite et que vous souhaitez réaliser des travaux dans votre logement, il est nécessaire que vous sachiez que votre caisse de retraite peut vous accorder une aide financière. Nommée « Pour bien vieillir chez soi », l’aide de la caisse de retraite peut vous être attribuée que vous soyez retraité du régime général ou retraité de l’Etat.

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur les aides pour l’adaptation de votre logement, vous pouvez vous rapprocher de votre caisse de retraite régionale :

  • Les Caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) en Alsace-Moselle, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Centre-Ouest, Hauts-de-France, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Nord-Est, Normandie, Pays-de-la-Loire, Rhône-Alpes et Sud-Est ;
  • La Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) en Ile-de-France ;
  • Les Caisses générales de sécurité sociale (CGSS) en Guadeloupe, Martinique et à la Réunion ;
  • Les Services de retraite de l’Etat (SRE) ;
  • La Caisse Nationale de retraites des agents des collectivités territoriales (CNRACL).

Quels sont les travaux éligibles à l’aide de la caisse de retraite ?

Dans la plupart des cas, les aides de la caisse de retraite pour réaliser des travaux d’adaptation dans votre logement peuvent prendre deux formes. La première consiste en un kit de prévention et comprend un ensemble d’équipements techniques vous permettant d’améliorer votre confort de vie et faciliter les déplacements dans votre habitation, comme par exemple :

  • Des barres d’appui ou de soutien dans la salle de bains ou les toilettes ;
  • Un parcours lumineux ;
  • Un réhausseur de siège, de fauteuil, de WC ;
  • Une deuxième aide à la montée dans les escaliers comme une rampe ;
  • Une assise pour la baignoire ou la douche ;
  • Un tapis antidérapant.

La seconde aide vous accompagnera dans la mise en place de travaux d’aménagement, réalisés par un professionnel, avec un soutien financier. Vous pourrez notamment :

  • Modifier l’accessibilité de votre logement ;
  • Transformer votre salle de bain (remplacement d’une baignoire par une douche exemple) et vos toilettes (WC surélevés et barres d’appui) ;
  • Remplacer un système de chauffage défectueux ;
  • Installer un chauffage central ;
  • Mieux isoler et installer du double ou du triple vitrage ;
  • Installer des volets roulants motorisés ;
  • Mettre en conformité vos installations électriques et/ou de chauffage.

Qui peut bénéficier des aides de la caisse de retraite ?

Afin d’être éligible à une aide de la caisse de retraite, vous devez réaliser les travaux d’adaptation dans un logement utilisé en tant que résidence principale. Il faut également que vous soyez retraité du régime général de la sécurité sociale ou que vous ayez exercé votre activité la plus longue au régime général. Parallèlement, vous pouvez également avoir accès à cette aide si vous êtes retraité de l’Etat et avez exercé votre activité professionnelle la plus longue en tant que fonctionnaire civil ou ouvrier de l’Etat.

Cependant, vous ne pouvez avoir accès à cette aide de la caisse de retraire si vous recevez ou si vous êtes d’ores et déjà éligibles aux aides suivantes :

  • L’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) : elle permet de vous aider à financer une partie ou la totalité des dépenses nécessaires pour vous permettre de rester à votre domicile ;
  • L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) : elle est remplacée depuis 2006 par la prestation de compensation du handicap mais il est toujours possible de la percevoir si vous en étiez déjà bénéficiaire avant 2006 ;
  • La prestation de compensation du handicap (PCH) : elle permet de prendre en charge l’aménagement du logement pour les personnes en situation de handicap, à titre définitif ou provisoire selon les conditions de perte d’autonomie, d’âge, de ressources et de résidence ;
  • La majoration pour tierce personne (MTP) : elle permet aux bénéficiaires de recevoir une majoration de leur pension d’invalidité si vous avez recours à l’assistance d’une tierce personne pour vous aider dans votre quotidien ;
  • L’allocation veuvage : elle permet d’aider l’époux(se) survivant(e) après le décès de l’autre pour subvenir à ses besoins.

Comment faire la demande d’aide de la caisse de retraite ?

Si vous êtes intéressé et que vous pensez remplir toutes les conditions, vous pouvez faire la demande d’aide de la caisse de retraite en remplissant un formulaire dédié, disponible sur le site de l’Assurance retraite, appelé « Action sociale, Demande d’aide pour Bien vieillir chez soi ». Vous devez ensuite l’envoyer à votre caisse de retraite par lettre recommandé avec accusé de réception.

Plusieurs pièces justificatives doivent alors accompagner votre demande :

  • Une copie de votre dernier avis d’imposition et de celui de la personne vivant sous le même foyer que vous (conjoint, concubin ou pacsé) ;
  • Si vous êtes sous protection juridique : une copie du jugement rendu pour une mise sous tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice ;
  • Si vous êtes retraité de l’Etat : une copie de votre ouverture de pension ou brevet de pension de la Caisse des dépôts et consignations pour les Ouvriers de l’Etat ;
  • Un Relevé d’identité bancaire.

Par la suite, si vous êtes éligible, votre caisse de retraite va mettre en place une visite pour évaluer votre logement, assurée par un professionnel de l’habitat. Cette démarche permettra de déterminer les travaux à réaliser et à chiffrer le montant du projet.

Vous aurez ensuite l’opportunité de choisir le professionnel de votre choix pour réaliser les travaux dans votre habitation. Mais ne vous inquiétez pas, si vous n’en connaissez pas, le professionnel de l’habitat pourra vous conseiller et vous aiguiller vers des professionnels.

Quels sont les montants de l’aide de la caisse de retraite ?

Pour établir le montant de l’aide de la caisse de retraite, cette dernière va se baser sur plusieurs critères :

  • Le montant total des travaux à réaliser ;
  • Vos ressources et celles de la personne vivant dans votre foyer.
  • Les plafonds de ressources fixés par les différentes caisses de retraite.

Ce montant peut alors atteindre 3 500€ avec quelques différences selon les caisses de retraite. Pour connaître les montants exacts, il est conseillé de vous rapprocher de l’entité à laquelle vous dépendez. En ce qui concerne le kit de prévention, il est accordé sous forme de forfait dont le montant varie entre 100€ et 300€ selon les besoins et les revenus.

Quelles sont les autres aides pour financer vos travaux d’adaptation du logement ?

Par ailleurs, vous devez savoir qu’il existe également d’autres aides, autres que celles de votre caisse de retraite, pour réaliser des travaux d’adaptation de votre logement. Si vous êtes propriétaire occupant de votre habitation, vous pouvez notamment prétendre à une aide de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah), appelée « Bien vieillir chez vous avec Habiter facile ».

Ainsi, si vous entrez dans la catégorie « ressources très modestes », le montant de cette aide sera de 50% du prix total des travaux hors taxes avec un plafond de 10000€. En revanche, si vous faites partie de la catégorie « ressources modestes », vous aurez droit à une aide d’un montant de 35% du prix total des travaux hors taxes, avec un maximum de 7000€.

Par ailleurs, certaines collectivités territoriales accordent également des dispositifs spécifiques pour les personnes à la retraite. Il est alors nécessaire de se rapprocher de vos conseils régionaux, généraux ou de votre commune pour connaître le détail de ces aides. Si vous voulez retrouver toutes les aides disponibles en quelques clics, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL).

Enfin, sachez que dans le cadre de l’adaptation du logement au vieillissement, Action Logement peut également vous verser une aide allant jusqu’à 5000€ pour aménager votre salle de bains et vos sanitaires. Pour en profiter, vous devez être âgé de 70 ans et plus, retraité du secteur privé ou agricole, locataire ou propriétaire ou si vous êtes hébergé par un de vos enfants salarié(e) du secteur privé ou agricole. Bien évidemment, cette aide est délivrée sous conditions de ressources pour une résidence principale.

IZI vous accompagne dans vos projets

Simuler votre devis travaux en ligne

Découvrir notre offre

Publié le 27 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *