Quelle est la différence entre un architecte et un maître d’œuvre ?

Partager sur

différence architecte maitre d'oeuvre

Vous avez des travaux à réaliser et vous hésitez à faire appel à un architecte ou un maître d’œuvre ? Pour savoir à quel professionnel confier votre projet, il est indispensable de savoir quelle est la différence entre un architecte et un maître d’œuvre. IZI by EDF vous la présente.

Que fait le maître d’œuvre et que fait l’architecte ?

Le maître d’œuvre se place comme un expert du suivi du chantier, mais pas de sa conception. Il étudie, suit et coordonne les travaux.

L’architecte de son côté peut se charger de la conception du projet et de la maîtrise d’œuvre. Sa prestation est donc plus complète. De par sa créativité, il apporte également une valeur ajoutée à votre projet.

Si l’architecte peut être maître d’œuvre, ce n’est pas une obligation. Vous pouvez faire appel à ce professionnel uniquement pour la conception des plans et confier le suivi du chantier à un autre maître d’œuvre.

Attention, le recours à un architecte peut être obligatoire. C’est le cas par exemple lors d’un projet de construction dont la surface totale de l’habitation sera supérieure à 150 m². Parmi les pièces à joindre au dossier de demande de permis de construire, les plans réalisés par un architecte seront dans ce cas indispensables.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Quelles sont les formations suivies par un maître d’œuvre et un architecte ?

Il n’y a pas de réglementation précise concernant le métier de maître d’œuvre. Ce professionnel peut travailler au sein d’un bureau d’étude, être un artisan ou… un architecte. Sa fonction consiste alors à veiller au bon déroulement du projet et des travaux.

À la différence du maître d’œuvre, l’architecte ne peut exercer son métier qu’après avoir obtenu un diplôme reconnu par l’État. Il a également pour obligation de s’inscrire à l’ordre des architectes. Il s’agit même de l’unique professionnel du bâtiment dont l’État reconnaît les compétences. 

Quelle différence dans le choix des artisans ?

Le maître d’œuvre et l’architecte bénéficient tous deux d’un réseau d’artisans. Ils sont donc en mesure de sélectionner les entreprises pour la réalisation des travaux.

Si vous pouvez tout à fait demander à consulter les entreprises de votre choix, profiter d’un réseau reste intéressant. En effet, généralement les artisans du réseau ont l’habitude de travailler ensemble et la coordination du chantier est plus fluide.

Le maître d’œuvre et l’architecte peuvent tous deux décider des différentes phases des travaux, coordonner les interventions des entreprises et suivre le chantier du début à la fin. Ils doivent informer le client des différents aspects du chantier et les consulter pour l’aménagement et le choix des matériaux par exemple.

Quelle différence entre l’architecte et le maître concernant les tarifs ?

Le maître d’œuvre est rémunéré par rapport à un taux sur le montant global des travaux. Ce taux va de 3 à 8 % selon qu’il s’agit d’une étude avant-projet ou d’un suivi des travaux.

L’architecte fixe également un taux compris entre 8 et 12 %. Cet ordre de grandeur peut varier d’un professionnel à l’autre, car il n’y a aucune réglementation à ce sujet. L’architecte peut également fixer un forfait pour la réalisation des plans, la conception des dossiers, le permis de construire, etc.

Quelle différence au niveau des contrats ?

Vous devez signer un contrat de prestation avec le maître d’œuvre. Le contrat de maîtrise d’œuvre n’étant pas soumis à réglementation, vous devrez vérifier que la mission confiée au maître d’œuvre est bien détaillée (montage de dossier de permis de construire, mise en concurrence des entreprises, rédaction des documents techniques, coordination des travaux, réception des travaux, etc.).

Pensez également à réclamer les attestations d’assurance pour les dommages éventuels avant de signer le contrat.

La loi n’impose pas de contrat type lorsque vous engagez un architecte. Cependant, l’ordre des architectes met à disposition deux modèles de contrat

  • l’un concernant les études préliminaires permettant de vérifier la faisabilité financière et technique du projet ;
  • l’autre étant un contrat complet composé d’un cahier des clauses générales et d’un cahier des clauses particulières.

Par ailleurs, l’architecte doit obligatoirement souscrire une assurance décennale.

Sachez enfin que les experts du réseau IZI by EDF sont là pour vous accompagner lors de tous vos projets de rénovation.

Publié le 23 Décembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.