Les astuces pour réduire la consommation électrique de son chauffe-eau

Partager sur

réduire facture électricité

L’eau chaude sanitaire (ECS) représente près de 13% de la consommation d’énergie moyenne en France. Pour faire des économies sur votre facture d’électricité, plusieurs actions peuvent être mises en place afin d’optimiser l’utilisation de votre chauffe-eau électrique.

Quelle est la consommation électrique d’un chauffe-eau ?

Un chauffe-eau électrique risque de peser lourd sur votre facture d’électricité chaque mois, d’autant plus s’il s’agit de l’énergie principale et qu’il n’est pas utilisé en complément d’un chauffe-eau solaire ou d’un chauffe-eau thermodynamique. Selon l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe), l’eau chaude sanitaire représenterait en moyenne près de 15% de la facture d’électricité pour un logement.

En fonction du type de chauffe-eau électrique, cumulus (appelé également chauffe-eau à accumulation) ou instantané, vous devez savoir que la consommation électrique de ces appareils est bien différente. Ainsi, pour un cumulus, on estime que sa consommation électrique est comprise entre 13 et 18 kilowatts par jour (kW/j). Du côté du chauffe-eau instantané, elle est plutôt de l’ordre de 3,7 kW/j à 11 kW/j.

N°1 : Régler le thermostat du chauffe-eau électrique

Un chauffe-eau électrique demande que vous soyez très attentif à bien régler la température. Généralement, il est conseillé de régler votre chauffe-eau à 55°C voire 60°C, des températures suffisantes pour obtenir de l’eau chaude sanitaire de manière optimale. A ces températures, votre appareil chauffera plus vite et donc consommera moins d’électricité.

Il est donc déconseillé de choisir la bonne température pour votre ballon d’eau chaude pour plusieurs raisons :

  • Si vous surchauffez : vous allez abaisser la consommation d’électricité mais aussi d’eau dans votre logement (l’eau froide est sollicitée pour obtenir la bonne température) et éviter tout risque de brûlures (à cause des parois de la cuve) ;
  • Si vous passez sous les 50°C : vous risquez d’endommager les propriétés du chauffe-eau ce qui aidera le développement du tartre et de certaines bactéries.

N°2 : Couper le chauffe-eau électrique en cas d’absence

Bien souvent, il n’est pas recommandé de couper l’alimentation de votre chauffe-eau électrique pendant de courtes périodes, notamment la nuit ou la journée lorsque vous êtes absent. Pour optimiser simplement votre consommation électrique liée à votre appareil, vous pouvez positionner le contacteur du chauffe-eau sur le tableau électrique sur « auto ». Ce mode va automatiquement paramétrer l’appareil pour qu’il fonctionne seulement pendant les heures creuses, si vous disposez de cette option (heures pleines/heures creuses ou HP/HC) sur votre compteur électrique.

Sur ces plages horaires, le prix de l’électricité est moins cher, ce qui vous aidera à faire des économies d’énergie sur votre chauffe-eau électrique.

Si vous partez en week-end prolongé ou en vacances en revanche, il peut être tout de suite beaucoup plus intéressant de couper le chauffe-eau. En effet, cette démarche vous évitera que cumulus ne fonctionne inutilement pendant votre absence. Cependant, il peut être intéressant de voir avec un voisin ou un proche, la possibilité de rallumer votre chauffe-eau quelques heures avant votre retour, afin d’éviter de vous retrouver sans eau chaude sanitaire à votre retour.

N°3 : Bien choisir son type de chauffe-eaux

Si vous souhaitez installer un nouveau chauffe-eau électrique, la meilleure solution est de se renseigner pour voir s’il n’existe pas une solution plus économique. Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez dans un premier temps, jeter un coup d’œil sur l’étiquette énergie apposée sur l’appareil. Les moins énergivores, de classe A+ ou A, vous permettront notamment de réduire la consommation en électricité du chauffe-eau.

Par ailleurs, différents types de chauffe-eaux existent et peuvent vous permettre de faire des économies sur votre facture d’électricité :

  • Les chauffe-eaux thermodynamiques : ces appareils fonctionnent à l’aide d’une pompe à chaleur récupérant l’énergie contenue dans l’air ambiant (appelée calories) pour chauffer de l’eau dans un ballon dédié. Vous pouvez ainsi profiter d’une énergie renouvelable en complément de l’électricité, ce qui fera baisser votre consommation électrique ;
  • Les chauffe-eaux solaires : ces appareils récupèrent également l’énergie renouvelable issue du soleil via des panneaux photovoltaïques, qui vient chauffer de l’eau dans un ballon. De la même façon, vous allez faire des économies d’électricité, qui reste en énergie d’appoint, puisqu’ils peuvent fournir jusqu’à 70% de vos besoins en ECS.

De plus, lorsque vous installer votre chauffe-eau électrique, il peut être intéressant d’emballer votre ballon d’eau chaude et les tuyaux avec un isolant afin d’éviter les déperditions ou les pertes thermiques. Cette technique sera d’autant plus intéressante si votre appareil est installé dans un endroit pas ou peu chauffé et qu’il existe une certaine distance entre vos différents points d’eau et votre chauffe-eau électrique. En effet, plus la température ambiante est basse, plus votre appareil aura besoin d’électricité pour atteindre la bonne température lors de la production d’eau chaude sanitaire.

N°4 : Opter pour des gestes économes au quotidien

Quelques gestes au quotidien vous permettront également de réduire la consommation d’électricité du chauffe-eau de façon directe ou indirecte, comme par exemple :

  • Faire couler moins d’eau chaude : lorsque vous utilisez du savon ou frottez votre vaisselle, pensez à couper l’eau quand vous ne vous en servez pas ;
  • Privilégier les douches aux bains : en moyenne vous allez économiser plus de 100 litres d’eau chaude sanitaire ;
  • Ne pas laisser les mitigeurs en position intermédiaire :  adaptez la température de l’eau selon l’usage, comme par exemple de l’eau froide pour nettoyer les fruits et légumes et de l’eau chaude pour se laver les mains ;
  • Installer des mousseurs ou des réducteurs de débits sur les robinets : avec ces équipements, vous pouvez faire jusqu’à 75% d’économies d’eau.

D’autre part, même si ce n’est pas un geste quotidien mais plus annuel, l’entretien d’un chauffe-eau électrique est un passage obligatoire pour garantir sa durée de vie et éviter qu’il ne consomme trop d’électricité. Il est donc généralement recommandé de faire vérifier les équipements de son appareil au minimum tous les deux ans par un professionnel afin de s’assurer de son bon fonctionnement (notamment pour stopper la prolifération du calcaire), voire même tous les ans pour être sûr.

Devis chauffe-eau

Publié le 9 October 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *