Les 6 aides pour mettre du double-vitrage chez vous

Partager sur

aides-travaux

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie dans votre logement, et voudriez pour cela réaliser des travaux. Le double-vitrage vous paraît indispensable. Vous avez entendu dire qu’il existait des aides permettant de financer les travaux, au moins en partie, et aimeriez en savoir plus à ce sujet. Vous êtes au bon endroit : IZI vous présente ces différentes aides.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ (anciennement « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH et « crédit impôt remplacement fenêtre ») est accordée aux particuliers en fonction de leurs ressources. Les plafonds dépendent des revenus du foyer et de l’emplacement géographique du bien à améliorer. Ce plafond s’élève à 51 289 € pour une famille de 4 personnes résidant en Ile-de-France. Pour le reste du pays, il est de 38 958 €.

Sont concernés par cette prime les remplacements des simples vitrages par du double ou du triple vitrage, dans les résidences principales bâties depuis au moins 2 années.

Si vous êtes considéré comme un revenu très modeste, votre aide sera de 100€ par fenêtre. Elle descend à 80 € pour les revenus modestes. Dans tous les cas, la prime ne pourra remboursée que 75% de vos dépenses.

L’ANAH

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat peut apporter une aide financière dans le cadre da sa politique du logement de parc immobilier, dans le secteur de la réhabilitation et de l’amélioration des logements. L’éligibilité à cette aide dépend des revenus du foyer. Les revenus très modestes peuvent eux aussi améliorer la performance énergétique de leur logement : l’ANAH peut financer les travaux réalisés jusqu’à 50%.

Bon à savoir : les Aides Habilite Agilité et Habiter Mieux Sérénité peuvent vous aider pour certains travaux, autres que les fenêtres. Alors si le changement de votre simple vitrage n’est pas la seule chose à faire chez vous, profitez-en pour faire des travaux supplémentaires et cumuler les aides.

L’éco-prêt à taux zéro

Le remplacement de fenêtres représentant parfois un certain budget, l’Etat a créé un prêt à taux zéro. Vous aurez à rembourser votre prêt exactement comme un prêt classique, mais c’est l’Etat qui rembourse les intérêts.

Cet éco ptz ne requiert aucune condition de ressources. L’isolation de votre logement avec l’installation d’un double vitrage constitue la seule condition nécessaire.

En fonction du bouquet de travaux à réaliser chez vous, le montant maximal de l’éco-prêt tz peut atteindre 10 000, 20 000 ou 30 000 €. Cela doit concerner votre résidence principale, et celle-ci doit avoir été construite il y a plus de deux années.

Le crédit d’impôt

Aussi appelé Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), le crédit d’impôt vous permet de réaliser une économie de 40 € par fenêtre remplacée.

Pour bénéficier du crédit d’impôt, vous devez être occupant du logement, et celui-ci doit avoir été construit depuis plus de deux ans. Ce crédit s’adresse principalement aux revenus intermédiaires. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, faîtes appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour limiter les déperditions de chaleur dues à vos fenêtres.

Votre équipement doit répondre aux critères suivants :

  • Votre fenêtre ou votre porte-fenêtre doit posséder un coefficient d’isolation thermique de 1,3 W/m².K maximum et un coefficient solaire (Sw) de 0,3 minimum ou 1,7 W/m².K et un SW de 0,36 minimum.
  • Votre fenêtre de toiture doit posséder un Uw de minimum 1,5 W/m².K et un Sw de minimum 0,36.

Bon à savoir : Le crédit impôt travaux devient la prime Rénov’ pour les ménages aux revenus modestes. Pour les autres, il se maintient jusqu’au 31 décembre 2020.

IZI vous accompagne dans vos projets

Pose de fenêtre

Découvrir notre offre

La prime énergie

Cette prime vous impose de choisir là aussi un artisan RGE pour faire remplacer votre fenêtre. Elle est accordée par les fournisseurs d’énergie. En effet, dans le cadre du Certificat des Economies d’Energie (CEE), ceux-ci se retrouvent dans l’obligation de compenser les émissions de gaz polluants de leurs usines.

Veillez à faire votre demande de prime avant de signer le devis pour vos travaux. Le choix du fournisseur reste évidemment à votre convenance. A la fin des travaux, vous aurez 6 mois pour envoyer les justificatifs à qui de droit. Ces justificatifs comprennent le devis signé, votre facture, une attestation sur l’honneur ainsi qu’une copie d’un justificatif de revenus pour les ménages les plus en difficulté.

Bon à savoir : la prime des fournisseurs d’énergie n’est soumise à aucune condition de ressources. Cela dit, les foyers les plus modestes peuvent prétendre à une prime majorée, la prime énergie plus. Cette dernière est elle soumise à plusieurs conditions, comme le montant des revenus ou encore l’endroit où se situe le bien à rénover. Il ne peut être accordé qu’une seule prime par foyer.

Une TVA avantageuse

Aux différentes aides financières et aux primes évoquées plus haut s’ajoute une TVA à taux réduit pour tous les travaux visant à réduire la consommation énergétique de votre logement. Depuis 2014, elle stagne à 5,5 %. Pour que le changement de vos baies vitrées vous permette de bénéficier de ce taux avantageux, il faut que vos travaux et vos nouveaux équipements vous aient été facturés par une entreprise. Il est aussi indispensable que ces travaux de rénovation énergétique soient réalisés dans votre résidence principale : les locaux à usage professionnel sont exclus.

Note : toutes ces aides sont cumulables, hormis la prime énergie et l’aide de l’Anah. Toutes deux faisant partie du dispositif des CEE, elles ne peuvent être accordées simultanément.

Grâce à ces différentes aides mises en place, le remplacement de votre simple vitrage par un double, plus isolant, devient plus facile. En plus de pouvoir profiter d’une réduction de consommation et d’une baisse de votre facture, vous gagnerez aussi en confort de vie dans votre logement.

Publié le 25 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *