Faut-il éteindre son chauffe-eau en cas d’absence ?

Partager sur

Chauffe-eau économique

Lors d’un départ en week-end ou en vacances, la question de couper son chauffe-eau peut vous traverser l’esprit afin d’éviter qu’il ne fonctionne pendant votre absence et faire des économies. Cependant, quand et comment faut-il l’arrêter ? IZI by EDF vous donne les bons conseils.

A quel moment doit-on couper son chauffe-eau ?

Autant dans une résidence principale que secondaire, la question de savoir si vous devez éteindre le chauffe-eau lors de votre absence peut vous donner quelques mots de tête. Avant toute chose, vous devez savoir que couper son chauffe-eau n’est pas nécessaire lors de courtes périodes, comme par exemple lorsque vous allez au travail ou pendant la nuit.

Cependant, lors d’une absence prolongée, comme par exemple lors d’un départ en week-end ou en vacances, il peut être intéressant de couper votre chauffe-eau. Cependant, la situation est différence selon le type de chauffe-eau dont est équipé votre logement :

  • Si vous avez un chauffe-eau instantané : l’eau froide est chauffée à la demande lorsque vous tirez de l’eau à un robinet par exemple, vous pouvez donc l’éteindre ou non, selon votre préférence, sans aucune incidence lors de vos absences prolongées ;
  • Si vous avez un chauffe-eau à accumulation (appelé également cumulus) : il stocke plusieurs litres d’eau chaude dans sa cuve à une température comprise entre 55°C et 65°C, ce qui entraîne une consommation d’énergie en continu pendant votre absence, d’où la nécessité de le couper afin de faire des économies sur votre facture d’énergie.

Un départ en vacances peut également être le moment idéal pour réaliser la vidange de votre chauffe-eau à accumulation. Cette opération permet de vider le ballon d’eau chaude et de le débarrasser de toutes les aspérités. Elle est à réaliser en moyenne une fois par an, par vos propres soins ou par un professionnel. La vidange lors de la coupure du votre chauffe-eau avant une absence prolongée permet ainsi de prolonger sa durée de vie, tout en lui garantissant un fonctionnement optimal et ainsi éviter de consommer beaucoup d’énergie au quotidien.

Comment couper votre chauffe-eau ?

Dans tous les cas, pour couper votre chauffe-eau, vous devez couper l’arrivée d’eau, connectée à l’appareil, et couper le groupe de sécurité de l’installation électrique (en coupant le disjoncteur sur le tableau électrique) ou de gaz. Attention néanmoins si votre chauffe-eau est doté d’un dispositif anti-corrosion (ACI), vous devez laisser l’alimentation branchée pour qu’elle alimente le dispositif pour éviter la corrosion dans la cuve.

Pour les chauffe-eaux de dernière génération (appelés chauffe-eaux intelligents ou programmables), vous avez la possibilité de définir leur mode de fonctionnement. Dans ce cas-là, coupez seulement l’arrivée d’eau sanitaire, sélectionnez le mode « absence » ou « vacances » puis programmez votre date de retour afin que l’appareil se remette en marche 24h avant votre arrivée. Des modèles de chauffe-eau thermodynamique ou chauffe-eau solaire sont également équipés de ce système, tout en utilisant des énergies renouvelables.

Cependant, si vous ne pouvez pas programmer la remise en route de votre chauffe-eau blindé avant votre retour, il peut être judicieux de demander à un voisin ou à un proche de le rallumer. En effet, vous devez savoir que si vous êtes équipés d’un cumulus (ou chauffage à accumulation), vous devrez attendre, au minimum, 4-5h en moyenne avant d’avoir une eau chaude sanitaire (ECS) à la bonne température dans votre logement après une absence prolongée. Idem si vous êtes équipé d’une pompe à chaleur dans le cadre du fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique.

Faire des économies d’énergie sans couper votre chauffe-eau

Par ailleurs, lors de courtes périodes, notamment lorsque vous vous vous absentez pour la journée, il peut être intéressant de connaître certaines astuces pour baisser votre consommation d’énergie sans couper votre chauffe-eau. Tout d’abord, pensez tout simplement à régler le thermostat de votre appareil à 55°C, voire 60°C. Votre production d’eau chaude sanitaire sera identique qu’avec une température supérieure, tout en consommant moins d’énergie.

De plus, pour réduire la consommation électrique du chauffe-eau, vous pouvez positionner le contacteur jour/nuit de l’appareil sur le tableau électrique en mode « auto ». Grâce à cette action, vous allez directement configurer votre chauffe-eau pour qu’il fonctionne seulement pendant les heures creuses, si vous disposez de cette option (heures pleines/heures creuses ou HP/HC) sur votre compteur électrique. Pour rappel, le prix de l’électricité sur ces plages horaires est moins cher, d’où des économies d’énergie au quotidien, sans couper votre cumulus électrique.

Au-delà de la vidange, énoncée plus tôt, l’entretien de votre chauffe-eau est une solution non-négligeable pour faire des économies sans pour autant le couper. En effet, il permet de le maintenir en bon état (détartrage et bon fonctionnement de la résistance électrique ou du brûleur par exemple) tout en évitant qu’il ne consomme trop d’énergie au quotidien. Dans la plupart des cas, il est donc conseillé de réaliser un entretien au minimum tous les deux ans par un professionnel pour s’assurer d’un fonctionnement optimal, voire même tous les ans, si vous souhaitez être rassuré.

Devis chauffe-eau

Publié le 13 October 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *