Comment abattre une cloison ?

Partager sur

abattre-cloison

Pour modifier vos volumes ou réagencer vos espaces, faire tomber une ou plusieurs cloisons peut être la solution idéale. De plus, la tendance grands espaces ouverts est encore très prisée. Comment ouvrir votre espace en abattant une cloison ? IZI by EDF vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce projet de travaux.

Pourquoi décider de faire abattre une cloison ?

La cloison est une séparation en bâti entre deux espaces, parfois 2 pièces. La cloison peut être d’origine dans votre logement, ou bien c’est peut-être vous qui l’avez créé pour un ancien besoin d’aménagement d’espace. Dans tous les cas, vous pouvez envisager d’abattre votre cloison par rapport à différentes raisons qui sont :

  • Agrandir les espaces en enlevant une pièce ;
  • Apporter de la lumière ;
  • Créer une cuisine ouverte ;
  • Transformer un espace en alcôve…

Plusieurs raisons qui peuvent vous pousser à faire abattre une cloison. Il y a cependant certaines choses à considérer avant de démarrer ce projet.

Comment savoir si la cloison peut être abattue ?

Avant de vous lancer, mieux vaut analyser la situation et savoir exactement si vous êtes bel et bien en présence d’une cloison et non d’un mur porteur. L’un et l’autre sont totalement différents et ne demandent pas la même technique. La cloison est bien plus facile à abattre, et surtout elle n’altère en rien la structure du bâti, ce qui n’est pas le cas lorsque vous êtes en présence d’un mur porteur.

Voici trois astuces pour définir si vous êtes bien en présence d’une cloison et non pas d’un mur.

L’épaisseur de la séparation concernée

La première chose à faire est de regarder l’épaisseur de votre séparation. À vrai dire plus le mur est fin plus il y a de chances que ce soit une cloison. L’épaisseur se situe généralement autour d’une dizaine de centimètres.

Écouter le bruit

Taper sur le mur en question pour voir s’il sonne creux ou plein est aussi une bonne idée. Dans tous les cas, si le son est creux, vous pouvez être certain d’être en présence d’une cloison qui n’est pas un élément structurel de la construction.

Utiliser le plan          

Si vous n’êtes pas à l’origine de la création du mur en question, nous vous conseillons de vous référer aux plans du logement. Sur ce type de document, les murs porteurs et les cloisons sont clairement définis, vous n’aurez donc pas de mal à faire la distinction entre les deux.

Autre question importante avant de commencer les travaux : le mur est-il porteur de réseaux électriques ou d’éléments de plomberie ? Bien que le bon sens et l’observation peuvent être de véritables aides, l’idéal reste de se référer au plan de construction pour être certain de ne pas faire d’impair.

Si vous avez encore des doutes, vous pouvez toujours vous rapprocher d’un professionnel.

Les différents types de cloisons

Les cloisons sèches sont des éléments séparateurs dont plusieurs types existent. Elles peuvent être :

  • En plaque de plâtre : on dit qu’elles sont pleines ;
  • En panneaux alvéolaires (les plaques de plâtre sont collées sur un nid d’abeille en carton) : on dit qu’elles sont creuses.

Dans les deux cas, ces cloisons dites sèches sont posées sur une ossature composée de rails et de montants. Celle-ci sera visible lorsque la cloison sera abattue et elle devra, elle aussi, être supprimée au moment des travaux.

L’abattage d’une cloison : les étapes d’un professionnel

Abattre une cloison n’est pas un projet de travaux qui peut être envisagé seul. Seuls les professionnels peuvent gérer ce genre de chantier, car il y a beaucoup de choses à vérifier avant même de passer à la pratique. Autant bien savoir ce que l’on fait avant de toucher à la structure ou au réseau électrique d’une habitation.

IZI by EDF peut vous accompagner pour ce type de projet. Une fois que vous avez exposé vos besoins au chargé d’affaires et validé votre devis, un artisan qualifié du réseau se déplacera à votre domicile afin de réaliser le chantier en fonction de votre projet.

Voici les étapes qu’il va suivre pour faire tomber une cloison :

  • Protection de la zone de travaux ;
  • Étayage du plafond ;
  • Protection des canalisations et câbles encastrés s’il y en a ;
  • Démolition de la cloison à la masse ou au burin en fonction du type ;
  • Nettoyage des gravats ;
  • Reprise du plafond si nécessaire ;
  • Nettoyage de la zone de travail.

Pour ce type de projet, mieux vaut se faire aider par un professionnel. Abattre une cloison a de multiples avantages, alors autant réussir pleinement votre projet !

Devis abattement et ouverture de cloison

Publié le 29 Octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *