Que choisir entre le travertin et la terre cuite ?

Partager sur

carrelage-tavertin-ou-terre-cuite

En matière de carrelage, on confond souvent la terre cuite et le travertin. Si ces deux revêtements ajoutent une touche chaleureuse à la décoration, elles ont chacune leurs points forts et leurs faiblesses. IZI by EDF vous aide à faire votre choix.

Les spécificités du travertin et de la terre cuite

Si le travertin et la terre cuite se ressemblent, ces deux matériaux utilisés pour fabriquer du carrelage ont des origines bien différentes.

Origine du travertin

Le travertin est une pierre naturelle extraite de carrières dont les plus réputées sont en Italie et en Turquie. Il s’agit d’une roche composée d’aragonite et de calcite. On la retrouve surtout près des cours d’eau. La surface du travertin présente de nombreuses cavités qui lui donnent un aspect rustique particulièrement apprécié.

Origine de la terre cuite

Ce matériau est fabriqué avec de l’argile rouge. Elle est mélangée à de l’eau avant d’être façonnée. Elle peut ainsi être utilisée pour faire des briques, des tuiles et donc du carrelage. Une cuisson à environ 900 °C permet ensuite d’obtenir un carreau prêt à être posé.

Les couleurs, les grandes différences entre le travertin et la terre cuite

La principale différence entre la terre cuite et le travertin est la couleur. En effet, du côté de la terre cuite, on rencontrera principalement des teintes rougeoyantes. Des déclinaisons plus claires dans les tons beiges ou rosés peuvent également être obtenues. C’est le taux d’oxyde de fer, mais aussi la température de cuisson qui permettent de moduler la coloration des carreaux. Il est ainsi possible de couvrir un sol ou un mur d’un carrelage en terre cuite aux dalles quasi identiques.

Le travertin étant une pierre naturelle, sa couleur est irrégulière. C’est un élément à prendre en compte au moment de choisir son revêtement. Cette roche vous permettra de disposer d’un carrelage dans des nuances beiges ou d’opter pour des carreaux plus bruns. On trouve aussi du travertin marron et même avec des nuances anthracite.

Travertin et terre cuite : de nombreux points communs

Si l’on hésite souvent entre la terre cuite et le travertin, c’est parce qu’ils ont de nombreuses qualités en commun :

La robustesse

Le travertin comme la terre cuite sont tous les deux solides. Ils résistent aux grands écarts de températures et il est donc possible de les poser à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour qu’il dure le plus longtemps possible, il est toutefois conseillé de confier votre chantier à un professionnel. Les chargés d’affaires IZI by EDF pourront vous conseiller des artisans experts de la pose du travertin et de la terre cuite.

Différentes finitions possibles

Ces deux matériaux affichent une allure plutôt rustique qu’il est possible de nuancer grâce à une large variété de finitions. Votre carrelage pourra ainsi être mat, verni, voire laqué.

Le prix

Terre cuite ou travertin : l’addition sera bien plus abordable que pour le marbre. Pour le travertin, comptez entre 30 € et 60 € le mètre carré pour l’intérieur et une fourchette comprise entre 25 € et 80 € pour la même surface à l’extérieur. Pour le carrelage en terre cuite, le prix varie surtout selon le mode de confection. Pour un mètre carré, les versions industrielles débutent à 25 € et peuvent atteindre 80 €. Les carreaux artisanaux affichent un prix de départ de 40 € qui culmine à 100 €.

Le chauffage

Ces deux types de carrelage vous permettront de profiter de l’installation d’un chauffage au sol.

Terre cuite et travertin : quel entretien ?

Le travertin comme la terre cuite sont deux matériaux poreux. Il est donc important de les protéger des taches grâce à un traitement hydrofuge. Pour le travertin, cela interviendra juste avant la pose des joints qui permet par ailleurs de combler en partie les cavités de la pierre et donc d’en faciliter l’entretien quotidien. Pour la terre cuite, votre artisan pourra appliquer une résine imperméabilisante ou un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine.

Cela ne devra pas vous empêcher d’essuyer au plus vite toute chute d’eau ou de matière grasse. Attention également à l’acide (vinaigre, café, citron) qui peut laisser des taches indélébiles sur le travertin. Pour le nettoyage, il faudra éviter les détergents classiques et privilégier le savon noir ou de Marseille qui sont bien plus doux.

Bon à savoir : la terre cuite, plus connue que ce que vous pensez

 Si le carreau de terre cuite n’est pas le type de carrelage le plus connu, sa version hexagonale est un incontournable des revêtements au sol depuis des décennies. Il s’agit en effet de la tomette que l’on retrouve dans les maisons de ville comme de campagne.

Travertin ou terre cuite : ces deux revêtements se prêteront parfaitement à une décoration rustique. Demandez conseil à un professionnel pour choisir la teinte qui correspondra parfaitement à votre intérieur et profiter d’une installation irréprochable.

Carrelage

Un projet de rénovation ?

Publié le 15 Février 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.