Ce que vous devez savoir du remboursement du prêt à taux zéro

Partager sur

remboursement-pret

Lorsque cela est possible, devenir propriétaire permet à de nombreuses personnes de réaliser un rêve. Et c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de la construction d’une résidence principale. Mais comment faire lorsqu’on se retrouve dans l’incapacité de prendre un prêt immobilier ? Le prêt à taux zéro constitue peut-être une alternative à laquelle vous avez droit. Découvrez ce prêt avantageux dans notre article !

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt consenti par l’Etat. Lorsque toutes les conditions sont réunies, il s’avère très avantageux car l’emprunteur n’a aucun intérêt à rembourser. Il devra seulement s’acquitter du paiement de la somme que son établissement financier lui prête.

Bon à savoir : aucun frais de dossier, d’expertise, ni aucun intérêt intercalaire ne peuvent vous être demandés dans le cadre de votre PTZ.

Quelle est la durée de remboursement du PTZ ?

Là encore, la réponse est soumise à divers critères :

  • Les revenus du foyer ;
  • Le montant total (achat + travaux) ;
  • Le nombre d’occupants ;
  • La zone géographique dans laquelle se trouve votre future maison.

La durée de remboursement s’étale en général sur une période allant de 20 à 25 ans. Elle se découpe de la façon suivante :

  • Une période dite de différé : vous ne remboursez rien. Sa durée varie de 5, 10 ou 15 ans en fonction de vos revenus) ;
  • La période de remboursement, variant elle de 10 à 15 ans.

Voici un tableau qui vous donnera une idée des remboursements :

SituationRevenusAcquisitionZonePrixPTZMensualité (hors assurance)
Célibataire20 000 €NeufSaint-Denis (93) (zone A)120 000 €48 000 € en 25 ans0€ pendant 15 ans, puis 400 €
Couple sans enfant22 000 €HLM ancienCreil (60) (zone B1)180 000 €18 000 € en 25 ans0€ pendant 15 ans, puis150 €
Couple avec 2 enfants52 000 €NeufLe Havre (zone B1)300 000 €108 000 € en 20 ans0€ pendant 5 ans, puis 600 €
Couple avec 3 enfants46 000 €Ancien avec travauxNevers (zone B2)250 000 €100 000 € en 20 ans0 € pendant 5 ans, puis 556 €

Le cas du remboursement anticipé

Comme pour un prêt classique, vous pouvez rembourser votre PTZ par anticipation, soit parce que vous pouvez le faire, soit par obligation. Votre banque ne pourra pas vous demander de payer des indemnités de remboursement anticipé.

  • Le remboursement se fait à votre initiative : vous ne pouvez rembourser votre PTZ qu’à partir du moment où votre prêt principal est soldé.
  • Vous êtes obligé de rembourser par obligation : cela arrive lorsque vous vendez votre bien et que vous n’en achetez pas d’autre (dans le cas où vous achèteriez un autre logement après la vente, vous pouvez transférer votre PTZ d’un achat à l’autre, du montant du capital restant dû de votre PTZ, et selon les modalités de l’organisme financier).

A qui s’adresse cette offre de prêt ?

Le PTZ s’adresse aux personnes souhaitant devenir propriétaire de leur résidence principale, et étant prêtes à y loger rapidement. Pour en bénéficier, vérifiez que vos revenus ne dépassent pas un certain seuil. Ce seuil dépend de la zone géographique dans laquelle est construit votre futur logement et du nombre d’occupants dudit logement.

PTZ : revenus maximum selon le nombre d’occupants et la localisation du logement
Nombre d’occupants du logementZone B2Zone C
127 000 €24 000 €
237 800 €33 600 €
345 900 €40 800 €
454 000 €48 000 €
562 100 €55 200 €
670 200 €62 400 €
778 300 €69 600 €
À partir de 886 400 €76 800 €

(source : service-public.fr)

Bon à savoir : les revenus fiscaux qui seront étudiés sont ceux de l’année N-2. Ce qui signifie que si vous faîtes votre demande de prêt en cette fin 2020, les organismes financiers se baseront sur vos revenus de 2018.

Comment bénéficier d’un prêt à taux zéro ?

Pour avoir droit au prêt à taux zéro, vos revenus ne doivent pas dépasser un certain seuil. Le montant du PTZ varie en fonction de la zone géographique dans laquelle vous souhaitez élire domicile.

Souvent, on vous demandera aussi de ne pas avoir été propriétaire au cours des deux années précédant votre demande de prêt.

Notez que vous pouvez combiner votre prêt à taux zéro à un ou plusieurs autres prêts pour acquérir le bien immobilier dont vous rêvez.

Quels sont les autres prêts à demander en complément ?

Le PTZ ne peut pas être demandé seul. Vous aurez à le compléter par l’un des prêts suivants :

  • Le prêt d’accession sociale ;
  • Le prêt conventionné ;
  • Le prêt immobilier bancaire ;
  • Le prêt épargne logement ;
  • Les prêts complémentaires (comme Action logement par exemple).

Quelles conditions le logement doit-il remplir ?

Si vous voulez obtenir un PTZ, votre futur logement doit se trouver en zone B2 ou en zone C. En plus de cet emplacement géographique, votre future acquisition doit … avoir besoin de travaux ! Et leur coût total doit s’élever au minimum à 25% du montant total. Ces travaux se répartissent en deux catégories :

Aides travaux

Simuler votre devis travaux en ligne

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

On vous demandera une attestation sur l’honneur, le devis des travaux à venir et, à la fin du chantier, des justificatifs des travaux réalisés.

Bon à savoir : chaque opération immobilière ne peut être financée que par un PTZ.

Publié le 24 Décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *