Quels risques d’explosion pour une chaudière à gaz ?

Partager sur

flammes-bleues-bruleur-chaudiere

Si vous avez une chaudière à gaz, ou une autre chaudière à combustion d’ailleurs, vous vous demandez sans doute si elle pourrait exploser. Surtout, vous voulez savoir comment éviter un tel accident. Dans cet article, IZI by EDF vous explique quels sont les risques d’explosions. Conscient des causes possibles, vous saurez comment les réduire. Et, par conséquent, vous serez plus en sécurité chez vous. 

Quelles sont les causes d’explosions accidentelles au gaz ?

Qu’il s’agisse du gaz de ville, du butane ou du propane, tous les gaz qui alimentent les chaudières et les appareils de cuisson sont explosifs. Pour qu’un gaz explose, il suffit qu’il atteigne une certaine concentration dans l’air et qu’il entre en contact avec une flamme ou même une simple étincelle.

Seuils de risque explosif pour chaque gaz

Seuil de risque explosif (en % dans l’air)
Butane1,8 %
Propane2,3 %
Gaz de ville5 %

Tout ce qui peut provoquer de tels niveaux d’accumulation de gaz dans l’air signifie un risque réel d’explosion. Il y a 2 causes majeures qui peuvent conduire à atteindre ces seuils explosifs : 

  • cause nécessaire : une fuite de gaz non brûlé, liée à un défaut d’étanchéité des raccords ou à un encrassement des brûleurs par exemple ;
  • cause aggravante : une aération insuffisante. 
Chaudière

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Chaudière

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Fuites de gaz et mauvaise aération du logement

La fuite de gaz peut se produire au niveau de la tuyauterie, des vannes et raccords, ou dans la chaudière elle-même. Dans la quasi-totalité des cas, la cause est une installation défectueuse ou mal entretenue.

Heureusement, sauf à être très importante, une fuite de gaz est généralement détectée avant de parvenir à une accumulation de gaz susceptible d’exploser. Ceci est dû au fait que toute pièce où est installée une chaudière à gaz doit disposer d’un dispositif d’aération, qui dilue cette concentration de gaz dans l’air.

Ainsi, l’absence de grille de ventilation, ou son obstruction ou encore, de manière générale, un défaut d’aération, sont des causes supplémentaires provoquant l’explosion.

Comment se protéger du risque d’explosion ?

Vous l’avez compris : oui, une chaudière à gaz présente un certain risque d’explosion. D’ailleurs, ce risque existe pour tout équipement contenant, brûlant ou transportant du gaz. 

Sachez aussi qu’une explosion n’a pas besoin d’être forte pour avoir un effet dévastateur. Une déflagration limitée à l’intérieur de la chaudière, par exemple, peut provoquer un début d’incendie. Et à son tour, l’incendie peut ravager un logement voire un immeuble entier.  

Mais la bonne nouvelle, c’est que le risque d’explosion au gaz est maîtrisé. Le danger est très limité si on applique de simples règles de sécurité.

Prévenir les fuites de gaz

Voici trois règles d’or pour éviter toute fuite de gaz dans votre chaudière ou dans l’ensemble de votre installation : 

  • choisir des appareils et un matériel de qualité,
  • entretenir toute l’installation de manière rigoureuse,
  • faire appel à des professionnels qualifiés.

D’abord, une chaudière à gaz de qualité comprend des mécanismes de sécurité. Ainsi, à la moindre anomalie détectée, la chaudière se met en veille automatiquement. C’est le cas, par exemple, si un capteur relève une baisse de pression en gaz, ce qui peut être un signe de fuite en amont. 

Ensuite, le respect scrupuleux du programme d’entretien est primordial. Toute chaudière à gaz requiert un entretien régulier, même une chaudière neuve et équipée de dispositifs de sécurité. La loi rend obligatoire une visite d’entretien par an au minimum. En cas d’utilisation intensive ou de matériel vieillissant, il est recommandé d’effectuer deux entretiens par an, dont un au début de la période de chauffe.

Vous-mêmes, vous pouvez parfaitement identifier des signes de dysfonctionnement de votre chaudière à gaz. Il peut s’agir par exemple de suies noires que vous observez dans la chambre de combustion. Les connaisseurs parlent de charbonnage. Aussi, une chaudière qui pétarade révèle des retards à l’allumage. Tout symptôme de ce genre doit vous conduire à faire intervenir rapidement un technicien.

Surtout, qu’il s’agisse de l’installation, de l’entretien programmé ou des interventions motivées par des signes annonciateurs, faites toujours appel à des artisans et professionnels qualifiés.

technicien-entretien-chaudiere

Aérer le local technique et le logement

Après la prévention des fuites de gaz, l’autre axe de la prévention contre le risque d’explosion au gaz, c’est l’aération. 

Dans le local où est votre chaudière, vérifiez que les grilles de ventilation ne sont pas bouchées. Aussi, gardez bien en tête l’importance de renouveler fréquemment l’air de l’ensemble de votre logement. Il suffit pour cela d’ouvrir grand les fenêtres pendant une dizaine de minutes, au moins une ou deux fois par jour. 

Enfin, l’aération du lieu d’habitation est utile à la prévention de plusieurs autres risques. Entre autres, toujours en lien avec l’utilisation d’une chaudière, on réduit aussi le risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

Détecter les fuites de gaz et réagir

À l’inverse du monoxyde de carbone d’ailleurs, le gaz de ville, le butane et le propane sont détectables facilement par l’humain. En effet, les fournisseurs y ajoutent des additifs dont l’odeur nous met en alerte avant d’atteindre les seuils de risque.

Vous pouvez aussi acheter des détecteurs de gaz, à installer par exemple au-dessus de votre chaudière, ou à proximité de la vanne d’alimentation ou du compteur de gaz.

Alors, à la moindre alerte olfactive ou sonore, réagissez immédiatement avec les gestes suivants : 

  • ouvrez les fenêtres,
  • fermez l’arrivée de gaz,
  • évacuez votre logement sans déclencher aucun appareil électrique (ni même l’ascenseur),
    appelez les pompiers (18 ou 112) après être sorti de l’immeuble,
  • alertez les voisins et faites leur appliquer les mêmes consignes.

En résumé, une chaudière à gaz peut effectivement exploser. Toutefois, ce risque est faible, facile à maîtriser, pour peu qu’on suive les règles de sécurité et qu’on adopte des bonnes pratiques. Un entretien rigoureux et régulier de la chaudière et de toute l’installation est primordial. 

Pour cela, vous pouvez faire confiance aux artisans et professionnels du réseau IZI by EDF. Et pour plus de tranquillité encore, pensez à souscrire un contrat d’entretien. 

Chaudière

Une solution de chauffage adaptée à votre besoin, à prix IZI !

Publié le 25 Novembre 2020

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • BARTHE Jean-Yves says:

    Bjr! SVP, pouvez-vous me suggérer quel appareil genre alarme ou autre – meilleur prix et emploi simple – pour surveiller de manière permanente fuite de gaz éventuelle à proximité de ma chaudière gaz de ville installée dans mon garage? Merci d’avance.

    • mayane bessac says:

      Bonjour, il existe des détecteur de gaz que vous trouverez dans les magasins spécialisés en bricolage ou en électroménager par exemple.

      N’hésitez pas à me recontacter si besoin.
      Belle journée à vous de la part de l’équipe IZI by EDF !