Quels sont les différents types de chauffe-eaux ?

Partager sur

types-chauffe-eaux

Le chauffe-eau est un système de production d’eau chaude sanitaire (ECS) dans les logements. Cet équipement représente le deuxième poste de consommation en énergie juste derrière le chauffage, d’où la nécessité de bien connaître les différents types de chauffe-eaux existants.

Les 4 types de chauffe-eaux en France

Face à la multitude d’équipements installés dans les habitations en France, il peut être compliqué de savoir quel chauffe-eau choisir pour un logement, en fonction des besoins en ECS. Voici les différents types de chauffe-eaux que vous pouvez retrouver sur le marché :

  • Le chauffe-eau électrique ;
  • Le chauffe-eau gaz ;
  • Le chauffe-eau thermodynamique ;
  • Le chauffe-eau solaire.

Le chauffe-eau électrique

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de chauffe-eaux électriques : l’instantané ou à accumulation.

Le chauffe-eau électrique instantané

L’installation d’un chauffe-eau électrique instantané va vous permettre d’obtenir de l’eau chaude seulement quand vous en demandez, elle n’est donc pas stockée. Pour ce faire, une résistance va faire monter la température de l’eau lors de son passage dans l’équipement. Une alimentation électrique dédiée est d’ailleurs obligatoire puisque la puissance nécessaire pour chauffer l’eau en direct est importante.

Cet équipement propose plusieurs avantages :

  • Le prix : le prix de ce type de chauffe-eaux est plutôt abordable, il faut compter entre 200€ et 300€ ;
  • Le faible encombrement : il en existe de différentes tailles que vous pourrez installer dans toutes les pièces de votre logement ;
  • L’entretien : il est facile à entretenir car le tartre ne s’y dépose pas vu que l’eau n’y est pas stockée ;
  • La durée de vie : en moyenne, le remplacement du ballon d’eau chaude n’intervient que tous les 20 ans.

Ce type de chauffe-eau peut s’avérer idéal pour les petits logements où vivent une ou deux personnes avec de faibles besoins en eau chaude. Il n’est donc pas conseillé aux familles (3-4 personnes) puisqu’il n’est pas adapté pour délivrer de l’ECS en très grande quantité.

Le chauffe-eau électrique à accumulation

De son côté, le chauffe-eau à accumulation – appelé également « ballon » ou « cumulus » – dispose d’une cuve où l’eau est stockée et reste toujours chaude grâce à une résistance, pour alimenter le logement en ECS. Il équipe la très grande majorité des foyers français.

Le cumulus permet notamment d’alimenter rapidement les besoins en eau chaude des habitations de grande taille, sans avoir à solliciter de façon importante le réseau électrique. Le tout pour un prix raisonnable. Vous pouvez d’ailleurs adapter sa capacité (de 75L à 3 000L) en fonction de votre foyer et de vos habitudes de consommation en ECS.

Néanmoins, vous devez savoir que l’installation d’un chauffe-eau électrique à accumulation peut être encombrant vu son gabarit. D’autre part, un entretien régulier est nécessaire pour éviter un entartrage trop important ou un percement de la cuve.

Le chauffe-eau au gaz

Comme pour les chauffe-eaux électriques, il existe également deux types de chauffe-eaux gaz : l’instantané mais aussi à accumulation.

Le chauffe-eau gaz instantané

Comme son homologue fonctionnant à l’électricité, le chauffe-eau gaz instantané va vous permettre de profiter rapidement d’une ECS, lorsque vous en avez besoin. Il s’agit d’une solution plutôt bon marché puisque le prix du gaz est inférieur à celui de l’électricité, même si le prix d’achat est plus élevé (300-600€). Il s’agit donc d’un investissement à moyen terme, notamment pour des besoins limités en ECS, comme un studio par exemple.

Cependant, l’installation au gaz s’avère beaucoup plus complexe puisque vous devez obligatoirement être raccordé au gaz naturel ou stocker chez vous une bouteille de butane/propane. Vous devez également avoir un conduit de fumée extérieur pour évacuer les gaz brûlés. Un entretien annuel est donc obligatoire pour ce type d’installation.

Le chauffe-eau gaz à accumulation

Avec un chauffe-eau gaz à accumulation, vous êtes certain d’obtenir rapidement une eau chaude en grande quantité, ce qui est très intéressant pour les logements avec une grande superficie, pour un coût à l’achat (entre 450€ et 2 500€) et un prix de l’énergie plutôt abordables, mais légèrement supérieurs à l’électrique.

Par ailleurs, ce type de chauffe-eau reste très encombrant et demande une installation au gaz spécifique, identique à celle vue précédemment avec le chauffe-eau gaz instantané. Un entretien annuel est donc obligatoire. Il s’agit d’un bon moment pour vérifier également l’entartrage et la corrosion de la cuve.

Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique combine une pompe à chaleur et un ballon d’eau chaude. L’énergie présente dans l’air est récupérée par la pompe pour chauffer l’eau contenue dans le ballon. Ce système fonctionne au-dessus de 5°C dans la pièce où il est installé. En-dessous de cette température, une résistance électrique prend alors le relais pour alimenter le ballon d’eau chaude.

Ce type de chauffe-eau va vous permettre de réduire par 3 ou 4 votre consommation d’énergie nécessaire pour obtenir de l’ECS, par rapport au chauffe-eau électrique. Pour vous aider lors de l’achat, des aides financières de l’Etat ou des collectivités territoriales sont disponibles, dont le montant varie selon les revenus des foyers.

En effet, l’inconvénient principal de ce type d’équipement est son prix d’achat (2 500-5 000€), bien plus élevé que les modèles électriques ou au gaz. Le budget peut même augmenter si vous devez revoir votre installation d’écoulement d’eau pour raccorder votre chauffe-eau thermodynamique, dont l’installation doit s’effectuer dans une pièce non-chauffée. Un entretien annuel est d’ailleurs également obligatoire.

Le chauffe-eau solaire

Comme son nom l’indique, le chauffe-eau solaire utilise l’énergie du soleil pour chauffer l’eau stockée dans un ballon, via des panneaux photovoltaïques installés sur le toit du logement. Il s’agit d’une solution permettant de répondre à votre besoin en ECS tout en utilisant une énergie renouvelable, sur environ 50% à 80% de vos besoins et ce toute l’année.

Ce type de chauffe-eau a l’avantage d’être écologique car il ne pollue pas, ne rejette pas de CO2, et diminue les rejets de gaz à effet de serre de 45% à plus de 70%. Il est également plutôt économique puisqu’il utilise beaucoup moins d’énergie qu’un chauffe-eau électrique ou un chauffe-eau gaz. Comme pour le chauffe-eau thermodynamique, vous avez accès à des aides financières pour vous aider dans votre choix.

Néanmoins, vous devez savoir qu’il s’agit uniquement d’un chauffe-eau d’appoint, vous devrez obligatoirement le coupler avec un autre type de chauffe-eau pour profiter d’une ECS toute l’année. D’autre part, l’investissement est assez important car vous allez devoir installer des capteurs solaires et un ballon d’eau chaude spécifique à votre domicile, bien souvent très volumineux. Un entretien annuel est une nouvelle fois à ajouter au budget global de ce type d’installation.

Tableau comparatif des différents types de chauffe-eaux ?

Types de chauffe-eauxElectriqueGazThermodynamiqueSolaire
AvantagesInstallation facile, prix abordables, diverses capacités adaptables à son logementPrix du gaz inférieur à l’électricité, rapiditéEconomies d’énergie importantes par rapport à l’électricité, aides financières de l’EtatSolution écologique, économique, aides financières de l’Etat
InconvénientsConsommation d’énergie importanteInstallation complexePrix élevé, installation complexeInstallation complexe, système d’appoint
Capacité50 à 300 litres50 à 300 litres120, 200 ou 270 litres200 à 400 litres
EntretienPas obligatoire mais vigilance conseillée sur l’installation électriqueEntretien annuel obligatoireEntretien obligatoire seulement si la pompe à chaleur donne également du chauffage, contrôles recommandés de plusieurs élémentsPas obligatoire sauf en cas de raccordement à une chaudière mais vérifications nécessaires des panneaux et de la pression du liquide caloporteur
Prix moyen avec pose*300€500-700€2 500€3 500€

* Les prix mentionnés sont donnés à titre indicatif, ils peuvent varier selon les caractéristiques de chaque équipement, installation et professionnels réalisant les travaux.

Remplacement de chauffe-eau à gaz

Publié le 29 September 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *