Comment faire les joints de carreaux de ciment ?

Partager sur

carrelage-carreaux-ciment-joints/

Art Déco, graphique ou encore rétro : les carreaux de ciment affichent une impressionnante variété. Mais pour que leurs dessins soient à la hauteur de vos espérances, il faut impérativement savoir comment faire des joints de carreaux de ciment. IZI by EDF vous donne la marche à suivre.

Quand intervient la pose des joints de carreaux de ciment ?

Les carreaux de ciment permettent, depuis la moitié du 19e siècle, de parer sol et parois de décors élaborés et colorés. Contrairement à la terre cuite ou au travertin, ce type de carrelage peut faire l’objet de deux styles de pose. Avec la pose traditionnelle, les carreaux de ciments sont posés directement sur une chape fraiche. Il faut alors attendre un mois pour que tout soit parfaitement sec. Avec la pose au mortier colle, il faut attendre une semaine de séchage pour faire les joints de carreaux de ciment. Afin de parfaitement respecter le motif de votre futur carrelage et la délicatesse de ces matériaux, la pose doit être réalisée par un professionnel. Les chargés d’affaires IZI by EDF pourront très facilement vous mettre en relation avec des artisans près de chez vous. Comparé au marbre ou au travertin, le carreau de ciment est plus abordable que le premier, mais plus cher que le second. Son prix évolue ainsi entre 75 € et 140 € le m² en fonction du nombre de couleurs.

Faire des joints de carreaux de ciment : une opération délicate

La réalisation des joints de carreaux de ciment doit également être confiée à un expert. En effet, pour assurer un rendu esthétique irréprochable et une parfaite représentation du dessin choisi, les joints doivent être les plus fins possible (2 mm). Quelle que soit la couleur de vos carreaux de ciment, votre artisan optera pour un ciment joint blanc ou gris. En effet, les pigments des versions colorées risqueraient de migrer dans vos carreaux et d’en dénaturer le motif. Il lui faudra ensuite :

Préparer le chantier

Comme pour le travertin, avant de faire les joints de carreaux de ciment, il faut préparer l’application. Si vous le pouvez, nettoyez la surface à l’eau afin d’ôter un maximum des restes de colle. Votre artisan veillera, quant à lui, à déloger les particules qui se seraient incrustées entre les carreaux avant d’aspirer ou de dépoussiérer.

Préparation du ciment joint et pose

Votre professionnel mélangera la poudre de ciment joint à de l’eau afin d’obtenir une pâte. À l’aide d’une petite truelle, il veillera à appliquer le produit entre les carreaux en évitant au maximum les débordements. Un racloir en caoutchouc sera utilisé pour s’assurer d’un bon remplissage avant de passer une éponge ou un linge humide pour ôter le surplus de matière.

Nettoyage et finitions

Le temps de séchage des joints de carreaux de ciment est compris entre 24 et 48 h en fonction des produits utilisés et des conditions météorologiques. Il est alors possible d’éliminer la laitance du ciment. Il s’agit du voile blanc qui se dépose lors du séchage. Pour cela le sol est nettoyé avec un produit spécifique. Il est très important de ne pas utiliser de produits acides comme le vinaigre. Cela risque en effet d’endommager les carreaux de ciment. Votre artisan pourra également les poncer légèrement pour leur redonner toute leur brillance.

Carrelage

Pose de carrelage au sol

Quel traitement pour les joints de carreaux de ciment ?

Pour protéger les carreaux de ciment et leurs joints des aléas du quotidien, il est important de leur appliquer un traitement hydrofuge et oléofuge. Également appelé « bouche-pores », ce produit s’applique au pinceau ou au rouleau sur toute la surface. Cette étape demande à nouveau une véritable expertise, puisqu’il faut réussir à saturer le carreau sans que le produit stagne. Cela pourrait en effet provoquer des taches. Vous devrez toutefois attendre une bonne semaine après la fin de vos travaux pour ce traitement. Il est en effet nécessaire de s’assurer que la chape a bien évacué toute son humidité grâce à un séchage prolongé. Il faudra renouveler le traitement environ tous les ans.

Bon à savoir : de la douceur pour des carreaux de ciment toujours brillants

Les carreaux de ciment et leurs joints exigent un entretien régulier et doux. Produits nettoyants acides et chlore seront bannis à la faveur d’un nettoyage au savon noir ou au savon de Marseille. En cas de tache, essuyez immédiatement. Vous pouvez éventuellement utiliser le grattoir d’une éponge pour frotter.

Avec une large variété de décors, le carreau de ciment s’invite dans toutes les pièces de la maison. Pour que l’effet de ses dessins soit aussi bluffant que vous l’espériez, confiez sa pose à un professionnel qui pourra également réaliser les joints de carreaux de ciment dans les règles de l’art.

Publié le 9 Février 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *