Est-il possible d’aménager des combles perdus ?

Partager sur

combles isoler amenager

L’envie de créer une nouvelle pièce habitable dans ses combles est parfois freinée quand ceux-là ne sont pas aménageables. Pourtant, les combles perdus peuvent être modifiés pour devenir habitables. Voici les possibilités qui s’offrent à vous.

Qu’entend-on par « combles perdus » ?

On les appelle aussi combles non aménageables. Les combles perdus ne sont en théorie pas aménageables car leur hauteur sous charpente est trop petite, et bien souvent la disposition des poutres ne permet pas d’envisager un aménagement.

Pour bien faire la différence entre combles perdus et combles aménageables, il convient donc de faire des mesures. Les combles sont perdus lorsqu’il y a moins de 1,8m sous faîtage et 60cm de largeur sous charpente. Enfin, si la pente du toit est inférieure à 30°, les combles sont perdus.

Est-il possible d’aménager des combles perdus ?

En théorie, donc, impossible d’aménager des combles non aménageables. Pourtant, il existe un paradoxe dans cette définition puisque les combles ne sont en réalité pas complètement perdu. Il existe des solutions pour les rendre aménageables, et cela passe par des travaux. Une fois ces travaux réalisés, on ne parlera plus de combles perdus mais de combles aménageables.

Les questions auxquelles réfléchir

Vous avez donc décidé de vous lancer dans l’aménagement de combles perdus. Il faut maintenant penser à plusieurs aspects de ce projet qui modifieront votre maison et vos combles. Tout d’abord, si ce n’est pas déjà le cas, vous devrez créer un passage vers les combles et ainsi installer un escalier. Celui-ci va nécessairement modifier l’une des pièces de l’étage inférieure et réduire son espace.

Vous devez aussi réfléchir à des questions telles que l’électricité, la lumière (installer une fenêtre de toit), l’eau (si besoin) ou encore l’isolation de cette nouvelle pièce. En fonction de l’usage prévu des combles, vous devez imaginer vos besoins : parquet, plomberie, cloisons…

Sachez que ces travaux doivent être déclarés aux impôts puisque votre surface habitée se verra modifiée. Il vous faudra également une autorisation de travaux pour ajouter des fenêtres.

Choisir un professionnel de l’aménagement

De tels travaux requièrent évidemment de passer par un artisan professionnel, si possible spécialisé dans la charpente. La perennité de son travail doit être garantie. Pour choisir votre professionnel, pensez à divers aspects :

  • Peut-il m’aider pour les démarches ? (permis de construire, déclarations)
  • Le devis est-il détaillé et contient-il des plans ?
  • L’entreprise est-elle bien assurée (garantie décennale) ?
  • Est-ce que le chantier intervient dans le milieu habité ?
  • L’artisan dispose-t-il d’un label ou certificat ?

Comment aménager ses combles perdus ?

Modification d’une charpente en W

Si votre charpente est à l’américaine, c’est-à-dire que les fermettes forment un W, il est impératif de la modifier. Le plancher devra aussi être renforcé. Pour un tel chantier, l’artisan commencera par renforcer la charpente, ce qui est essentiel avant de pouvoir éliminer les fermettes. Pour cela, le professionnel installera les arbalétriers sur la partie haute de la charpente, puis les goussets et jambes de force.

Ensuite, les poutres seront posées afin de garantir la stabilité de l’ensemble.

Une fois que le renforcement de la structure est terminé, on coupe les fermettes pour les enlever, avant de poser le solivage. Il ne reste plus qu’à créer la trémie d’escalier, le plancher et les éventuelles fenêtres.

Surélévation du toit

Les combles perdus ont souvent une hauteur sous toit trop basse. On peut donc surélever le toit afin de dégager l’espace. Ce rehaussement est souvent plus coûteux qu’une simple modification de charpente, cependant il est très rentable puisqu’il vous permet de créer un nouvel étage. Il s’agit ici de créer une nouvelle toiture plus haute que l’actuelle.

Pour cela, on commence par démonter l’ancienne toiture. Afin de former le contrevent, des étais sont ensuite posés. Un maçon va ainsi pouvoir remonter les cloisons. Pour rappel, le nouveau toit doit faire au moins 1,8m de hauteur sur deux tiers de la surface. Une étude des fondations et des murs porteurs est essentielle pour ce type de travaux, ainsi qu’un permis de construire.

Changement de la pente

Si vos combles sont perdus parce que la pente du toit est trop faible, vous pouvez envisager un changement de pente. Pour rappel, celle-ci doit être supérieure à 30° pour être considérée comme aménageable. Dans le cas présent, il faudra opérer un changement de charpente pour en poser une nouvelle et refaire la toiture. Cette option est coûteuse (plus de 50 000€ en moyenne).

En dernier recours : le décaissement

Enfin, vous pouvez aménager les combles par un décaissement. Il s’agit de la dernière solution à envisager. Il s’agit d’abaisser le niveau du plafond de l’étage inférieur. Ce sont des travaux extrêmement compliqués qui doivent ajouter de l’espace aux combles tout en laissant une hauteur sous plafond suffisante à votre espace de vie. En effet, vous devez compter au moins 2,45m pour une pièce de séjour et 2,30m pour une chambre. Le plancher doit être assez résistant pour supporter des surcharges.

Aménagements des combles perdus et assurance

Il est extrêmement important d’être à jour au niveau assurantiel. En temps que maître d’ouvrage, vous devez souscrire une assurance Dommage Ouvrage. Pour trouver la meilleure, n’hésitez pas à comparer les offres des banques et des assurances et d’opter pour la couverture optimale. Enfin, il est indispensable que l’entreprise à laquelle vous faites appel dispose d’une assurance Responsabilité Civile ainsi qu’une bonne Garantie Décennale.

Isoler les combles perdus

Une fois aménagés, il vous reste à isoler les combles perdus. En effet, cela vous permettra d’éviter de fortes déperditions d’énergie, car les combles représentent 30% des pertes dans votre logement. De plus, si votre nouvelle pièce est habitée, il convient de l’isoler au mieux.

Certains matériaux comme la fibre de bois vous ouvrent l’accès aux aides de l’État : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro… Il vous faut compter 22cm d’isolant sur les rampants ou le plafond et environ 14cm sur les pignons.

Combien coûte l’aménagement de combles perdus ?

Les combles perdus coûtent plus chers à aménager puisqu’ils génèrent des travaux parfois complexes. Dans le cas d’une charpente à fermettes qu’il faut modifier, le prix restera modéré : entre 500€ et 1000€/m². En revanche, dans le cas d’une surélévation, il faudra compter entre 1500 et 2500€/m². Les autres types de travaux évoqués ci-dessus engendrent des coûts qui varient fortement en fonction des combles et de l’entreprise.

<p style= »text-align: center; »>Devis d'isolation des combles avec IZI by EDF</p>

Publié le 29 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *