Comment monter une cloison sèche ?

Partager sur

cloison-seche

Les cloisons sèches sont la solution parfaite pour faire vivre votre logement à votre guise. Vous souhaitez rénover ou aménager votre espace ? Ne cherchez plus, avec ce type de cloison vous allez pouvoir le moduler comme bon vous semble. Découvrez pourquoi et comment la faire monter par un artisan.

Pourquoi opter pour une cloison sèche ?

La cloison sèche est une séparation intérieure qui est non porteuse. On appelle ce type de mur une cloison sèche, car sa construction à sec lui offre différentes caractéristiques propres :

  • Maniabilité ;
  • Légèreté ;
  • Adaptabilité ;
  • Isolation.

La cloison sèche est un des meilleurs exemples de ce qui se fait pour aménager son intérieur à sa guise. Il faut dire qu’avec son utilisation, tout est possible quand il s’agit de repenser son espace. En effet, la cloison sèche peut être employée pour :

  • Créer une pièce supplémentaire ;
  • Agrémenter son espace d’un placard ;
  • Aménager des combles ;
  • Isoler phoniquement et/ou thermiquement un endroit particulier.

De par sa composition, elle se différencie clairement de la cloison traditionnelle. La cloison sèche est une très bonne alternative dans de nombreux cas, car elle est ultralégère et maniable à souhait. Cela fait d’elle l’élément parfait pour tout type de rénovation, mais aussi pour des projets de travaux d’isolation.

Quels sont les différents types de cloisons sèches ?

La cloison sèche est une séparation non porteuse qui est constituée d’une structure métallique composée de rails et de montants. C’est donc sur cette ossature que la cloison vient se poser.

Il existe deux types distincts de cloisons sèches. On retrouve ainsi la cloison en plaques de plâtre et celle en panneaux alvéolaires. Pour autant, il est à noter que chacun des deux regroupe toutes les caractéristiques de la cloison sèche. À vrai dire, le choix dépendra avant tout de la nature de votre projet et de l’utilité que vous allez en faire. Voyons plus en détail ce qui différencie les types de cloisons sèches.

La cloison en plaques de plâtre

Ce type de cloison est particulièrement apprécié pour créer des séparations entre les pièces. En général, c’est celle qui est choisie pour tout projet de création d’espaces, car elle offre un réel confort acoustique puisque les plaques de plâtre sont pleines.

Pour que ces dernières deviennent une cloison à part entière, les carreaux de plâtre sont emboîtés et collés les uns aux autres. Ce type de cloison sèche a un empiètement au sol qui est minime, cela permet donc de l’utiliser dans des petites pièces telles la salle de bains ou encore les toilettes.

Les avantages de ces plaques sont les suivants :

  • Solide, car elles supportent les charges lourdes ;
  • Isolantes ;
  • Résistantes aux chocs ;

La cloison en panneaux alvéolaires

Une cloison en panneaux alvéolaires est constituée de plaques de plâtre qui sont collées sur un nid d’abeille en carton. De ce fait, l’isolation est moindre que l’option précédente, mais la légèreté et la maniabilité du produit sont décuplées. Ici, c’est une option qui sera privilégiée pour des projets d’aménagement de combles, par exemple, ou encore pour des pièces en plancher ancien.

Les avantages de ces plaques sont les suivants :

  • Un coût à l’achat moindre ;
  • Simplicité de pose ;
  • Légèreté ;
  • Adaptabilité à de nombreux projets.

Le montage d’une cloison sèche : les étapes du travail d’un professionnel

Le montage et la pose d’une cloison vont dépendre du type de matériaux que vous allez choisir, mais dans tous les cas, pour être certain d’obtenir un résultat parfait, il vous faut absolument confier cette tâche à un professionnel. Voici comment cet artisan va procéder une fois sur place :

  • Il commence le chantier par la phase de protection : installation de bâches sur tout ce qui restera en place sur la zone de chantier.
  • Il va ensuite préparer tout ce dont il a besoin en fonction de la pose de cloison sèche choisie.
  • Dans un second temps, il va installer l’ossature métallique qui va servir à la pose en elle-même.
  • Puis, l’artisan va poser les panneaux alvéolaires ou bien les plaques de plâtre, et jointer les matériaux entre eux selon la technique appropriée en fonction du choix de la cloison.
  • Il est alors indispensable d’attendre une nuit complète avant que le projet soit sec et terminé.

À vous de choisir la cloison qui convient le mieux à votre projet de rénovation. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un chargé d’affaires IZI by EDF qui répondra à toutes vos questions.

Devis montage d'une cloison

Publié le 9 Novembre 2020

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.