Comment bien choisir son chauffe-eau thermodynamique ?

Partager sur

chauffe-eau

Vous avez décidé de faire des économies d’énergie, et de troquer votre vieux chauffe-eau électrique par un chauffe-eau thermodynamique. Mais avant de voir les changements sur votre facture et s’améliorer votre niveau de confort dans votre habitation, il va vous falloir choisir l’équipement de vos rêves ! IZI by EDF vous donne quelques pistes pour ne commettre aucune erreur !

Les 11 critères essentiels sur lesquels baser votre choix

La capacité de votre ballon d’eau chaude

Vous le savez peut-être, le chauffe-eau thermodynamique appartient à la famille des chauffe-eau électriques à accumulation. Ce qui veut dire que pour que votre production d’eau chaude se fasse dans les meilleures conditions, vous devrez faire attention, au moment de l’achat, à la taille de votre ballon d’eau chaude. S’il est trop petit, l’eau chaude risque de vous faire défaut à un moment. En revanche, s’il est trop grand, vous en gaspillerez et consommerez de l’énergie pour rien.

Pour que votre équipement puisse chauffer l’eau pour toute la famille, basez-vous sur le nombre d’occupants dans le logement et leurs habitudes, la taille de votre maison, le nombre de points d’eau dont elle dispose et les éventuels événements à venir, comme une naissance.

Pour info, voici quelques indications de consommation d’eau chaude sanitaire :

  • 1 adulte : 50 L ;
  • 1 adulte et 1 enfant : 75 L ;
  • 2 adultes et 1 enfant : 150 L ;
  • 2 adultes et 2 enfants : 200 L ;
  • 2 adultes et 3 enfants : 250 L.

Le coefficient de performance de votre appareil

Le coefficient de performance (Cop) désigne le rapport entre la consommation de votre chauffe-eau thermodynamique et l’énergie restituée (celle-ci désignant la puissance de chauffe de votre appareil).

Prenons un petit exemple : si le cumulus thermodynamique affiche un coefficient de performance de 4, c’est qu’il produit 4 kW de chauffage pour 1kW d’électricité consommée.

Pour les modèles munis d’un module solaire, ce coefficient peut facilement grimper jusqu’ 6 ou 7 en période estivale.

Méfiez-vous au moment de choisir votre appareil. Sachez que les fabricants réalisent leurs tests en soutirage XL, ce qui équivaut à 325 l. ainsi, ils peuvent afficher sur l’étiquette des produits un Cop élevé, et s’attirer les faveurs des consommateurs ! Sur un tirage M de 100 l, le Cop passe de 20 à 25 %.

Pour arrêter votre choix, intéressez-vous plutôt à la performance réelle de votre futur appareil. La performance énergétique est plus importante pour vous que le Cop théorique indiqué par les fabricants. En effet, c’est d’elle dont dépend en partie votre facture énergétique.

Chauffe-eau

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Chauffe-eau

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

L’arrivée d’air

En fonction du type d’appareil que vous choisirez, vous aurez à prévoir une superficie de pièce minimale pour que votre chauffe-eau ait une certaine quantité d’air à brasser à sa disposition. Ceci est surtout valable pour les chauffe-eaux disposant d’une pompe à chaleur, et qui puise dans l’air ambiant pour s’alimenter.

En revanche, si votre pompe à chaleur se trouve à l’extérieur de votre logement, ou que votre chauffe-eau reçoit de l’air en provenance de l’extérieur et par le biais d’une VMC, vous n’avez plus besoin de vous préoccuper de la taille de votre pièce.

La durée nécessaire à la montée de la température

Celle-varie du tout au tout en fonction des appareils. Ainsi, 3 h suffiront pour un, alors que d’autres auront davantage besoin de 8h pour chauffer correctement.

Avec un chauffe-eau instantané (voir plus bas), votre eau, stockée à une température de 15°, peut être chauffée, sur simple demande de votre part, à une température de 55 ou 60°. Le temps d’attente est à peu près équivalent à celui pendant lequel vous laissez couler l’eau de la douche pour qu’elle chauffe. Plus ce laps de temps sera court, plus vous économiserez de l’argent et de l’énergie et plus, forcément, vous gagnerez en confort.

Le bruit

Les chauffe-eaux thermodynamiques font plus de bruit que les chauffe-eaux ordinaires. Prévoyez environ 50 Db. Pour vous donner une idée, cela équivaut peu ou prou au bruit d’un réfrigérateur. Si le fabricant indique un bruit supérieur à 50 Db, placez votre appareil loin de vos pièces de vie.

Pour être tranquille, installez votre appareil de production d’eau chaude loin des chambres et de votre salon.

Pour info et pour limiter les risques de mauvaises surprises, sachez qu’une augmentation de seulement 3 Db entraîne deux fois plus de bruit !

La performance

Sur ce critère-là, deux types d’appareils se distinguent des autres. Il s’agit des chauffe-eaux à captage géothermique, et de ceux à captage héliothermique.

Chez les premiers, c’est dans le sol, par une sonde, que l’énergie est récupérée. Chez les seconds, un panneau captant l’énergie solaire permet l’évaporation d’un fluide frigorigène.

Notez que si votre choix se porte sur l’un de ces deux types d’appareil, vous enregistrerez de belles performances saisonnières. Pourquoi ? Tout simplement grâce à la stabilité de la température des sources froides (donc le sol pour les premiers et l’ensoleillement pour les seconds). D’autres appareils auraient à subir les variations de la température.

L’emplacement de l’appareil

Bon, là, clairement, on pousse le questionnement vraiment loin… Mais ce genre de détail mérite votre attention avant l’achat, afin que vous n’ayez aucun regret après avoir acquis votre appareil !

Votre chauffe-eau thermodynamique peut adopter deux positions : une position murale et une position au sol.

La position murale

Au mur, votre appareil ne prend pas beaucoup de place. Pour en gagner, vous pouvez par exemple le fixer au-dessus de votre machine à laver ou d’un placard bas. Le revers de la médaille, c’est que sa capacité à produire de l’eau chaude sera plus faible. Il vous faudra aussi vous assurer que les fixations sont suffisantes pour maintenir votre appareil correctement fixé.

La position au sol

Avec une position au sol, vous retrouvez une capacité de production d’eau chaude plus importante. L’appareil se posant directement sur le sol, vous n’avez pas besoin de vous préoccuper de fixations diverses et variées, et vous n’avez pas non plus besoin de faire de trous. En revanche, ce type d’appareil se veut souvent plus volumineux, ce qui signifie que vous perdrez de la place.

Notez qu’il existe aussi des modèles d’appoint que vous pourrez facilement loger au-dessus ou au-dessous de votre évier. Ce type de chauffe-eau vous délivrera 15 à 50 litres d’eau chaude. Il produit de l’eau chaude pour un point éloigné de la source d’eau chaude principale. Ce peut être le cas pour une salle de bain qui se trouverait à l’étage par exemple.

Un chauffe-eau électrique adapté à la qualité de votre eau

En plus de la qualité de fabrication de votre appareil, sa durée de vie dépend aussi de la qualité de l’eau qui circulera à l’intérieur. Par exemple, et c’est bon à savoir tant cela est contre-intuitif, les eaux douces contiennent des particules agressives qui entraînent la corrosion de la cuve. D’où la nécessité d’opter pour un modèle disposant d’une couche anti-corrosion ! Les eaux dures ne sont guère mieux, puisqu’elles viennent altérer la résistance de votre matériel en y déposant d’importantes quantités de tartre. Aussi, avant de vous décider pour tek ou tel appareil, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre commune quant à la qualité de votre eau. Si votre eau est dure, optez pour un appareil doté d’une résistance en stéatite protégée par un fourreau. Cette précaution supplémentaire empêche le contact direct avec l’eau. Et cela facilite aussi votre quotidien, puisque vous pourrez facilement changer la pièce sans avoir à vidanger votre chauffe-eau.

Chauffe-eau instantané ou à accumulation ?

Tout dépend de la taille de votre foyer. Par exemple, pour les foyers composés de peu de personnes, l’instantané représente la meilleure alternative. Comme il ne dispose pas de cuve de stockage, il ne chauffe de l’eau que lorsqu’on lui demande de le faire. Pour les foyers avec plus de membres, on penchera plutôt pour un chauffe-eau à accumulation. Celui-ci peut stocker jusqu’à 300 L. Il la maintient à une température avoisinant les 15°, et peu la chauffer rapidement à 50°. Pour une montée en température rapide, optez pour un appareil puissant.

Les labels de qualité

Si vous êtes perdu dans cette foule de détails, sachez qu’il existe encore un critère pour vous aider à choisir votre équipement : le label de qualité. Assurez-vous que celui que vous vous apprêtez à acheter a reçu le label « NF Performance Chauffe-eau. » Vous bénéficierez ainsi d’une garantie de qualité mais aussi de sécurité et de performance.

Le label NF Electricité ne garantit que la sécurité électrique de votre dispositif. Quant à la certification NF Performance garantit elle des performances plus élevées.

Un chauffe-eau respectueux de l’environnement

Si des efforts restent encore à faire de ce côté-là de la part des fabricants, ce type d’appareil présente l’avantage de protéger les ressources de la planète, puisqu’il puise son énergie dans les calories de l’air, qui existent en quantités inépuisables. Avec peu de dépenses d’énergie fossile, les performances de l’appareil n’en demeurent pas moins très bonnes.

Les différents chauffe-eaux thermodynamiques

Les fabricants vous laissent le choix entre plusieurs types d’appareils.

Le chauffe-eau thermodynamique connecté

Cet appareil est sans nul doute le plus moderne ! Vous n’avez qu’à installer une application sur votre smartphone ou votre tablette pour gérer du bout du doigt la programmation de votre équipement. Vous pourrez aussi vérifier votre consommation énergétique en temps réel. Certains modèles peuvent vous proposer d’autres fonctions intelligentes, comme l’augmentation de la production d’eau chaude en cas d’imprévu, une fonction pour avertir votre appareil de vos absences, pour éviter qu’il ne fonctionne pour rien, ou encore des modes qui permettent à votre appareil de comprendre vos habitudes de consommation, et de s’y adapter pour chauffer l’eau quand il le faut.

Le mode automatique

Si votre appareil est doté d’un mode automatique, vous pouvez réglez sa production d’eau chaude sanitaire en fonction des besoins réels de votre famille. Vos économies d’énergie seront donc ajustées au plus près de votre consommation ;

L’anticorrosion

Si vous le pouvez, optez pour un chauffe-eau thermodynamique dont la cuve a bénéficié d’une protection anticorrosion. Ce « traitement » permettra à votre appareil de durer bien plus longtemps ;

Les bouches orientables

Comme leur nom le laisse deviner, les bouches orientables peuvent être orientées dans une direction ou dans une autre. L’avantage ? Vous serez dispensé d’installer des coudes et des raccords dans l’hypothèse où vous devriez mettre en place une gaine et puiser l’air à l’extérieur de votre logement.

Choisir son chauffe-eau thermodynamique en fonction des sources d’air

Pour bien choisir son chauffe-eau thermodynamique, il est important de comprendre comment fonctionne l’appareil. Cet appareil observe sensiblement le même fonctionnement qu’une pompe à chaleur aérothermique. Il se sert des calories présentes dans l’air afin de réchauffer un liquide caloporteur. Ce liquide transmet ensuite la chaleur au ballon d’eau afin d’apporter aux occupants du logement de l’eau chaude sanitaire. Ce qui signifie qu’en hiver, lorsque les températures extérieures descendent beaucoup, il est (très) utile de faire prendre le relais à un système électrique.

Bon à savoir : bien choisi, un chauffe-eau thermodynamique permet des économies de 70% environ par rapport à un chauffe-eau électrique.

Selon la configuration de votre logement, l’air qui alimentera votre appareil pourra provenir de différentes sources.

L’air ambiant

Votre chauffe-eau peut puiser son air dans la pièce dans laquelle il est installé. Celle-ci doit mesurer environ 9 m² pour apporter 20m3 à votre appareil. Si vous disposez d’une buanderie, d’un garage ou d’une cave, vous pouvez y installer votre appareil. Rejetez alors l’air froid à l’extérieur de votre logement.

L’avantage de ce type d’appareil : comme votre pièce bénéficiera toujours d’une température positive, elle offrira en permanence à la pompe de votre appareil régularité et efficacité !

L’air extrait de la VMC

Vous pouvez aussi choisir un appareil qui pioche son air dans votre VMC. Votre chauffe-eau remplit deux fonctions : la ventilation et la production d’eau chaude. Toutefois, gardez en tête que si une passe survient, vous êtes privé des deux prestations en même temps !

L’avantage de ce type d’appareil : la VMC produit un air dont la température avoisine les 19°C. Le rendement de votre pompe à chaleur est donc maximal.

L’air extérieur

Enfin, votre chauffe-eau peut tout simplement puiser l’air à l’extérieur de votre logement. C’est d’ailleurs le choix le plus courant. La pompe à chaleur peut être placée à deux endroits différents : au sein de votre logement, l’air est alors amené et expulsé par deux gaines différentes, ou bien à l’extérieur de votre pavillon. Elle est alors connectée à votre ballon d’eau chaude grâce à une liaison frigorifique.

L’avantage de ce type d’appareil : c’est le moins encombrant, il tient facilement dans un placard, une salle de bain ou un cellier.

Le chauffe-eau convient-il à tous les logements ?

Malheureusement non. Son mode de fonctionnement en fait un appareil strictement réservé aux maisons. Mais… pas à toutes ! Si vous possédez un chauffage central par exemple, le chauffe-eau thermodynamique ne vous apportera rien de nouveau ni de mieux. La chaudière se suffit à elle seule puisqu’elle assure le chauffage du logement et produit elle-même de l’eau chaude.

Le chauffe-eau thermodynamique trouve sa place dans les maisons au tout-électrique. Il succèdera dignement au ballon électrique classique.

Les avantages et les inconvénients d’un chauffe-eau thermodynamique

Avant d’investir dans un tel appareil, une bonne pratique consiste à peser le pour et le contre.

Les avantages

  • Les nombreux modèles

Comme vous l’avez compris à ce stade de l’article, les fabricants sont en mesure de proposer de nombreux modèles différents, avec des modes de fonctionnement divers. Ainsi, chaque foyer peut s’équiper au plus près de ses besoins, de la configuration de son logement et de son budget.

  • Les aides financières attribuées

Autre avantage de poids pour les ménages français : il existe plusieurs aides permettant d’acquérir plus facilement un chauffe-eau thermodynamique. Depuis le 1 septembre 2014, il est par exemple possible de demander un crédit d’impôt de 30%.

Chauffe-eau

Remplacement chauffe-eau électrique

Les inconvénients

  • Le prix d’achat

Acheter un chauffe-eau thermodynamique coûte relativement cher. Prévoyez un budget moyen de 3 500 €, installation comprise. L’intervention d’un technicien professionnel qualifié est indispensable.

  • Les économies réalisées

Il est communément admis que le chauffe-eau thermodynamique permet de faire des économies intéressantes. En réalité, il faut savoir que l’efficacité réelle de ce type de dispositif est vraiment marquée lorsqu’on la compare à celle des ballons électriques à effet joule. Ceux-ci équipaient souvent les logements neufs jusqu’au 31 décembre 2012. Comparés à des ballons électriques, ces chauffe-eaux permettent quand même de faire des économies, mais elles sont moindres.

  • Les contraintes d’installation

Les contraintes d’installation des chauffe-eaux thermodynamiques sont bien réelles. Il convient donc de bien y réfléchir avant de se lancer dans cet achat.

  • Le mode de fonctionnement et le caractère écologique

Pour proposer aux consommateurs un fonctionnement vraiment abouti, le principe du chauffe-eau thermodynamique aurait besoin d’être revu, d’après les professionnels du secteur. Il est demandé aux fabricants de proposer des appareils qui pourraient concurrencer directement le solaire thermique. Aussi, un fonctionnement plus abouti thermiquement, techniquement et plus respectueux de l’environnement est largement plébiscité.

Publié le 1 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.