4 astuces pour agrandir une pièce avec du carrelage

Partager sur

salle-de-bain-carrelage-mural-blanc

Vous avez le projet de poser du carrelage au sol ou au mur de votre pièce. Et vous aimeriez bien tirer profit de cette opération pour agrandir « visuellement » l’espace, à défaut de pouvoir lui ajouter des mètres carrés. Cela tombe bien : le carrelage contribue, s’il est bien choisi et posé suivant certaines règles simples, à élargir un espace par un simple effet d’optique. Simple, mais qui nécessite toutefois de respecter quelques règles !

Bien choisir la taille et la forme des carreaux

Vous envisagez de poser un carrelage en mosaïque de couleur sur le sol de votre cuisine ? Attention, vos envies en termes d’esthétique ne sont pas forcément compatibles avec un effet d’agrandissement. Certains critères sont à prendre en considération avant de vous lancer dans l’achat et la pose de votre carrelage.

Des carreaux de formes simples

Pour agrandir une pièce, mieux vaut tout d’abord privilégier les formes simples comme des carrés ou des rectangles.

Plus un carreau sera large, plus il donnera de l’ampleur à votre pièce. C’est le cas des carreaux XXL : souvent utilisés dans les grandes et très grandes surfaces, ils ont également investi les petites pièces pour leur donner un aspect épuré. Vrai bonus s’il s’agit d’un carrelage mural : ils seront plus faciles à nettoyer !

Au contraire, les petits carreaux ont tendance à réduire le volume d’une pièce. Dans le cas d’une très petite surface, ils risquent même l’écraser en raison du grand nombre de carreaux qui concentrent le regard sur des détails.
Dans le cas de très petites pièces, privilégiez les carreaux rectangulaires aux carrés car leur forme allongée renforcera l’impression de dilatation de l’espace.

Une taille adaptée à celle de votre pièce

Ce n’est pas la même chose de vouloir agrandir une pièce de 15 m2 et une pièce de 5 m2. Des carreaux XXL n’auraient pas vraiment de sens dans une pièce très étroite. Attention donc à choisir un format de carrelage adapté à la surface de votre pièce.

Pour les petites pièces, inférieures à 10 m2, nous vous conseillons plutôt une largeur de carreaux de 20 à 30cm. En revanche, des carreaux de 60cm de large peuvent parfaitement convenir pour les grandes pièces.

Opter pour des couleurs claires

La couleur du carrelage joue également un rôle dans l’effet d’agrandissement d’une pièce. Plus elle sera lumineuse, plus elle laissera « respirer » le regard. Préférez donc des couleurs claires : blanc, blanc cassé, pastel, beige. Les couleurs pastel ont l’avantage d’être moins salissantes que le blanc, en particulier pour votre cuisine ou votre salle de bain, tout en restant lumineuses.

Utiliser une seule couleur

Il est déconseillé d’utiliser plusieurs couleurs, en particulier dans de très petites pièces. Si vous tenez toutefois à faire une mosaïque, choisissez des teintes avec des nuances assez proches. Associez une couleur pastel avec du blanc, par exemple. Aussi, vous pouvez espacer les carreaux de couleur différente afin d’éviter un effet damier qui risquerait de rétrécir votre espace, et ainsi d’obtenir l’effet inverse de celui souhaité !

Des carreaux identiques au mur et au sol

Dans des pièces où vous avez la possibilité de mettre du carrelage mural, notamment la salle de bain, il est préférable d’harmoniser la couleur des carreaux au sol et de ceux du mur pour rompre les lignes d’angles et ainsi donner l’illusion d’une continuité. Vous effacez ainsi visuellement la distinction entre les deux dimensions.

Quelle couleur pour les joints ?

La couleur des joints est aussi importante lors de la pose de votre carrelage car elle contribue à l’harmonie d’ensemble. Choisissez une couleur dont la teinte est proche de celle des carreaux : optez pour un joint beige ou blanc pour un carrelage clair, un gris pour un carrelage pastel, etc. D’autre part, les joints doivent rester discrets de manière à ne pas rompre l’harmonie visuelle. Ainsi, une largeur de 2 à 3 mm maximum est conseillée.

Jouer sur les reliefs et les perspectives

Capter la lumière

Des carreaux brillants dynamisent les volumes de la pièce en reflétant la lumière tandis que des carreaux mats auront tendance à l’aplanir. Dans une petite salle de bain dépourvue de fenêtres, c’est une solution parfaite pour donner le sentiment d’un plus grand espace.

De même, les carrelages en relief permettront d’accentuer le sentiment d’espace dans votre pièce en accrochant plus ou moins la lumière (à éviter néanmoins dans de très petites pièces).

Créer des lignes de fuite

Une frise colorée sur un mur est une option efficace pour renforcer la profondeur de votre pièce, à condition qu’elle suive une ligne simple. Associée à un carrelage mural, elle créera un effet de contraste et apportera à la pièce une perspective horizontale.

Favoriser les contrastes

Créer des ruptures, par exemple en associant des carreaux carrés et rectangulaires, permet de dynamiser un espace si toutefois celui-ci est déjà relativement grand. Il faut en effet que le regard puisse appréhender le jeu de formes pour obtenir une harmonie d’ensemble.

Vous pouvez aussi jouer sur le contraste entre peinture et carrelage sur un mur : par exemple, opter pour un mur de couleur sombre associé à un carrelage blanc éclatant, délimités par une séparation horizontale nette, cassera l’espace en deux et augmentera ainsi la hauteur de votre pièce.

Quel sens de pose pour mon carrelage ?

La pose du carrelage dépend entièrement de votre préférence : dans le sens de la largeur, elle pourra donner l’impression de « repousser les murs » et ainsi d’agrandir la largeur de votre pièce. Mais une pose en longueur pourra en accentuer… la longueur !

Si votre pièce est pourvue de fenêtres, vous pouvez aussi très bien décider de poser votre carrelage dans le sens d’arrivée de la lumière naturelle. Celle-ci suivra les lignes des carreaux dans leur longueur et créera des lignes de fuite horizontales.

Il existe également une méthode de pose « en diagonale » très efficace pour dynamiser un espace au sol.

Pose de carrelage au sol

Sur un mur, une pose horizontale est préférable. Utilisez plutôt des carreaux rectangulaires disposés en largeur dans votre douche ou pour la crédence de votre cuisine. Et n’hésitez pas à faire monter les carreaux sur les murs jusqu’à la limite du plafond pour renforcer le sentiment de hauteur de votre pièce.

Fourniture et pose de carrelage mural

Publié le 2 Décembre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.