Les atouts d’un chauffe-eau instantané

Partager sur

chauffe-eau-instantané-atouts

Indispensable au confort des occupants de la maison, l’eau chaude sanitaire est aussi un poste de dépense énergétique important. Dans un contexte de hausse des prix de l’énergie, les fabricants redoublent d’efforts pour proposer des équipements de la maison plus économes. IZI by EDF vous dit tout sur le chauffe-eau instantané et ses nombreux atouts.

L’électricité, énergie principale de l’eau chaude sanitaire

Hygiène corporelle, vaisselle ou ménage, l’eau chaude sanitaire dans tous les logements s’impose comme une grande avancée du 20ᵉ siècle en matière de confort. Les logements individuels et collectifs ont été progressivement équipés de moyen de production d’eau chaude : chaudière à charbon, au fioul, au gaz ou biomasse ou chauffe-eau électrique, solaire ou thermodynamique. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), 46,5 % des résidences principales en France sont équipées d’un chauffe-eau électrique.

Eau chaude sanitaire : le confort a un prix !

La production d’eau chaude sanitaire s’effectue par transfert de calories depuis la source de chaleur choisie. Quelle que soit cette dernière, elle a un coût et celui-ci n’est pas négligeable. Toujours selon l’ADEME, la production d’eau chaude sanitaire représente, par exemple, 15 % de la consommation électrique globale d’un foyer.

Le cumulus électrique

Le chauffe-eau à accumulation, plus couramment appelé cumulus électrique, associe un ballon d’eau chaude (de 50 à 300 l en règle générale et selon le type de logement) et un corps de chauffe organisé autour d’une résistance électrique. Cette dernière chauffe l’eau contenue dans le ballon jusqu’à la température de consigne généralement fixée entre 55 et 60 °C, afin de limiter les risques de développement de bactéries ou microbes. Les cumulus électriques sont liés à un contacteur trois positions : jour, marche forcée et nuit. Réglée sur la position nuit, c’est-à-dire en heures creuses, la résistance électrique assure la montée en température du volume d’eau contenu dans le ballon pour subvenir aux besoins quotidiens. Lorsque la température de l’eau atteint la température de consigne, la résistance se coupe automatiquement. Si ce mode de fonctionnement profite de l’option tarifaire avantageuse des kWh en heures creuses, il demeure relativement énergivore.

La problématique de l’encombrement

S’il est très abordable, simple à installer et efficace, le chauffe-eau à accumulation demande de la place. Dans les appartements, accroché dans un coin de la cuisine ou de la salle d’eau, dans les maisons, placés dans la buanderie ou un placard spécifique, ce ballon disgracieux occupe de l’espace. Les fabricants ont tenté de répondre à la problématique de l’encombrement en proposant des appareils plats. Cette réponse demeure insatisfaisante : un volume est un volume, qu’il soit cylindrique ou cubique !

Une quantité d’eau chaude… limitée

Grâce à son mode de fonctionnement, le chauffe-eau à accumulation ne peut fournir que la quantité d’eau chaude contenue dans son réservoir. Concrètement, lors d’une utilisation anormalement élevée des robinets d’eau chaude de la maison, le chauffe-eau à accumulation doit être mis en marche forcée pour que sa résistance s’enclenche en dehors de sa plage normale de fonctionnement. La montée en température du réservoir d’eau va prendre plusieurs heures, privant momentanément les occupants du logement d’eau chaude.

La problématique du dégât des eaux

Le stockage d’une grande quantité d’eau dans un logement n’est jamais anodin. Un chauffe-eau qui se vide suite à une défaillance, c’est le dégât des eaux assuré ! Une eau particulièrement agressive peut entraîner le percement de la cuve : la quasi-intégralité du contenu de cette dernière se répand alors dans le logement. Attention : si votre chauffe-eau à accumulation a plus de dix ans, il y a fort à parier que votre compagnie d’assurances ne prendra pas en charge le sinistre.

Une usure rapide face au calcaire

Soumis à l’entartrage de ses composants, le chauffe-eau à accumulation possède une durée de vie limitée. Idéalement, il devrait être régulièrement purgé et détartré par un professionnel. Avec le temps, les problèmes liés au calcaire apparaissent immanquablement. Bien souvent, le coût de l’intervention (déplacement, main-d’œuvre, pièces de rechange et TVA) incite plutôt à changer l’appareil qu’à chercher à le dépanner.

Chauffe-eau

Besoin d’aide pour vos travaux ?

{ Chauffe-eau}

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Le chauffe-eau instantané

Pour éviter les inconvénients du chauffe-eau à accumulation, les fabricants ont conçu le chauffe-eau électrique instantané, aussi appelé chauffe-eau électrique sans réservoir. Ce dernier possède un échangeur de chaleur en cuivre lié au circuit d’ECS de la maison et à une résistance électrique. À l’ouverture d’un robinet d’eau chaude de la maison, les capteurs de débit de l’appareil déclenchent la résistance. La très forte conductivité du cuivre permet le transfert des calories électriques à l’eau. Ce type de chauffe-eau ne stocke aucune quantité d’eau. La production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS) est instantanée et continue tant que le robinet reste ouvert. Les fabricants proposent aujourd’hui toute une gamme de chauffe-eau instantané d’une puissance de 3 à 27 kW.

De réelles économies

Bien qu’il consomme des kWh en journée, c’est-à-dire en heures pleines, le chauffe-eau instantané s’avère plus économe que son équivalent à accumulation. De fait, si la résistance électrique du chauffe-eau instantané fonctionne plus souvent, elle le fait beaucoup moins longtemps. Ici aucun volume d’eau à maintenir à 55 °C en permanence. La résistance se contente de chauffer la quantité d’eau nécessaire à un moment donné pour un usage précis. Les spécialistes estiment que le chauffe-eau instantané permet une diminution de 40 % de la consommation électrique par rapport un chauffe-eau électrique classique.

Un gain de place important

corollaire d’un chauffe-eau instantané, l’absence de réservoir d’eau se traduit par un gain de place important. S’il est recommandé pour les logements de petites tailles, il permet, dans les grandes maisons, de libérer un emplacement pour réaliser un espace de rangement supplémentaire.

De l’eau chaude à volonté

Comme évoqué précédemment, le chauffe-eau instantané produit l’eau chaude sanitaire en continu. Par principe, la quantité d’eau chaude disponible est illimitée. Aucun risque de privation de cet élément important de confort lorsque, par exemple, la maison accueille un nombre important d’hôtes qui prennent tous leur douche matinale !

Risque réduit de dégât des eaux

L’absence de réservoir limite, de facto, le risque de dégât des eaux sans l’éliminer totalement. Une fuite d’eau reste toujours possible au niveau de la tuyauterie ou d’un raccord intérieur de l’appareil. Les conséquences, néanmoins, d’une telle fuite resteraient plus limitées que celles occasionnées par la cuve percée d’un chauffe-eau à accumulation.

Entretien simplifié et longévité

Bien que les effets d’entartrage liés à une eau plus ou moins calcaire ne soient pas totalement éliminés dans un chauffe-eau instantané, ils sont nettement réduits. Ce type d’appareil n’implique aucune maintenance particulière. Sa résistance peut être changée assez simplement au bout de 10 ans. De fait, la durée de vie d’un chauffe-eau instantané est élevée : les professionnels estiment que ce type d’appareil affiche une durée de vie moyenne de 15 à 20 ans !

Combien coûte un chauffe-eau électrique instantané ?

Encore peu connu en France, le chauffe-eau électrique instantané commence à se démocratiser. L’offre est assez large et les prix très variables en fonction de la marque. Comme toujours en matière d’équipement de la maison, nous vous conseillons de sélectionner un appareil d’une marque connue.

Quelques exemples de modèles et de prix :

  • Tronic 4000 EB 6 kW marque Bosch : 500 €
  • DHB-E LCD 18 à 24 kW marque Stiebel Eltron : 700 €
  • Tronic 1100 18 B 18 kW marche Bosch : 1 000 €
  • DDLE Basis 18 à 24 kW marque AEG : 1 150 €
  • DDLE OKO TD 27 kW marque AEG : 700 €

Bon à savoir : Adapter son chauffe-eau instantané aux besoins de son foyer

L’équipement d’un grand logement, abritant une famille complète, avec un chauffe-eau instantané implique un appareil de forte puissance. Cette dernière nécessite une puissance délivrée au tableau électrique divisionnaire suffisante. Vous pouvez ainsi être amené à devoir solliciter fournisseur d’énergie pour augmenter cette dernière. Pour le confort de toute la famille, nous conseillons un chauffe-eau instantané d’une puissance de 18 à 27 kW capable de fournir de 6 à 10 litres par minute à 55 ° C.

Les atouts du chauffe-eau électrique sont nombreux. S’il coûte plus cher à l’achat que son équivalent à réservoir, les économies qu’il génère chaque année et sa plus grande longévité en font un bon investissement. Un choix malin à mettre dans la liste des équipements de la maison peu énergivores pour enfin maîtriser votre facture d’électricité !

À retenir :

  • le chauffe-eau électrique instantané n’a pas de réservoir ;
  • les fabricants proposent une large gamme de puissances ;
  • plus cher à l’achat, mais plus économe à l’usage.
Chauffe-eau

Remplacement de chauffe eau électrique

Publié le 10 Juin 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *