Comment faire des joints de travertin ?

Partager sur

carrelage-tavertin-joints

Le travertin est une pierre naturelle qui a bien des atouts. Elle offre une belle diversité de teintes et peut tout aussi bien être installée à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ses carreaux, qui se déclinent en de nombreuses tailles et formes, peuvent par ailleurs convenir au sol comme aux murs. Si vous avez décidé d’utiliser cette pierre chez vous, la pose ne s’arrêtera pas après l’encollage. Faire les joints de travertin sera une seconde étape essentielle pour pérenniser votre revêtement. IZI by EDF vous révèle tous les secrets de ces travaux.

Choisir son mortier pour des joints de travertin

Avant de faire de joints de travertin, il faut tout d’abord choisir la bonne couleur. Comme pour coller du travertin, on utilise un mortier pour la réalisation des joints. Le travertin se déclinant en de nombreuses teintes, la couleur de ses jointures évolue donc. Les chargés d’affaires IZI by EDF pourront vous orienter vers un artisan spécialisé dans la pose de cette pierre naturelle. Il pourra ainsi choisir le bon mortier.

Les versions blanches et beiges seront ainsi plus adaptées au travertin clair. Pour une version rustique allant plus vers le brun, des joints plus foncés offriront un fini harmonieux. Il est préférable de choisir un mortier joint flexible à base de ciment. Il est très facile de le trouver chez les revendeurs de travertins. Il permet de poser du travertin sur le sol comme les murs et est compatible avec un chauffage au sol. Il est également adapté aux pièces humides comme la salle de bains. En extérieur, un joint antidérapant peut être très intéressant, particulièrement autour d’une piscine.

Bon à savoir : poser du travertin sans joint, c’est possible !

Dans une habitation, le carrelage sans joint est interdit par le Document Technique Unifié. Cependant, grâce au carrelage rectifié, il est possible de les faire quasiment disparaître. En effet, cette technique de taille des côtés des carreaux permet de poser du travertin en utilisant des joints d’une épaisseur de 2 mm soit presque invisibles. Le carrelage justifié demandant une étape supplémentaire dans sa confection, son prix est plus élevé.

Les spécificités de la pose des joints de travertin

Une fois le mortier choisi, il faut attendre environ 24 heures pour que la colle du travertin ait séché. Si vous souhaitez appliquer un traitement hydrofuge à votre pierre naturelle, il faudra le faire avant de sceller les carreaux. Cette imperméabilisation permet de protéger la pierre des taches et d’en préserver la beauté. La pose de joints pour travertin nécessite un savoir-faire particulier. En effet, le joint permet non seulement de relier les carreaux, mais aussi de reboucher les trous du travertin. Une technique adaptée permet ainsi de combler les cavités très importantes tout en conservant l’aspect naturel de la pierre. Cela permet de grandement faciliter l’entretien du travertin. En extérieur, la pluie vous sera d’une grande aide pour désobstruer les pores de votre pierre à condition de l’installer sur une pente d’environ 3 %.

Faire des joints de travertin en 3 étapes

Lorsque la colle pour travertin et le revêtement hydrofuge auront séché, votre professionnel procèdera de la manière suivante :

Nettoyage du travertin

Il faudra utiliser un savon adapté à la pierre naturelle comme le savon noir. Après avoir rincé à l’eau claire, il faut compter une heure avant de passer un balai propre pour éliminer toute trace de poussière ou de résidus.

Application du joint

Elle se fait en deux étapes et petite zone par petite zone. Le mortier joint est appliqué à l’aide d’une taloche à bords lisses. Votre artisan veillera à passer à plusieurs reprises sur chaque joint pour garantir d’un parfait remplissage. Il devra également couvrir toute la surface de chaque carreau pour combler les pores. Une fois l’opération terminée, il utilisera une raclette pour s’assurer d’une répartition uniforme et diriger le surplus vers une zone n’ayant pas encore été traitée. Selon les mortiers joints, il peut être nécessaire de passer une seconde couche en utilisant le même procédé. Avant cela, il faudra ôter l’excédent de joint.

Finitions

Malgré l’utilisation du racloir, il se peut que du mortier adhère à la surface des carreaux de travertin. Pour éviter cela, votre artisan utilisera une éponge humidifiée pour les nettoyer. En effet, si les cavités de cette pierre naturelle doivent être en partie rebouchées, les aspérités qu’elles forment sur le travertin et qui en font le charme doivent être conservées. Après 24 heures de séchage, il sera possible de procéder à un lavage total de la surface afin d’éliminer tout surplus de mortier.

Pour cela il faut à nouveau utiliser un nettoyant doux et compatible. Si vous avez fait poser des plinthes, les joints seront alors réalisés dans un silicone. C’est également ce matériau qui sera utilisé pour les joints de dilatation des grandes surfaces à l’extérieur, à la jonction entre le sol et le mur ou pour l’angle d’un carrelage mural dans une douche à l’italienne maçonnée.

La pose de travertin pour une terrasse, dans une cuisine ou pour les parois d’une douche apporte un charme fou. Cependant, cette pierre naturelle doit être installée par un professionnel qui maitrise la technique de pose. De l’encollage spécial à la réalisation des joints de travertin, il est primordial de respecter quelques règles pour un revêtement qui dure dans le temps.

Carrelage

Pose de carrelage au sol

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 2 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *