Les 9 étapes d’une rénovation avec un architecte
Architecte

Les 9 étapes d’une rénovation avec un architecte

Lecture en 4 min

Publié le 21 Décembre 2021

-

Lorsqu’on se lance dans des travaux de rénovation importants, il est rassurant de faire appel à un architecte. Ce professionnel suit une méthodologie précise qui permet aux particuliers de mener un projet qui correspond à leurs envies et à leur budget. IZI by EDF vous présente les 9 étapes d’un projet de rénovation avec architecte.

Premier rendez-vous

Lors d’un premier rendez-vous avec son architecte, le client peut expliquer ses intentions, ses goûts, son budget et la date approximative de livraison souhaitée. De son côté, l’architecte écoute son client, visite l’habitation à rénover et donne des détails sur sa méthodologie. Ce premier rendez-vous doit être l’occasion d’échanger et de recueillir le maximum d’informations. L’architecte peut prendre des photos et relever quelques cotes ; de son côté, le client a intérêt à lui fournir autant de matériel que possible afin de l’aider à mener sa mission correctement.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Signature du contrat

Après cette première entrevue, l’architecte transmet au client un contrat et une proposition d’honoraires. L’objectif est de donner un cadre précis à son intervention et protéger les deux parties. A partir du moment où le client signe le contrat, l’architecte commence à travailler et sa responsabilité est engagée.

Avant-projet sommaire (APS)

Dans le cadre d’un bien destiné à être rénové, l’architecte commence par relever la structure existante et prendre en considération l’état des éléments présents. Il analyse ce qui peut être conservé en l’état, ce qui doit être remplacé, ce qui mérite d’être valorisé, etc. Il complète ce travail par un examen des dispositions règlementaires liées au droit et aux conditions de la construction et de la rénovation, essentiellement détaillées dans le Plan local d’urbanisme (PLU).

L’architecte compile ensuite les élément recueillis avec les indications données par le client, notamment en termes de délai et de budget. Grâce aux cotes relevées, il propose des premières esquisses qui permettent au client de fixer son choix sur une orientation de rénovation spécifique.

Calculs et plans avec l'architecte

L’avant-projet sommaire comprend notamment :

  • Un plan de principe à l’échelle 1/100, laissant apparaître les aménagements projetés
  • Des croquis, esquisses et schémas permettant au client de mieux se représenter le logement après rénovation
  • Une notice descriptive sommaire
  • Une estimation indicative réalisée à partir de ratios globaux (notamment les prix moyens de rénovation au mètre carré)

Avant-projet détaillé (APD)

Après validation par le client d’une des esquisses proposées dans l’APS, l’architecte la met au point de façon définitive. Concrètement, cela signifie que le choix d’un parti d’aménagement intérieur et extérieur est arrêté. L’architecte établit alors l’avant-projet détaillé, qui comporte :

  • Un plan à l’échelle 1/50 ou 1/25 du futur ouvrage, avec des indications permettant de bien comprendre le programme de travaux à mettre en œuvre
  • Un descriptif sommaire avec estimatif qui définit les différents postes de travaux à réaliser (maçonnerie, menuiserie, plomberie, électricité, isolation, peinture, etc.)

Une fois que le client valide l’APD, l’architecte l’assiste pour la demande de permis de construire ou le dépôt de la déclaration préalable auprès de l’administration.

Les plans d’exécution des ouvrages (PEO)

En se basant sur l’APD et après obtention éventuelle du permis de construire, l’architecte peut établir les plans d’exécution des ouvrages. Ceux-ci vont permettre aux entrepreneurs consultés pour les travaux de définir précisément les travaux à effectuer. Les PEO comprennent notamment les éléments suivants :

  • Tous les plans, coupes, dessins qui sont nécessaires à la consultation
  • L’étude des détails relatifs à l’exécution des ouvrages
  • Les descriptifs détaillés par corps de métiers
  • Le planning prévisionnel des travaux
  • Les spécifications techniques détaillées, notamment les plans de faux-plafond, l’implantation des équipements électriques, la planche des échantillonnages de matériaux, le calepinage de sol…

Le dossier de consultation des entreprises (DCE)

Le budget est généralement la préoccupation principale du maître d’ouvrage (le client). C’est à partir de l’étape du dossier de consultation des entreprises que l’architecte va pouvoir y répondre précisément.

Le dossier de consultation des entreprises comprend des éléments écrits et graphiques qui décrivent le projet de façon très détaillée. On peut ainsi y trouver les plans électriques, la référence des revêtements de sol désiré par le client ou encore des croquis détaillés de meubles de rangement sur mesure.

L’architecte fournit aux entreprises qu’il va consulter un tableau récapitulatif des tous les lots ainsi que les plans validés par le client. Les entreprises répondent en fournissant des propositions de chiffrage. Selon les montants annoncés par les professionnels, l’architecte peut proposer au client de modifier, supprimer ou ajouter certaines prestations afin d’être au plus proche de l’enveloppe budgétaire définie à l’origine.

A savoir : les documents du DCE remplis et signés par les professionnels retenus et les clients sont contractuels. L’architecte y joint un acte d’engagement qui comprend la date de livraison prévue et définit des pénalités de retard.

Le contrôle général des travaux (CGT)

L’architecte rédige des ordres de service nécessaire à la mise en œuvre des travaux et les fait signer au client. Il donne ensuite aux différents professionnels des directives afin de faire respecter les dispositions prévues au marché. L’architecte joue ensuite son rôle de maître d’œuvre :

  • Il convoque et dirige les réunions de chantier
  • Il effectue des visites périodiques
  • Il vérifie l’état d’avancement des travaux et en informe le client grâce à des comptes rendus
Réalisation des travaux de rénovation

Dans le cadre de travaux de rénovation, l’architecte peut également adapter les projets de conception suivant la survenue d’aléas durant le chantier.

Réception et décompte des travaux (RDT)

Lorsque le chantier est terminé, l’architecte assiste le client pour la réception des travaux. A cette occasion, il vise les procès-verbaux et constate d’éventuelles malfaçons. Il apprécie notamment si celles-ci doivent entraîner une réfection totale, partielle ou donner lieu à une remise.

Dossier des ouvrages exécutés (DOE)

Après d’éventuelles réfections, l’architecte vérifie les décomptes des travaux effectués par les professionnels afin d’établir les propositions de paiement correspondantes. Il remet au client le dossier des ouvrages exécutés qui comprend des plans mis à jour selon les modifications intervenues au cours du chantier.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.