Comment choisir sa chaudière ?

Partager sur

comment choisir sa chaudière

Choisir sa chaudière n’est pas une étape à prendre à la légère, et si vous êtes là, c’est que vous en avez pleinement conscience. Essayons de voir les étapes clés pour faire un choix cohérent et idéal pour votre logement et votre utilisation.

Quel combustible choisir pour sa chaudière ?

Commençons simplement avec le choix du combustible. La question est souvent assez simple pour la plupart des utilisateurs et dépend d’abord du service disponible pour votre maison.

Rappel sur un kilowattheure

Petit rappel, un kilowattheure est l’équivalent énergétique que représentent 1000W consommés pendant 1h. Avec l’électricité, c’est simple, c’est affiché sur votre compteur, linky ou non.

Pour les autres, il s’agit d’un moyen de comparaison. Dans tous les cas, peu importe la source, 1 kWh représente toujours la même quantité d’énergie et donc la même faculté de chauffage pour votre habitation.

Mais d’autres critères sont à prendre en compte pour choisir votre chaudière.

kilowattheure compteur

Changer ou remplacer sa chaudière ?

Si un moyen de chauffe est déjà installé dans votre logement, alors deux solutions s’offrent à vous.

  • Changer d’énergie
  • Conserver l’énergie et moderniser l’appareil

Il est évident que garder la même énergie est moins cher au niveau de l’intervention et de l’installation. Il n’y aura pas besoin de modifier en profondeur votre installation. Si vous changez d’énergie, il est probable que des adaptations soient nécessaires. Cependant, il est judicieux de se renseigner sur cet aspect.

De nos jours, la conception d’une chaudière gaz, une version au bois ou même une chaudière électrique est assez semblable et au final, le circuit de chauffage reste une pompe et quelques tuyaux.

Il est fréquent de pouvoir changer votre chaudière assez simplement, restera à voir l’approvisionnement en combustible. Installer une chaudière gaz en remplacement d’une version électrique impose d’installer des tuyaux par un professionnel du gaz ce qui augmentera la facture.

Le rendement et l’efficacité énergétique

Comme pour tout appareil, les chaudières ont un rendement. Le rendement est la faculté de la chaudière à transformer l’énergie primaire en une autre, qui sera ici de chauffer de l’eau.

Par exemple, si votre chaudière possède un rendement de 90 %, vous aurez 10 % de perte due au fonctionnement de l’appareil. Donc si vous avez 100kWh disponible à l’entrée de la chaudière (que vous apportez avec l’énergie de base, comme le gaz, le fioul, etc.) vous aurez 90 kWh qui seront transformés en chaleur dans l’eau.

Par conséquent, plus le rendement est élevé, plus vous pourrez faire des économies sur le long terme. Gardez bien en tête cet aspect pour le choix de votre chaudière. 5 % de rendement supplémentaire peut justifier un surcoût à l’achat. Faites le calcul sur une consommation estimée à l’année.

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) ?

Les normes et directives européennes ont apporté avec elle une nouvelle façon de percevoir le rendement d’une chaudière. Il faut maintenant intégrer les différents rendements en fonction des modes de chauffage.

Sur une chaudière traditionnelle, vous avez deux modes de fonctionnement, hiver et été. Le mode hiver active le chauffage alors que le mode été ne fait fonctionner que l’eau chaude sanitaire. Le rendement varie entre ces deux modes. De plus, en fonction de la température extérieure, le rendement est aussi altéré, surtout sur les modèles qui aspirent l’air extérieur pour le bruler et garantir une bonne isolation des gaz brulés.

efficacité energétique chaudière

L’ETAS prend donc en considération un spectre plus large quant au fonctionnement de la chaudière et sa valeur est donc plus représentative d’un usage annuel. Fiez-vous plutôt à cette valeur dans votre sélection de chaudières.

Faut-il choisir une chaudière murale ou au sol ?

C’est l’une des interrogations les plus courantes des futurs acquéreurs de chaudière.

Pour répondre, il faut connaitre les différents avantages et inconvénients de chaque solution. L’aspect le plus important est la taille de votre logement. En effet, une chaudière murale est moins robuste et moins puissante qu’un modèle au sol. Pour les grands logements, il vaut mieux s’orienter vers un modèle au sol.

Chaudière au sol dans les maisons

Pour les maisons, la meilleure solution reste un modèle au sol, surtout s’il est prévu une place dédiée quelque part, même au sous-sol. Vous devrez occuper plusieurs mètres carrés pour avoir assez place pour circuler, placer les différents appareils, comme le vase d’expansion s’il est externe, ce qui est souvent le cas pour une grosse installation.

Chaudière murale dans les petites installations

En revanche, si vous manquez de place ou si votre logement fait moins de 100 m², vous pouvez choisir une chaudière murale. Il s’agira la plupart du temps de chaudières électriques ou fonctionnant au gaz. Dans ce cas, l’achat et l’installation coûteront moins cher. Le matériel utilisé est plus léger et dimensionné pour de petits volumes d’eau, la fragilité des pièces est donc plus importante.

Peut-on avoir plusieurs types d’énergies ?

Selon votre configuration, il est tout à fait envisageable d’avoir plusieurs énergies dans votre logement.

Par exemple, dans les maisons avec deux niveaux et plus, la hauteur d’eau ferait forcer la pompe de chauffage et la ferait vieillir prématurément. Dans ce cas, il est très fréquent d’avoir une chaudière qui s’occupe de la température du rez-de-chaussée et quelques chauffages électriques d’appoints pour l’étage.

Un chauffage différent à la salle de bain ?

La même logique s’applique pour la salle de bain qui nécessite souvent une grande puissance de chauffe uniquement au moment d’aller prendre sa douche. La plupart des utilisateurs choisissent ici un chauffage électrique pour sa facilité de mise en œuvre et son efficacité immédiate.

Dans ce cas, on ne tiendra pas compte du type de chauffage, de son inertie et d’autres paramètres semblables.

chauffage seche serviette salle de bain

Chaudière avec ballon d’eau chaude ou ballon séparé

Le choix d’une chaudière passe aussi par le chois d’une réserve d’eau sanitaire. De nos jours, il existe plusieurs solutions à ce problème. La première et la plus simple, avoir une chaudière mixte, c’est-à-dire qu’elle produit votre eau de chauffage ainsi que votre eau sanitaire.

Choisir une chaudière mixte

Vous avez décidé d’installer une chaudière mixte, très bien. Savez-vous qu’il en existe plusieurs types selon la quantité d’eau que vous voulez maintenir à température ?

Les chaudières instantanées

Comme son nom l’indique, une chaudière de ce type produit l’eau chaude de manière instantanée. Il n’y a donc aucune réserve d’eau en dehors de celle contenue dans l’échangeur, c’est-à-dire très peu.

Ce type de chaudière peut alimenter facilement un robinet de puisage, mais montrera ses limites pour une douche bien chaude. Une fois arrivé à saturation, donc à sa puissance maximale, il sera impossible d’obtenir une eau plus chaude.

Elles sont conseillées pour un appartement abritant un couple et si vous ne prenez que des douches. Remplir un bain bien chaud avec ce type de chaudière vous imposera un débit réduit afin qu’elle ait le temps de chauffer votre eau. Il vous faudra donc beaucoup de temps pour remplir votre baignoire.

Le confort de ces chaudières est assez limité.

Astuce : Pour éviter de gaspiller l’eau. Allumez l’eau chaude environ deux secondes pour que votre chaudière s’enclenche et attendez qu’elle chauffe puis allumez à nouveau l’eau. Vous pourrez ainsi économiser quelques litres d’eau à chaque fois.

Les chaudières à micro accumulation

Pour pallier le problème des chaudières instantanée, les fabricants ont mis au point une micro accumulation.

Cette technique consiste à avoir une réserve d’eau d’environ 3 litres qui est toujours maintenue à température. Ce système présente le gros avantage de pouvoir vous fournir de l’eau plus vite. Là où une chaudière instantanée prendra quelques minutes à monter en température, une microaccumulée vous fournira de l’eau chaude immédiatement, tout en reconstituant sa réserve du même coup.

Le confort est bien plus important pour ce type de chaudière. Son unique point faible est le cas où vous auriez besoin d’une grande quantité d’eau chaude. Par exemple, pour une famille de plus de 4 personnes qui prendraient leurs douches à tour de rôle, il faudrait penser à un ballon d’eau chaude de plus grande capacité.

Les chaudières avec ballon intégré

Si vous avez un besoin d’eau chaude conséquent, plus de trois ou quatre couches consécutives, alors un ballon d’eau chaude sera la meilleure solution. Mais attention, cette solution est aussi la plus énergivore.

Le ballon d’eau chaude va maintenir l’eau à une température de consigne (que vous pouvez régler dans votre chaudière). Pour éviter tout risque de contamination par la salmonelle, ne descendez jamais sous 55 °C.

Lorsque la température descend trop bas, un cycle de chauffage se lance automatiquement pour garder votre eau à température.

Vous disposerez ensuite d’environ 40 litres d’eau pour une chaudière murale et plus de 80 litres pour une chaudière au sol. Il est aussi possible d’avoir un ballon découplé de la chaudière pour des besoins encore plus importants.

Séparer l’eau chaude sanitaire du chauffage

Vous pouvez opter pour une méthode totalement différente. Choisissez une chaudière qui convient uniquement pour votre chauffage. Elle ne fera que cette action.

technicien chaudière

Ces chaudières ont l’avantage d’être moins cher à l’achat, moins fragile et optimisé pour ce mode de fonctionnement.

Pour la production de votre eau chaude, vous pouvez ensuite installer un ballon d’eau chaude électrique. Dans ce cas, optez pour un ballon thermodynamique qui vous permettra de faire des économies d’énergie grâce à son fonctionnement en mode « pompe à chaleur ».

Quelle puissance choisir pour une chaudière ?

Le choix de la puissance de votre chaudière dépend de la surface de votre logement et de son isolation en priorité. D’autres composantes s’intègrent au calcul comme la situation géographique (il y a besoin de plus de chauffage dans les Alpes qu’à Bordeaux) et la température que vous souhaitez dans vos pièces.

Il faudra accorder une importance particulière au choix de la puissance. Une fois l’installation faite, c’est difficile de revenir en arrière. Votre chaudière doit être capable de faire monter en température votre logement dans un délai raisonnable et de lutter contre les déperditions thermiques de votre logement.

Elle doit aussi pouvoir faire chauffer votre eau sanitaire en plus d’assurer la régulation de température si vous faites le choix d’une chaudière mixte.

Isoler son logement pour consommer moins

Si vous prévoyez d’isoler votre logement ou vos combles vous devriez commencer par ces travaux de rénovation avant de changer votre chaudière. https://izi-by-edf.fr/blog/guide-travaux-prix-renovation-m2/

En effet, dans le calcul d’estimation de la puissance nécessaire à votre logement apparait un coefficient qui représente son isolation. Ainsi, si vous améliorez ce coefficient, vous pourrez choisir une chaudière de moindre puissance et ainsi réaliser des économies à l’achat.

Une chaudière trop puissante ?

Vous pourriez penser qu’une chaudière plus puissante que le besoin est une bonne chose. Dans un cas extrême, si votre chaudière est trop puissante, il va y avoir des pics de température à chaque fois qu’elle s’enclenche et vous aurez beaucoup de mal à réguler la température intérieure de votre logement.

Quelle marque de chaudière choisir ?

Comme pour beaucoup de choix de matériel dans notre vie, la marque de notre chaudière est souvent affaire de goût. Certains préfèreront une marque reconnue pour sa performance et d’autres choisiront la fiabilité. Enfin, une part importe d’utilisateurs privilégient une marque nationale.

Il est important de contacter votre chauffagiste ou l’entreprise que vous souhaitez missionner pour l’installation de votre futur équipement. Certaines ont des partenariats qui peuvent vous faire économiser de précieux euros. En outre, certains chauffagistes refusent de travailler sur certaines marques qu’ils ne jugent pas en adéquation avec leur vision.

Quelles options pour choisir votre chaudière ?

En dehors de la marque, vous avez deux options qui se démocratisent pour les chaudières individuelles et qui peuvent faire une grande différence. Par exemple, saviez-vous que certaines chaudières très modernes sont désormais des objets connectés ?

Les avantages d’une chaudière connectée

Dans les faits, une chaudière connectée n’est pas plus performante qu’un autre modèle avec un thermostat de bonne qualité. À l’utilisation, cela vous permettra de vérifier la température qu’il fait chez vous à tout instant et de faire face à un imprévu.

chaudière connectée

Par exemple, si vous devez vous rendre quelque part en urgence en sortant du travail, vous pouvez repousser le début de la période de chauffe et ainsi éviter de gaspiller de l’énergie à chauffer un logement vide.

Sachez qu’il est possible de rendre n’importe quelle chaudière connectée si elle dispose d’un contact de pilotage pour y placer un thermostat. Il vous suffira ensuite d’acheter un thermostat connecté pour avoir des fonctions semblables à moindre coût.

Pourquoi installer un thermostat d’ambiance ?

En premier lieu, le thermostat d’ambiance permet de faire les réglages de régulation pour votre appareil. C’est avec lui que vous pourrez planifier des heures de chauffe, la température désirée ou mettre l’installation en mode hors gel si vous vous absentez très longtemps.

Astuce : privilégiez un mode éco à 16° pour éviter que votre logement chute trop en température et qu’il soit très énergivore de le chauffer à nouveau.

Avec un programme bien fait, vous pourrez chauffer uniquement lorsque vous en aurez besoin et ainsi réaliser de belles économies.

Les avantages d’une sonde extérieure

La sonde extérieure sert de thermomètre à votre chaudière. C’est elle qui rapatriera l’information de la température extérieure pour que votre chaudière puisse s’adapter de façon intelligente. L’intérêt ici et d’avoir une température d’eau de sortie toujours optimale.

Par exemple, s’il fait 10 °C à l’extérieur, il ne sera pas nécessaire de chauffer l’eau de manière aussi importante que s’il fait -10 °C.

L’intérêt pour vous est une montée en température plus rapide et surtout un énorme gain énergétique et donc, des économies en perspective.

L’entretien de sa chaudière : un passage obligatoire

Dans votre budget, vous pouvez aussi inclure le coût d’un entretien annuel ou d’un contrat de dépannage qui inclut un entretien.

Cet entretien a pour but de nettoyer en profondeur votre chaudière et de vérifier les réglages importants, comme l’injection de gaz, le cycle de démarrage par électrodes ou la pression dans le vase d’expansion.

Votre chaudière va subir toute une batterie de tests qui serviront à optimiser son fonctionnement, éviter les pannes et sécuriser l’installation.

C’est sur ce dernier point que l’entretien insiste particulièrement. Une mauvaise combustion à partir d’une énergie fossile entraine la formation de monoxyde de carbone. Ce gaz inodore, lorsqu’il est respiré, vient bloquer l’apport en oxygène des cellules en prenant place dans les globules rouges. Il est donc mortel selon l’exposition.

Faites appel aux professionnels sélectionnés par IZI by EDF pour l’installation de votre chaudière murale ou au sol.

Devis chauffage

Publié le 20 Novembre 2020

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.