Quels sont les meilleurs isolants pour ses combles perdus ?

Partager sur

C’est bien connu, l’isolation est un enjeu clé pour un logement confortable. Pour éviter que votre intérieur ne subisse les aléas de la déperdition de chaleur en hiver et des températures caniculaires en été, il est impératif d’isoler vos combles perdus. Vous pouvez aussi envisager un aménagement des combes perdues une fois celle-ci isoler. Cependant, face à la diversité de l’offre, vous avez du mal à savoir quelle solution adopter. Afin d’y voir plus clair, IZI by EDF vous propose de faire le point sur les meilleurs isolants pour les combles perdus.

Les isolants minéraux :

Parmi les meilleurs isolants pour les combles perdus, on retrouve en tête de liste les laines minérales. Les plus répandues sont :

La laine de verre 

cette solution pour isoler les combles perdus est la plus utilisée. Généralement fabriquée avec un mélange de verre ou de calcin recyclé, de sable et de calcaire, elle se présente sous forme de rouleaux ou de panneaux qui peuvent être utilisés sur le sol, les murs et les rampants. Elle existe également en flocons. Ces derniers font partie des meilleurs isolants pour le plancher des combles perdus et s’adaptent aussi bien au soufflage qu’à l’épandage. Ininflammable, imputrescible et perméable à la vapeur, elle offre un très bon rapport qualité/prix tant pour ses performances en matière d’isolation thermique que phonique. Très irritante, elle doit être posée par un professionnel parfaitement protégé.

La laine de roche 

elle ressemble à s’y méprendre à la laine de verre, mais elle est cette fois-ci fabriquée grâce au basalte. Cela la rend ininflammable et lui permet de ne pas absorber l’humidité. Assez rigide, elle s’utilise aussi bien en panneaux qu’en rouleaux ou en flocons. L’isolation thermique qu’elle procure est similaire à celle de la laine de verre, en revanche, ses performances en matière d’isolation phonique sont meilleures. Légèrement plus chère que la laine de verre, la laine de roche affiche une plus longue durée de vie et fait tout de même partie des solutions d’isolation pour les combles perdus les plus abordables.


Bon à savoir :

Isoler ses combles perdus permet de limiter la déperdition thermique, mais l’on oublie souvent que c’est également essentiel pour préserver la fraîcheur de son intérieur en été. En effet, lorsque le thermomètre s’affole, l’isolation des combles vous permettra d’éviter une augmentation de la température de votre domicile comprise entre 1 et 4,5°C.


Les économies d'énergie, c'est IZI !

J'isole mes combles

Les meilleurs isolants naturels :

Si les laines minérales restent leader, on retrouve désormais parmi les meilleurs isolants pour les combles perdus des laines naturelles, plébiscitées pour leur approche éco-responsable.

La ouate de cellulose

Issue du recyclage de journaux, la ouate de cellulose subit un traitement pour l’ignifuger. Particulièrement utilisée dans les projets d’éco-construction, elle peut tout à fait servir d’isolation à une maison « traditionnelle ». Elle est déclinée en panneaux, rouleaux et flocons et offre ainsi la même versatilité que les laines minérales. Isolant vert, la ouate de cellulose est également une solution qui offre une protection (thermique comme phonique) supérieure à la laine de verre ou de roche. Sa durée de vie est par ailleurs optimale. Toutes ces qualités ont cependant un prix et, à surface et épaisseur égales, la ouate de cellulose est environ deux fois plus chère que les laines minérales.

La laine de chanvre

La laine de chanvre réunit toutes les qualités de la ouate de cellulose. Sa résistance à l’humidité et son ininflammabilité sont particulièrement vantées. Elle est transformée en panneaux qui peuvent isoler sols, murs et rampants. C’est par ailleurs un très bon répulsif contre les rongeurs. Son prix est à mi-chemin entre celui des laines minérales et de la ouate de cellulose.

La laine de bois

Moins connue, la laine de bois est pourtant un des meilleurs isolants pour ses combles perdus. Ce mélange de lignine de bois et de fibres se décline en rouleaux, panneaux et flocons. Attention cependant, sa haute densité lui confère un poids élevé. Avant de l’utiliser, vous devez vérifier que le plancher de vos combles perdus peut supporter cet isolant. Son prix est comparable à celui de la ouate de cellulose.


Bon à savoir :

les isolants naturels connaissent un véritable essor. Laine de mouton, de lin, de coton recyclé ou liège sont également des solutions d’isolation possibles. Vous pouvez les utiliser pour isoler une construction neuve ou dans le cadre d’un projet de rénovation.


Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques proposent également des performances phoniques et thermiques intéressantes. Les plus communs sont ceux cités ci-dessous.

L’isolant thermo-réflecteur

Aussi appelé isolant mince, il est composé de ouate, mousse ou feutre enserré dans deux couches d’aluminium. S’il connaît un franc succès, il doit être combiné à un autre matériau pour être considéré comme l’un des meilleurs isolants pour les combles perdus. Il pourra ainsi compléter une isolation du plancher en venant protéger les rampants. Si vous utilisez un isolant mince, soyez particulièrement vigilant à votre aération. En effet, son étanchéité empêche la vapeur d’eau de circuler, ce qui peut créer de la condensation. Il est très bon marché.

Le polyuréthane

Isolations thermique et acoustique au rendez-vous et belle résistance à l’humidité : le polyuréthane est un incontournable en matière d’isolation. Sous forme de mousse expansive, cet isolant est injecté directement sur les murs et les rampants. Il s’immisce ainsi dans les moindres recoins, ce qui limite les ponts thermiques. Sous forme de panneaux, le polyuréthane s’installe facilement sur les murs, les rampants, mais aussi le sol. Son prix est équivalent à celui de la ouate de cellulose.


Bon à savoir :

pour être conforme à la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), une construction neuve doit afficher un coefficient de résistance thermique de 8.m2.K/W.


Si l’isolation des combles perdus est une étape obligatoire pour limiter ses dépenses énergétiques, la diversité de l’offre a de quoi dérouter. Maintenant que vous connaissez les meilleurs isolants pour les combles perdus, vous pourrez envisager vos travaux plus sereinement. Et pour toute question supplémentaire, vous pouvez compter sur les chargés d’affaires IZI by EDF.

Publié le 17 Novembre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

8 commentaires

  • Claire mérel/Descamps says:

    Bonjour
    Nous faisons construire une maison
    Et nous hésitons entre une isolation en flocons ou en rouleaux de laine de roche…. Pourriez vous me donner votre avis, les avantages et inconvénients de chacun?
    Merci

    • Bertrand D says:

      Bonjour,
      Les deux sont d’excellents isolants. Le choix se fera sans doute en fonction du lieu. Pour des murs, les rouleaux sont plus adaptés, car moins épais. Pour des combles perdus, on peut choisir les flocons, car ils offrent une excellente isolation, tout en supprimant les ponts thermiques.
      Très bonne journée

  • rose says:

    Quels matériaux exite-t-il pour l’isolation par soufflage.

    • noemie luca says:

      Bonjour Rose
      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.
      Les matériaux utilisés pour l’isolation soufflée sont généralement des flocons de laine de verre, de laine de roche. Vendus en vrac, ces derniers possèdent d’excellentes performances thermiques et acoustiques. Vous pouvez également opter pour de la ouate de cellulose.
      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • robert says:

    quelle resistance thermique pour comble avec deja 200mm de laine isover gr de posé c’est pour un complément

    • noemie luca says:

      Bonjour Robert
      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.
      Nous vous invitons à consulter la fiche de vos produits.
      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • bb says:

    pour des combles perdues quel est le meilleur isolant à ce jour et sur quels critères vous basez-vous pour me donner votre avis ?

    • noemie luca says:

      Bonjour
      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

      La laine de verre, issue de la silice, offre une bonne isolation thermique. C’est l’isolant le plus utilisé dans le monde aujourd’hui.
      Elle est incombustible. Elle isole aussi bien les toitures que les cloisons ou les sols. Elle est très performante pour l’isolation thermique et phonique. Elle est facile à poser et offre un bon rapport qualité/prix.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !