Quels sont les différents types de carrelage ?

Partager sur

Carrelage

La grande diversité de textures, de caractéristiques et de couleurs du carrelage en fait un revêtement de choix pour carreler votre maison et personnaliser votre intérieur ou terrasse extérieure. Selon les types de carreaux choisis, la qualité de votre carrelage ne sera pas la même. IZI by EDF fait le point avec vous sur les différents types de carrelage.

Les différents types de carrelage selon leur matière

Pour vos travaux de rénovation ou de personnalisation de votre nouvelle maison, vous pouvez choisir un carrelage en céramique ou un carrelage en pierre. Ces deux grandes familles de carrelage se déclinent dans de nombreux matériaux aux caractéristiques, couleurs et rendus variés.

Les différents carrelages en céramique

Le carrelage en céramique se caractérise par sa composition faite d’argile humide et de sable, de quartz ou encore de feldspath. Selon les matériaux mélangés, différentes techniques de cuisson sont compatibles. Voici un récapitulatif des différents types de carrelage en céramique :

  • Le carrelage en grès ;
  • Le carrelage en terre cuite ;

Le carrelage en grès

Peu poreux, le carrelage en grès est très résistant. Il s’apprécie pour son étanchéité et ses capacités antidérapantes. Ce type de carrelage existe sous deux formes :

  • Le carrelage en grès cérame ;
  • Le carrelage en grès étiré.

Le grès étiré offre un aspect plus rustique et plus brut que le grès cérame, plus travaillé.

Le carrelage en terre cuite

Un traitement spécifique permet de rendre le carrelage en terre cuite étanche. En effet, ce type de carrelage est naturellement poreux. Plus épais que le carrelage en grès, sa résistance se voit par rapport à sa couleur.

En effet, plus sa teinte (jaune, rouge ou ocre) est foncée, plus le carrelage sera résistant. Le carrelage en terre cuite prend différentes formes, vous trouverez :

  • Le carrelage en terre cuite en tomettes ;
  • Le carrelage en terre cuite en faïence ;
  • Le carrelage en terre cuite en émaux.

Les différents carrelages en pierre

Pour obtenir un aspect naturel dans vos pièces à vivre tout en choisissant d’installer un revêtement de sol solide, les carrelages en pierre sont l’idéal. Plus lourd à installer que du carrelage traditionnel, nous vous conseillons de passer par un artisan du réseau d’IZI by EDF pour la pose d’un carrelage en pierre.

Vous avez le choix entre différents types de carrelages en pierre :

  • Le carrelage en marbre ;
  • Le carrelage en granit ;
  • Le carrelage en travertin ;
  • Le carrelage en ardoise ;
  • Le carrelage en pierre calcaire ;
  • Le carrelage en terrazzo.

Le carrelage en marbre

Le marbre est un matériau naturel particulièrement noble. Il s’utilise aussi bien dans la confection de revêtements de sol que de revêtements muraux ou d’éléments de décoration pour vos pièces à vivre. Dérivé du calcaire, le marbre est une roche métamorphique composée de grains cristallisés de calcite et de dolomie.

Le carrelage en marbre se décline dans de nombreux coloris. Très dur, le marbre résiste très bien aux épreuves du temps. Différentes finitions sont au choix :

  • Un carrelage en marbre brillant ;
  • Un carrelage en marbre vieilli ;
  • Un carrelage en marbre patiné.

Sensible à l’eau et aux chocs, le marbre nécessite un traitement vitrificateur et un traitement hydrofuge à répéter chaque année.

Le carrelage en granit

Rose, beige, gris ou noir, le carrelage en granit est un revêtement de sol extrêmement robuste. Cette roche naturelle s’adapte très bien en intérieur comme en extérieur, pour habiller une terrasse, par exemple. En effet, le granit résiste au gel et n’est naturellement pas poreux.

Faciles à entretenir, les carreaux de granit existent sous de nombreuses formes et dimensions.

Le carrelage en travertin

Moins connu que le granit ou le marbre, le travertin est une pierre naturelle appréciée dans les pièces à vivre pour le cachet qu’elle apporte. Les cavités présentes en surface lui procurent un aspect irrégulièrement naturel.

Le carrelage en travertin existe sous différents coloris. Il peut être rouge, marron, orange ou gris. Il convient comme revêtement de sol, revêtement mural d’une pièce ou d’une douche, etc. Ne craignant pas le gel, le carrelage en travertin se pose en intérieur comme en extérieur.

Le carrelage en ardoise

Le carrelage en ardoise offre un rendu authentique unique en son genre. Sa composition feuilletée le rend très robuste. Antidérapante et résistant très bien à l’eau, l’ardoise est une pierre naturelle qui habille parfaitement les cuisines, les salles de bain et les sols de séjour.

Un carrelage en ardoise convient également, à l’état brut, pour une terrasse. Ce matériau se nettoie facilement.

Le carrelage en pierre calcaire

Considérée comme un matériau noble, la pierre calcaire apporte un véritable cachet dans vos pièces à vivre. Naturel, esthétique et chaleureux, le carrelage en pierre calcaire offre une grande palette de couleurs du gris à l’ocre en passant par le rose et le beige.

Un traitement hydrofuge est à renouveler tous les 2 ou 3 ans pour entretenir un sol en pierre calcaire. En effet, ce revêtement est naturellement poreux.

Le carrelage en terrazzo

Aussi connu sous le nom de mosaïque vénitienne, le terrazzo est une forme de carrelage qui plaît pour son originalité et son style luxueux. Composé de petits morceaux de granit, de pierre naturelle, de ciment de verre ou de marbre, le terrazzo reste avant tout un revêtement de sol privilégié dans les maisons de luxe.

Le carrelage en terrazzo offre un résultat raffiné et unique puisque le rendu final dépend du mélange des pigments et du liant. Il supporte très bien, les pièces les plus fréquentées et peut recouvrir de très grandes surfaces.

Pose carrelage

Les différents types de carrelage selon leur pose

Avant de poser un carrelage à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison, il vous faudra choisir le type de pose qui vous convient. En effet, le carrelage se vend sous la forme de carreaux fabriqués différemment selon le type de pose prévu. Voici un récapitulatif des différents types de carrelage selon leur pose :

  • Le carrelage adhésif ;
  • Le carrelage clipsable ;
  • Le carrelage sans joint ;
  • Le carrelage mosaïque ;
  • Le carrelage façon métro ;

Le carrelage adhésif

Pour des travaux de rénovation, le carrelage adhésif est pratique. Facile à poser, il vous évite de faire de gros travaux. En effet, il vous suffit de retirer l’opercule pour coller le carreau directement au sol sur une surface propre et sèche.

Une grande variété de couleurs, de motifs, de formes, de tailles et de styles, vous permettent de créer l’ambiance souhaitée au sein de votre domicile. Facile à entretenir, il tient longtemps.

Le carrelage clipsable

Le carrelage clipsable ne se colle pas. Vous ne trouverez donc pas de carreaux en pierre clipsables. Ces derniers doivent faire l’objet d’une pose scellée ou d’une pose collée.

Avec un carrelage clipsable, il est très simple de remplacer un carreau abîmé. Lors de votre déménagement, vous pouvez même emporter votre carrelage avec vous pour le repositionner dans votre nouveau logement.

Pour la pose du carrelage, chaque carreau s’emboîte latéralement. Les carreaux clipsables sont généralement conçus en grès.

Le carrelage sans joint

Les joints permettent d’unifier le rendu en liant tous les carreaux ensemble. Le carrelage sans joint fait donc référence à un carrelage rectifié avec des joints très fins. Ce type de pose offre un rendu raffiné.

S’il est interdit de poser un carrelage sans joint dans une habitation, il est tout à fait autorisé d’installer un carrelage rectifié. Les carreleurs du réseau d’IZI by EDF réaliseront alors les joints les plus fins possibles pour obtenir un rendu élégant mais sécurisé.

En effet, sans joint, les carreaux risquent de se dilater à termes à cause des changements de température. Ce qui les ferait casser.

À noter que le carrelage dit sans joint reste fragile, notamment au niveau des angles des carreaux.

Le carrelage mosaïque

Très décoratif, le carrelage mosaïque s’utilise pour personnaliser les murs et les sols. Les différents carreaux sont alors assembler pour former des motifs. Sa pose est privilégiée dans les douches, les cuisines et pour les fonds de piscine.

Vous pourrez choisir entre différents matériaux pour votre carrelage mosaïque :

  • La céramique ;
  • La pâte de verre ;
  • Le marbre, etc.

Le carrelage façon métro

Inventé au début du XXème siècle, le carrelage façon métro se reconnaît par son assemblage typique de petits rectangles en céramique aux bords biseautés. Avant de devenir un élément de décoration intérieure, les carreaux de faïence blanche, si caractéristiques du carrelage façon métro, ornaient les stations de transport en commun.

Le carrelage façon métro habille les murs d’une douche ou décore subtilement votre intérieur : utilisé en crédence de cuisine, dans les angles de vos pièces à vivre, etc.

Les carrelages à motifs

Si la plupart des carrelages se composent d’une couleur unie ou de nuances liées à leur mode de fabrication, il existe également des carreaux à motifs. Pour faire entrer de la fantaisie dans vos pièces à vivre, les dessins colorés présents sur leurs carreaux pourront convenir pour vos sols.

Pour dynamiser votre intérieur, vous pouvez choisir des carrelages avec :

  • Des motifs géométriques ;
  • Des motifs floraux ;
  • Des motifs vintages ;
  • Des motifs en forme d’arabesques ;
  • Des motifs originaux proposés par des créateurs, etc.

Parmi les dernières tendances des carrelages à motifs, on trouve notamment le patchwork qui consiste à mélanger des carreaux à motifs et des carreaux de couleur.

Attention toutefois à ne pas trop charger vos pièces à vivre. Le carrelage à motifs s’utilise avec parcimonie.

Pose de carrelage au sol

Publié le 6 novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *