Menu
IZI by EDF
Propriétaires & locataires

Avantages et contraintes d’investir dans le neuf

Publié le 5 mars 2017 par Marion Hellocasa

Investir dans le neuf - conseils immobilier
Partager

Au moment d’investir vous vous interrogez sur les avantages et les contraintes offertes par les programmes neufs. Petit tour d’horizon de l’immobilier neuf pour vous aider dans votre décision.

Les six grands avantages de l’immobilier neuf

1/ Pas de travaux à brèves échéances

En raison de son caractère nouveau, un logement issu d’un programme neuf ne nécessite pas de travaux. Un point important notamment dans le cas de l’achat d’un appartement en copropriété. Les copropriétaires ne risquent pas d’avoir à supporter d’importantes levées de fonds pour ravalement de façade ou réfection du toit.

2/ Plus de confort

Emménager dans un logement neuf c’est bénéficier d’un niveau confort répondant aux exigences actuelles. Le confort acoustique est assuré par une isolation phonique, l’espace et l’agencement sont optimisés et les pièces plus lumineuses grâce à des ouvrants plus grands. L’installation d’appareils multimédia et l’accès Internet sont facilités par la présence de nombreuses prises dans toutes les pièces. La sécurité est un élément pris en compte à la construction : utilisation de matériaux résistants au feu et installation électrique aux normes. La sûreté est aussi une préoccupation des constructions neuves avec un renforcement des points d’accès tout comme l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Au final, un confort et une sécurité nettement supérieures aux constructions anciennes qui correspondent à un mode de vie et des normes passés.

 

[Immobilier] Avantages et contraintes d'investir dans le neuf

 

3/ Des économies d’énergie

En France, pour obtenir son permis de construire, un promoteur comme un particulier, doit respecter la réglementation thermique en vigueur. La RT 2012 qui s’applique actuellement impose des choix de construction rigoureux qui favorisent les économies d’énergie. Ainsi, les logements individuels construits à partir de 1er janvier 2013 doivent afficher une consommation énergétique égale ou inférieure à 50 kWh/ep/m²/an. Pour les logements composant un habitat collectif cette limite est fixée à 57 kWh/ep/m²/an jusqu’au 31 décembre 2017. En outre, de nombreux constructeurs proposent des logements neufs obéissant au label HQE et BBC. Ils garantissent la prise en compte des exigences environnementales pour le premier et une consommation énergétique inférieure de moitié à celle d’une habitation classique équivalente pour le second.

 

[Immobilier] Avantages et contraintes d'investir dans le neuf

 

4/ La garantie décennale

Une acquisition dans l’immobilier ancien se fait en l’état et sans garantie autre qu’une éventuelle décennale qui ne serait pas encore totalement expirée. En achetant un bien neuf, l’acquéreur bénéficie d’une garantie décennale pleine et entière qui couvre les travaux contre les malfaçons ou de vices-cachés qui viendraient altérer la solidité de l’ouvrage ou le rendre inutilisable. Une couverture qui s’étend à tous les éléments constitutifs de l’ouvrage comme aux éléments d’équipement encastrés.

5/ La possibilité de personnaliser son logement

Lorsque vous achetez un logement neuf vous avez souvent la possibilité d’adapter son plan à la composition de votre famille et à son mode de vie. Pour la même surface, vous optez pour 2 ou 3 chambres par exemple selon vos besoins et vos envies d’espace en matière de pièce à vivre. Vous rajoutez une prise là où vous jugez en avoir besoin et vous choisissez la nature et le style de vos sols ! En un mot, vous emménagez dans un logement qui vous ressemble et vous n’avez aucun frais supplémentaires à contracter pour transformer votre acquisition à vos besoins.

 

[Immobilier] Avantages et contraintes d'investir dans le neuf

 

6/ Les avantages financiers et fiscaux

Lorsque vous achetez un logement neuf vous bénéficiez de droits et taxes liés à l’acquisition réduits par rapport à l’ancien. Improprement appelés frais de notaire, le droit d’enregistrement, la taxe de publicité foncière, les droits de timbre et le salaire du conservateur des hypothèques plafonnent à 3 % du prix d’acquisition dans le neuf contre 8 % dans l’ancien. En outre, les acquéreurs de logements neufs sont totalement exonérés du paiement de la taxe foncière pendant 2 ans et même 5 ans si le logement acquis répond à la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation). Dans certains cas (plafond de ressources et quartier classé prioritaire), vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % contre 20 %.

Les contraintes de l’immobilier neuf

1/ La disponibilité

Un achat neuf s’effectue la plupart du temps sur plan. On parle alors de Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA). Cela signifie que le bien est au mieux en cours de construction et donc pas immédiatement disponible. Il faudra donc aux acquéreurs patienter plusieurs mois (ou années) avant de pouvoir emménager dans leur nouveau logement.

 

[Immobilier] Logement neuf

 

2/ Le risque de malfaçon

Dans de très rares cas, la construction peut donner lieu à une malfaçon source de désagréments et potentiellement de litiges. On notera tout de même que ce risque est couvert par la garantie décennale obligatoirement contractée par le constructeur.

Six avantages contre deux contraintes ! Un bilan qui démontre les atouts essentiels de l’immobilier neuf. Les aspirants à la propriété ont tout intérêt à ne pas écarter ce segment de l’immobilier à la vue de ses nombreux avantages voire à le privilégier !



Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *