Quel plancher pour des combles perdus ou aménagés ?

Partager sur

plancher-combles-perdus

Lorsqu’on fait construire une maison ou que l’on envisage des travaux dans ses combles perdus, la question du plancher se pose. Quelle solution adopter ? Quel est le meilleur revêtement de sol ? Si vous ne savez quel plancher choisir pour vos combles perdus, IZI by EDF vous aide à y voir plus clair.

Combles

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Combles

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Quel plancher pour mes combles ? La réponse pour des combles vides et pour des combles aménagés

Cet article se divise en deux parties. Dans un premier temps, vous trouverez des idées de planchers pour des combles perdus. Puis, vous pourrez vous inspirer de nos idées de sols pour des combles aménagés.

En effet, vous n’aurez pas à choisir les mêmes planchers avec ou sans aménagement de vos combles. Si vous aménagez un dressing ou une chambre d’amis dans vos combles, optez pour un sol confortable et esthétique.

Quel plancher pour des combles perdus ?

1. Créer un plafond suspendu

plafond-suspendu

Et si, il suffisait de construire le plafond de votre dernier étage pour créer un plancher pour des combles ?

Effectivement, vous n’allez pas devoir marcher ni même voir le sol de vos combles perdus. Du coup, vous pouvez dissimuler votre charpente grâce à un plafond suspendu. Ce dernier est composé d’une ossature métallique et de plaques de plâtre. Sa réalisation permet d’intégrer facilement un isolant.

Quelle est la méthode pour installer un plafond suspendu ?

1. Pose des rails métalliques

Tout d’abord, posez des rails métalliques tout autour de la pièce. Cette étape est très méticuleuse car c’est à ce moment que vous poserez les fondations de votre projet d’isolation. En effet, il faut que les rails soient tous à la même hauteur pour que votre plafond et votre plancher soient droits.

2. Fixation des suspentes aux solives

Les suspentes sont des pièces métalliques fixées à la verticale des solives. Elles permettent de soutenir les rails métalliques transversaux.

3. Pose des montants transversaux

Puis, vous pourrez passer à la pose des montants transversaux. C’est à cette étape que vous pourrez les clipser avant de consolider éventuellement l’attache avec des vis dédiées.

4. Mise en place de l’isolation

Ensuite, installez votre plafond suspendu et votre un isolant en rouleau comme de la laine de verre ou de roche. Des lés pouvant s’insérer entre les solives sont découpés et posés. Les rails métalliques assurent leur maintien.

4. Pose des plaques de plâtre 

Passez ensuite à la pose des plaques de plâtre. Celles-ci sont fixées aux rails de manière verticale et ne se rencontrent qu’au centre de ces entretoises. Ainsi, des découpes sont parfois nécessaires à cette étape.

5. Réalisation des finitions 

Enfin, réalisez des joints partout où les plaques de plâtre ont été fixées ou lorsque les plaques se rencontrent. Vous serez ensuite capable de peindre l’ensemble si vous le désirez.

Quand l’isolation n’a pas été effectuée au moment de la pose du plafond et que le plancher des combles perdus est nu, il reste possible de l’isoler grâce à différentes techniques d’isolation.

2. Renforcer le plancher des combles perdus

isoler-combles-perdus

Même lorsqu’ils ne sont pas habitables, les combles perdus peuvent vous offrir un espace de stockage non négligeable. Pour cela, vous devrez isoler le plafond de la pièce inférieure en créant un plancher renforcé. Avant de commencer vos travaux, consultez un spécialiste afin de savoir si votre charpente peut supporter le poids de votre nouveau plancher.

En effet, les dalles d’OSB (des panneaux de grandes lamelles de bois aggloméré) sont souvent choisies pour ce type de réalisation. Chaque plaque standard (2,5 x 1,5 x 0,18 m) pèse presque 40 kilos. Ainsi, cela aura un impact important sur la structure de votre maison.

Comment renforcer le plancher des combles perdus ?

Afin de créer un plancher pour des combles perdus, vous devez vérifier l’écartement des solives. S’il est supérieur à 40 cm, alors il vous faudra renforcer la structure avec des lambourdes. Avant cela, vous pourrez poser votre isolant si le plafond de la pièce inférieure n’en accueille pas déjà.

Les lambourdes seront posées perpendiculairement aux solives pour créer un maillage qui offrira une meilleure répartition du poids. Les plaques d’OSB sont ensuite posées en partant d’un coin de la pièce. Elles doivent se joindre sur une lambourde. Des vis viennent les fixer au fur et à mesure.

Quel plancher pour les combles avec aménagement ?

Comment-amenager-combles

Il arrive que les combles perdus puissent se transformer en combles aménageables. Auquel cas, des travaux d’aménagement doivent être réalisés et une attention particulière doit être portée au plancher. En effet, si vous souhaitez créer une nouvelle pièce sous votre toit, vous devrez faire construire un plancher porteur. Ce dernier devra être capable de supporter au moins 150 kg/m². Voici 3 idées de planchers pour vos combles aménagés !

1. Plancher OSB

plancher-osb

Le plancher OSB est un sol durable qui vieillit bien et qui est très peu attaqué par les insectes xylophages. Grâce à sa texture irrégulière, il apportera beaucoup de charme à votre grenier ou à votre pièce aménagée. En outre, le plancher OSB est un excellent isolant phonique et thermique. Par conséquent, ce sol est un excellent choix que vous décidiez d’aménager vos combles ou non.

2.  Plancher en bois massif

plancher-bois-massif-combles-amenages

Quoi de plus charmant et authentique qu’un parquet en bois massif ? Que vous optiez pour des combles habitables, un grenier dédié au rangement ou une simple isolation thermique, le bois massif fera bien l’affaire. Pour installer votre parquet, vous n’aurez qu’à fixer des panneaux d’aggloméré sur les solives. Et même si le prix d’un parquet massif est coûteux, celui-ci viendra donner une âme à l’intérieur de vos combles.

3. Sol souple comme du linoléum ou de la moquette

moquette

Le lino et la moquette sont des sols parfaits pour les combles car ils sont souples et légers. Et les matériaux lourds comme la pierre ou le carrelage épais sont inadaptés aux combles.

La moquette, de son côté, peut être une excellente alternative car, contrairement au parquet, elle ne craque pas. Ainsi, les pièces en dessous des combles ne seront pas affectées par le bruit des pas au-dessus de leurs têtes. De plus, elle est toute douce sous les pieds… Enfin, ce type de revêtement de sol est de plus en plus facile à entretenir.

Conseil antigaspi : si vous optez pour une moquette ou des sols souples, préférez les formats de dalle. Les dalles seront plus faciles à monter à l’étage et vous permettront de réduire les chutes.

Plancher pour combles : lequel choisir en définitive ?

En résumé, vous devez choisir le sol adéquat en fonction de ce que vous voulez faire de vos combles. Sans vous lancer dans de grands travaux, vous pourrez obtenir une pièce parfaitement isolée. Enfin, notez que l’aménagement de vos combles vous permettra d’optimiser l’espace de votre maison et augmentera sa valeur. Envie d’isoler vos combles perdus ? Une idée de rénovation et d’aménagement en tête ? Alors, profitez de l’expertise des chargés d’affaires IZI by EDF pour finaliser votre projet.

Combles

Rénovation intérieure

Publié le 17 Novembre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.