Quand faire l’entretien de sa chaudière ?

Partager sur

entretien-chaudiere-technicien

Les chaudières qui fonctionnent avec un combustible gazeux (gaz, fioul, bois…) doivent être entretenues tous les ans par un professionnel certifié. Si aucune période de l’année n’est imposée pour faire ces vérifications, l’été et le printemps demeurent les saisons les plus propices. Explications.

Chaudière : un entretien annuel obligatoire

L’entretien des chaudières est réglementé par la loi (décret n° 2009-649 du 15 septembre 2009). La règle est simple : ces équipements doivent être vérifiés et révisés si nécessaire au minimum une fois par an, et ce par un professionnel certifié. Cette obligation concerne toutes les chaudières à combustibles gazeux (chaudières gaz, fioul, bois etc.) dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kW.

Sachez également que si vous faites installer une chaudière ou que vous en changez, vous devez effectuer le premier entretien de votre équipement au plus tard dans l’année civile qui suit les travaux.

Pourquoi un entretien annuel obligatoire ?

La loi impose de faire entretenir les chaudières gaz, fioul et bois tous les ans pour plusieurs raisons. Ces équipements doivent être révisés à la fois pour des questions de sécurité, de longévité et d’efficacité.

  • Pour la sécurité : les chaudières qui fonctionnent avec des combustibles gazeux peuvent rejeter du monoxyde de carbone (CO). Or, ce gaz, qui est invisible et inodore, peut être très dangereux pour la santé à forte concentration, voire mortel. Il est donc important qu’un professionnel vérifie régulièrement que la chaudière ne devient pas un danger pour la santé des occupants du logement ;
  • Pour la longévité : une chaudière fréquemment entretenue, nettoyée et si besoin réparée durera plus longtemps dans le temps. A contrario, une chaudière dont l’entretien a été négligé risque de tomber régulièrement en panne, voire de ne plus fonctionner du tout trop rapidement ;
  • Pour l’efficacité : une chaudière amasse rapidement beaucoup de poussières et salissures qui lui demandent plus d’énergie pour fonctionner. Bien nettoyée, une chaudière consomme ainsi moins de combustible et produit moins de gaz à effet de serre et de polluants. A la clé également, des économies sur votre facture d’énergie !

Quelle sanction en cas de défaut d’entretien de chaudière ?

La loi ne prévoit pas de sanction en cas de défaut d’entretien de chaudière fioul, bois ou gaz, c’est-à-dire si l’on constate que vous n’avez pas fait de révision annuelle obligatoire. Pour autant, si vous ne risquez pas d’amende, mieux vaut tout de même se plier à la règle. D’une part parce qu’en cas de sinistre ou d’accident dans votre logement impliquant votre chaudière, vous ne serez pas remboursé par votre assurance s’il est avéré que l’entretien annuel n’a pas été effectué dans les règles. D’autre part parce que si vous êtes locataire, votre propriétaire est en droit de vous demander une attestation qui prouve que vous avez fait cet entretien annuel.

A quel moment faire entretenir sa chaudière ?

Faire entretenir sa chaudière au moins une fois par an est une obligation. Toutefois, la loi n’impose pas de moment pour faire réaliser cette opération. Les occupants d’un logement sont libres de faire intervenir un technicien quand ils le souhaitent à cet effet. Certaines périodes de l’année sont néanmoins plus recommandées.

Le printemps et l’été, les meilleures périodes

Le printemps, mais encore plus l’été, sont les périodes les plus recommandées pour faire entretenir sa chaudière. La raison est simple : c’est la fin de la période de chauffe. En France, généralement, nous rallumons le chauffage en automne, et avons encore plus besoin d’eau chaude à partir de cette période. Faire entretenir sa chaudière en été, et pourquoi pas au printemps, permet d’anticiper le futur rallumage de l’appareil. Ainsi, en cas de problème sur la chaudière, vous avez encore le temps de faire intervenir un professionnel pour qu’il répare le tout. Vous vous évitez ainsi des jours sans chaudière et donc sans eau chaude et/ou chauffage, ce qui est désagréable toute l’année, mais encore plus en automne ou en hiver lorsque les températures dégringolent.

Autre raison de préférer le printemps et l’été : à ces périodes, les chauffagistes et professionnels compétents sont moins demandés qu’en automne et en hiver. Vous avez donc plus de chance d’obtenir un rendez-vous rapidement au créneau qui vous convient le mieux.

L’automne, une période possible

En septembre et octobre, les températures peuvent encore être clémentes et la chaudière ne tourne pas nécessairement à plein régime. Il est donc tout à fait possible de faire entretenir sa chaudière au début de l’automne. Attention toutefois à ne pas trop traîner : le nombre de créneaux des professionnels disponibles se réduit rapidement à cause des premiers froids et des pannes qui vont avec. Mieux vaut donc réagir le plus vite possible !

L’hiver, une période déconseillée

Il est possible de faire entretenir sa chaudière en hiver, car les chauffagistes travaillent toute l’année, mais ce n’est pas recommandé. L’hiver, les techniciens sont extrêmement demandés, principalement à cause des pannes de chaudière. Par conséquent, obtenir un rendez-vous est beaucoup plus difficile. Par ailleurs, c’est le moment où l’on a le plus besoin que l’appareil fonctionne. Si pour une quelconque raison l’entretien révélait qu’il fallait le mettre hors service le temps de le changer ou d’obtenir une pièce de réparation, vous vous retrouveriez sans chaudière au pire moment de l’année.

Qui s’occupe de l’entretien de la chaudière ?

L’entretien annuel de la chaudière doit obligatoirement être réalisé par un professionnel possédant les qualifications professionnelles prévues par la loi du 5 juillet 1996. Cela signifie que les occupants du logement ne peuvent pas faire l’entretien annuel de leur chaudière eux-mêmes ou le faire faire par un proche. Il faut toujours faire appel à une personne dont c’est le métier, tout simplement parce que l’opération demande une réelle expertise. Pour prouver que c’est bien un professionnel qui a procédé à l’entretien, ce dernier doit remettre une attestation d’entretien de chaudière.

Contrat d'entretien chaudière à gaz

Publié le 5 Décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *