5 étapes pour monter une cloison en plaques de plâtre

Partager sur

Le montage d'une cloison en placo exige du savoir-faire

Le placo ou la plaque de plâtre désigne un matériau de construction permettant de réaliser la finition de murs ou de plafonds ou de créer des parois non-porteuses à l’intérieur d’une habitation. À la fois solide et léger, le placo est conçu à partir de plâtre moulé entre deux fines couches de carton. Idéal pour créer des séparations et aménager une pièce sans passer par d’importants travaux de maçonnerie, le placo est également apprécié pour faciliter la mise en place des différents conduits électriques.

Découvrez le guide IZI by EDF pour monter votre cloison en placo en 5 étapes !

1. Traçage des repères pour les ossatures

  • À l’aide d’une règle et d’une équerre de maçon, commencez par tracer au sol la position de la cloison, en prenant bien en compte l’emplacement futur de la porte et les éventuels retours.
  • Continuez le traçage sur les murs. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un fil à plomb ou vous munir d’un niveau adossé à la règle de maçon.
  • Finissez le traçage sur le plafond grâce à un cordeau à poudre.

À savoir : le travail de traçage sera beaucoup plus rapide si vous êtes équipé d’un niveau laser.

2. Fixation des rails et des montants

  • Découpez le rail à l’aide d’une grignoteuse ou d’une cisaille à tôle puis posez-le au sol.
  • Utilisez un perforateur équipé d’un foret à béton de 6 mm et faites des trous tous les 60 à 80 cm. Le respect de cet espacement est essentiel afin d’éviter des problèmes en cas de sinistre.
  • Placez des chevilles à frapper afin de fixer le rail.
  • Procédez de la même manière pour fixer le rail du plafond.
  • Pour poser le montant mural, commencez par mesurer la hauteur du sol au plafond et retranchez-y 1,5 cm.
  • Mettez en place le montant dans les rails de sol et de plafond et fixez-le en prenant bien en compte la nature du mur (béton, briques, placo…)

Pour intégrer une porte à votre cloison en placo

  • Positionnez la porte à l’endroit convenu puis installez les montants à gauche et à droite. Veillez à ce que la porte soit correctement centrée par rapport à la largeur des montants avant de la visser.
  • Continuez en mesurant l’espace entre les deux montants bordant la porte, puis celui séparant le rail du plafond du haut de la porte.
  • Vissez un segment de rail sur le dessus de la porte.
  • Découpez trois montants afin de solidariser le rail du plafond et celui disposé sur la porte. Fixez un montant de chaque côté de l’imposte (la partie supérieure de la porte) et un au centre.
  • Faites une marque au crayon sur les rails posés au sol afin de correctement délimiter l’emplacement des montants d’ossature de la porte.

3. Installation de la première face de placo

  • Commencez par découper la plaque selon vos besoins : posez-la sur le sol et aidez-vous d’une règle de maçon et d’un cutter. Ensuite, relevez la plaque en orientant le trait de coupe vers l’extérieur et tirez un côté vers vous afin qu’elle se casse nettement. Utilisez le cutter pour couper complètement le carton du parement et lissez la surface grâce à une feuille abrasive.
  • Ne posez pas la plaque directement sur le rail, afin d’éviter les éventuels problèmes liés à des remontées d’humidité. Pour ce faire, posez des cales de placo avant d’installer la plaque.
  • Disposez ensuite la première face de placo en la calant contre l’ossature murale.
  • Commencez à visser la plaque sur les montants en utilisant un embout de vissage réservé au placo afin de ne pas endommager le parement.
  • Vous pouvez vous aider des repères inscrits sur le parement pour visser aux endroits adéquats.
Fixation de la plaque de plâtre sur l'ossature métallique

Pour faire passer un circuit électrique et installer un boîtier

  • Utilisez les perçages préformés des montants pour faire passer les gaines électriques jusqu’à leur point de distribution.
  • Choisissez des boîtes à encastrer pour cloisons sèches. Pour installer un interrupteur ou une prise, équipez-vous d’une scie cloche. Faites une découpe circulaire au niveau du point de perçage, engagez le boîtier dans l’orifice créé puis bloquez à l’aide de vis. N’oubliez pas de réaliser cette opération avant d’installer la seconde face de placo afin de raccorder convenablement la gaine au boîtier.

4. Installation de la seconde face de placo et isolation

  • Pour améliorer les performances en termes d’isolations acoustique et thermique, vous pouvez intégrer une couche d’isolant (laine de roche ou laine de verre).
  • Vous allez vous baser sur la hauteur sol-plafond pour connaître la longueur nécessaire des bandes d’isolant. N’hésitez pas à rajouter 1 ou 2 cm à cette longueur afin que l’isolant comble parfaitement l’espace.
  • Utilisez un couteau pour isolant pour la découpe, puis mettez en place les bandes au fur et à mesure de la pose de la seconde face de placo. 
  • Pour la pose de la seconde face de placo, vous pouvez procéder de la même manière que lors de l’installation de la première plaque, en ayant préalablement vérifié que toutes les gaines électriques sont raccordées aux différents boîtiers.

5. Réalisation des finitions

  • Grâce à du mastic acrylique permettant de combler les vides, commencez par créer les liaisons horizontales au bas des plaques de plâtre. Procédez de la même manière à la lisière du plafond et du placo.
  • Recouvrez ensuite les têtes de vis avec de l’enduit. Dans le cas où l’enduit se rétracte en séchant, faites une seconde application.
  • Vous devez ensuite combler les espaces existants entre les différentes plaques de plâtre grâce à de l’enduit. Procédez de haut en bas à l’aide d’un escabeau, puis terminez de bas en haut. Lorsque l’enduit a séché, marquez le centre du joint à l’aide d’un petit couteau et utilisez ce trait comme repère pour coller la bande à joint. Terminez le lendemain en appliquant une autre couche d’enduit.
  • Après ponçage de l’enduit et dépoussiérage, appliquez une couche de peinture d’apprêt. Cette ultime étape est essentielle, car c’est elle qui donnera une véritable uniformité à la cloison. Vous pourrez ensuite la recouvrir d’un papier peint ou d’une peinture traditionnelle.
Réalisation des finitions après avoir posé une cloison en placo

La réalisation d’une cloison en placo impose un chantier moins conséquent que le montage d’un mur en briques ou en béton. Il s’agit toutefois d’un travail technique qui doit s’accomplir avec précision et savoir-faire. Si vous n’être pas sûr de vous, mieux vaut donc confier le montage d’une cloison en placo à des professionnels.

Devis montage d'une cloison

Publié le 28 Octobre 2020

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.