Comment isoler ses combles perdus ? Les différentes méthodologies

Partager sur

isoler-combles-perdus

La majorité des maisons ont des combles, mais ceux-ci ne sont pas toujours isolés. C’est particulièrement le cas de ceux où l’on ne se rend jamais et que l’on appelle perdus. Pourtant, les combles sont un endroit crucial lorsqu’on souhaite lutter contre la déperdition de chaleur. Suivez les conseils d’IZI by EDF pour limiter votre consommation d’énergie.

Les combles perdus, c’est quoi ?

Comment aménager ses combles

Lorsque l’on parle des combles d’une maison, on se réfère à la surface sous le toit. On fait alors la distinction entre les combles aménageables et les combles perdus. Les premiers pourront être transformés assez facilement en une nouvelle pièce en temps voulu. Les combles perdus sont exceptionnellement aménageables et seulement après des travaux d’ampleur.

En effet, les combles sont dits « perdus » lorsque leur hauteur sous charpente, inférieure à 1,80 mètre, ne permet pas de les qualifier de surface habitable dans le cadre de la loi Carrez. Lorsque la pente de la charpente est inférieure à 30°, les combles sont également considérés comme perdus. Résultat, ils sont négligés et leur isolation n’est pas forcément une priorité. C’est pourtant un moyen très accessible de réduire votre facture d’énergie. En effet, une fois isolés, la chaleur reste mieux dans votre maison, vous chauffez moins et vous faites donc des économies.

Bon à savoir : faire financer l’isolation de ses combles perdus, c’est possible !

Isoler ses combles perdus peut en partie être financé par des aides comme la prime Coup de pouce économies d’énergie. Elle est attribuée sous conditions de ressources et si l’isolant choisi affiche une résistance thermique supérieure à 7 m².K/W. Cela correspond environ à une épaisseur de 300 mm d’un isolant traditionnel.

Combles

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Combles

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Quels sont les différentes méthodologies d’isolation des combles perdues ?

homme soufflant isolant dans les combles

L’isolation des combles perdus par soufflage

Le soufflage est la technique la plus utilisée pour isoler les combles perdus. Le principe est très simple : une cardeuse (ou souffleuse) projette l’isolant sur le plancher des combles perdus. L’isolant en question est, la plupart du temps, de la laine de verre ou de la ouate de cellulose. La souffleuse le réduit en flocons avant de projeter ceux-ci aux quatre coins de la pièce. Aucun recoin n’est oublié et le sol est entièrement recouvert.

L’isolation des combles perdus par soufflage est particulièrement appropriée si vos combles sont difficilement accessibles ou si votre maison a été conçue avec une charpente à fermettes industrielles. Il suffit en effet de faire passer la buse de la machine par la trappe d’accès pour répartir les flocons.

L’isolation des combles perdus par épandage

Lorsqu’il est possible de se rendre dans les combles perdus et d’y évoluer en toute sécurité, l’isolation par épandage est une option intéressante. Après avoir installé un pare-vapeur sur le sol, ce sont encore une fois des flocons d’isolant qui seront utilisés. Cependant, ils seront répartis sur le plancher de vos combles perdus à la main. Les flocons peuvent être composés de ouate de cellulose, de laine de mouton, de chanvre ou de roche. Une fois l’opération terminée, un professionnel de l’isolation égalisera la couche d’isolant à l’aide d’un râteau. C’est une technologie qui s’adaptera parfaitement aux petites surfaces. 

Utiliser un isolant en rouleaux pour ses combles perdus

Cette méthode d’isolation est très répandue. Elle convient aux combles perdus qui laissent assez d’espace pour se déplacer et dont le plancher est en béton ou en bois. Après avoir posé un pare-vapeur pour garantir l’étanchéité à l’air, il suffit de dérouler votre laine minérale sur le sol. Si ce dernier n’a pas de revêtement, des lés adaptés à la largeur séparant les solives seront découpés. Pour limiter les ponts thermiques et obtenir une isolation optimale, il est conseillé de poser une seconde couche dans le sens inverse de la première.

Isoler ses combles perdus avec des panneaux

Il est également possible d’isoler ses combles perdus grâce à des panneaux d’isolant. En laine minérale, polystyrène, liège, fibres de bois ou encore polyuréthane, ces isolants rigides sont très denses. Cela leur confère un fort pouvoir isolant contre les fortes chaleurs. Ces panneaux s’appliquent aussi bien sur le sol que sous la pente du toit.

Et le toit dans tout ça ?

Lorsqu’on parle isolation des combles perdus, on pense principalement au plancher. Cependant, quand l’espace le permet, il est judicieux de compléter ces travaux par la pose d’un matériau de protection sous les pentes du toit. Comme indiqué précédemment, vous pourrez utiliser des panneaux rigides pour isoler vos combles perdus du sol au plafond. Il est également possible d’opter pour l’isolation avec rouleaux. Cette technique est très répandue. Laine de verre ou de roche ou encore ouate de cellulose sont alors fixées sous le toit.

Isoler ses combles grâce à un isolant mince est votre troisième option. Il est composé de deux films aluminisés qui enserrent du polyéthylène à bulles. Cette solution constitue une bonne isolation de complément pour les combles perdus tant pour ses qualités thermiques que phoniques. L’isolant mince est particulièrement efficace pour limiter l’augmentation de la chaleur en été puisque son revêtement brillant réfléchit les infra-rouges. Leur pénétration dans les combles est ainsi limitée et la température augmente moins. En hiver, il limite la déperdition de chaleur en réduisant les flux d’air et l’humidité.

À noter : quelle que soit la technique choisie pour isoler ses combles perdus, le chantier se conclut invariablement par l’isolation de la trappe avec un panneau découpé et joint pour empêcher l’air de s’infiltrer.

Une toiture mal isolée représente une déperdition de chaleur de près de 30 %, c’est pourquoi il est essentiel d’isoler ses combles perdus. Par soufflage ou épandage, à l’aide de rouleaux ou de panneaux : différentes techniques s’offrent à vous. Les chargés d’affaires IZI by EDF sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre choix pour la réalisation d’une isolation adaptée à vos exigences.

Combles

Obtenir une estimation du coût de votre isolation de combles

Publié le 11 Décembre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • Bregeon says:

    Bonjour,
    Je voulait savoir quelle sont les aides pour une copropriété qui a ete construite fin des années 60
    Et dont l l’isolant est obsolète voir plus existant dans certains endroit
    Ont doit procéder à la réfection de toiture ont en profiterait pour faire l isolation
    Surfaces 750 m2
    CORDIALEMENT
    Pascal bregeon
    Atlantic bati services
    0680109848

    • mayane bessac says:

      Bonjour, il existe les primes « coup de pouce ». Ce dispositif s’applique à tous et vous aide financièrement lors de vos travaux d’énergie et vous permet de recevoir un montant. Je vous invite à vous rendre sur ce site et de faire une simulation https://www.primecoupdepoucechauffage.fr/