Comment monter une cloison en bois ?

Partager sur

cloison-bois

Afin de créer une séparation entre deux espaces, ou simplement pour habiller un mur ou un support, vous êtes peut-être tenté de faire installer une cloison en bois. À la fois esthétique, économique et isolante, cette cloison offre de nombreux avantages. Mais elle est parfois difficile à monter. IZI by EDF vous en dit plus.

Les différents types de cloisons en bois

Selon l’usage que vous souhaitez faire de votre cloison, il vous faudra choisir le type le plus adapté. Il peut s’agir de :

  • Lambris : particulièrement léger, il habille un mur ou un support avec élégance et peut ensuite être peint de la couleur de votre choix. Il permet également de masquer d’éventuels défauts du mur ou du support à recouvrir. Trois types de poses sont ici possibles (dans le sens vertical, dans le sens horizontal et en diagonale). Tout dépend du résultat que vous souhaitez obtenir.
  • Planches : souvent faites en sapin, elles apportent une touche de convivialité à votre intérieur. Elles peuvent être fixées au mur ou sur une ossature bois.
  • Panneaux de bois : ce sont les plus faciles à monter puisqu’ils sont livrés en une seule partie.

Où installer votre cloison en bois ?

Si vous souhaitez recouvrir un support, il vous sera facile de déterminer l’emplacement exact de votre cloison en bois. Mais si vous voulez diviser un espace, il vous faut choisir avec précision sa position. Vous pouvez pour cela réaliser un plan à l’échelle et/ou vous faire aider par les chargés d’affaires IZI by EDF, qui vous proposeront un accompagnement personnalisé tout en vous donnant de précieux conseils.

Sachez qu’il est fondamental que votre cloison repose sur de bons points d’ancrage (au sol, mais aussi au plafond et sur les murs adjacents). Vous devez donc disposer de ces éléments au moment de choisir le lieu de l’installation de la cloison.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour monter votre cloison en bois ?

Si les bricoleurs les plus avertis peuvent être tentés de monter eux-mêmes leur cloison en bois, nous vous conseillons de confier votre projet à un artisan professionnel. Entre la création de l’ossature bois et la fixation de la cloison, les risques de commettre des erreurs sont nombreux. C’est d’ailleurs d’autant plus vrai si vous envisagez également d’isoler la cloison. Le recours à l’intervention d’un professionnel est alors incontournable.

Ce dernier travaille avec soin et efficacité pour que la cloison soit parfaitement droite et stable. Vous êtes ainsi certain d’en profiter sur la durée et d’installer chez vous un élément robuste et esthétique.

Préparation du montage de la cloison par un artisan : les étapes

Un professionnel travaillera par étapes pour monter la cloison en bois.

La découpe des lambourdes

Comme vous l’avez vu plus haut, votre cloison va reposer sur une ossature, elle aussi en bois. L’artisan qualifié de notre réseau doit donc la créer en premier lieu. Pour cela, il découpe des lambourdes en bois aux bonnes dimensions à l’aide d’une scie sauteuse. Ces éléments seront destinés à être fixés au sol et au plafond.

Le vissage des lambourdes

Maintenant aux bonnes dimensions, les lambourdes sont fixées au sol et au plafond. C’est une étape clé lors du montage. L’artisan est donc particulièrement recommandé pour cette installation. Il vérifie la parfaite horizontalité et rectifie au besoin en ajoutant des cales. Vous êtes ainsi certain que la cloison sera ensuite droite.

Le montage des lambourdes verticales

C’est ensuite au tour des éléments verticaux d’être installés. L’artisan les découpe également aux bonnes dimensions (celles laissées entre les lambourdes fixées au sol et au plafond) et les visse sur le support tous les 30 centimètres environ. L’ossature réalisée est alors très stable et résistera parfaitement dans la durée.

Le montage des autres lambourdes

Vient ensuite le moment de monter les lambourdes transversales qui permettront de fixer les éléments de la cloison en bois. L’artisan procède alors comme précédemment.

L’installation de la cloison en bois : le travail d’un artisan qualifié

Selon le type de cloison en bois que vous avez choisi en amont, le travail d’un artisan qualifié ne sera pas le même.

Le lambris bois

Assez rapide et facile à installer par votre artisan, le lambris offre un rendu chaleureux. Il existe d’ailleurs trois façons de le poser sur votre mur :

  • De manière verticale : une fois posé dans ce sens, le lambris permet de gagner visuellement de la hauteur dans la pièce mais la rend plus étroite. Si vous optez pour ce type de pose, l’ossature doit être horizontale.
  • De manière horizontale : l’espace concerné paraît alors plus large mais plus bas. L’ossature nécessaire est verticale.
  • En diagonale : cette pose permet d’obtenir un rendu très contemporain, mais est plus longue et plus délicate pour l’artisan de notre réseau. Il est d’ailleurs nécessaire de réaliser en amont une ossature inclinée qui est perpendiculaire au sens de pose du lambris.

Les panneaux de bois

Faits d’un seul tenant, les panneaux de bois doivent être coupés à la bonne dimension par l’artisan puis fixés sur l’ossature réalisée juste avant. Ce dernier laisse un espace de quelques millimètres entre chaque panneau pour que le bois, matière naturelle qui travaille, puisse se dilater.

Les planches de bois

L’artisan visse ici chaque planche, l’une après l’autre, sur l’ossature en laissant quelques millimètres entre chacune pour que le bois puisse se dilater.

Une cloison en bois permet de séparer un espace ou de masquer les imperfections d’un support tout en apportant de la chaleur et de l’esthétisme dans la pièce. Elle devient alors un élément à part entière de votre décoration.

Devis montage d'une cloison

Publié le 29 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *