Comment aménager ses toilettes pour une personne handicapée ?

Partager sur

amenagement-toilette-handicap

L’aménagement des toilettes pour une personne à mobilité réduite est une prérogative importante si vous souhaitez adapter votre logement pour une personne handicapée. Plusieurs équipements peuvent être installés à condition de respecter certaines normes.

Quels équipements installer dans vos WC pour personne handicapée ?

Avant toute chose, comme dans toutes les pièces de votre logement, vous devez assurer une bonne circulation dans vos WC comme dans une salle de bains également. Dans ce sens, il faut impérativement que la porte soit d’une largeur minimale de 90cm et s’ouvre sur l’extérieur. De plus, il est conseillé que l’amplitude d’ouverture de votre porte des toilettes soit dans l’idéal de 1,70 mètres. Par ailleurs, la distance d’un mètre entre le WC et les murs peut simplifier l’utilisation des toilettes PMR.

Ensuite, plusieurs équipements peuvent être installer dans vos toilettes pour faciliter le quotidien d’une PMR, comme par exemple :

  • Un WC surélevé ;
  • Des barres d’appui ;
  • Un lavabo adapté si possible.

L’installation d’un WC PMR

Si vous souhaitez aménager vos toilettes PMR, il est vivement conseillé d’installer un WC surélevé, c’est-à-dire avec une cuvette rehaussée, environ d’une hauteur de 50 centimètres. Vous pouvez également investir dans une cuvette suspendue avec accoudoir, une bonne solution afin que la personne handicapée puisse définir la hauteur précise désirée.

Par ailleurs, vous pouvez également penser à installer un abattant WC spécifique pour personnes handicapée. Ils sont bien souvent légèrement surélevés mais vous garderez le choix de son esthétisme et de son confort. Certains modèles sont d’ailleurs composés d’une douchette ou d’un matériau chauffant par exemple.

L’installation de barres d’appui dans des toilettes PMR

De manière générale, il est conseillé d’installer des barres d’appui ou de soutien, solidement fixés aux murs de vos WC. L’objectif est ici de simplifier les moments où la personne handicapée s’assoit et de relève afin de lui éviter des mouvements compliqués. Il est également possible de fixer une barre de soutien horizontal à placer entre 70 et 80 centimètres.

L’installation d’un lavabo dans des WC PMR

Enfin, même si vous le souhaitez, il peut être intéressant d’installer également un lavabo dans vos WC aménagés pour une PMR. En effet, elle permettra de se laver les mains directement dans les toilettes sans devoir manœuvrer dans une autre pièce de votre logement. Cependant, vous devez en installer un dont la hauteur permet à la personne handicapée d’y avoir accès facilement avec son fauteuil roulant.

De la même manière, il faut que les équipements additionnels soient également accessibles aisément pour une PMR, notamment par exemple le distributeur de savon, le miroir, la serviette…

Quelles sont les aides pour aménager ses toilettes PMR ?

Pour financer l’amélioration ou l’aménagement de vos WC pour une personne handicapée, plusieurs aides sont proposées par différentes entités, en respectant des conditions d’éligibilité comme. Vous pouvez vous rapprocher de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) la plus proche de chez vous pour connaître l’ensemble des dispositifs existants, parmi lesquels :

  • Le complément de ressources, une aide accordée en cas de taux d’incapacité au minimum de 80% et d’une capacité de travail de moins de 5% selon la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), pour un montant maximal de 179,31€ par mois ;
  • L’allocation aux adultes handicapés (AAH), d’un montant maximal de 900€ par mois donne une aide financière aux personnes dont le taux d’incapacité est au moins de 80% ou encore 50% et 79%, s’ils sont concernés par des restrictions substantielles et durables d’accès à un travail du fait de leur handicap ;
  • La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide pour compenser les besoins liés à la perte d’autonomie ;
  • La majoration pour la vie autonome (MVA) avec un montant de 104,77€ pour les personnes ne travaillant pas et habitant dans un logement individuel indépendant ;
  • Les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) avec le programme « Habiter Facile » où les travaux d’aménagement de vos toilettes peuvent être pris en charge à 50% de leur montant HT, dans la limite de 10000€ pour la catégorie « ressources très modestes » ou pris en charge à 35% de leur montant HT, dans la limite de 7000€ pour la catégorie « ressources modestes » ;
  • Les aides d’Action logement résident dans un prêt travaux d’un montant maximum de 10000€ remboursable en 10 ans avec un taux d’intérêt avantageux, accompagné d’une aide gratuite de 5000€ cumulables, cependant, il faut être propriétaire occupant du logement et être salarié d’une entreprise du secteur privé non-agricole de 10 salariés et plus ;
  • Le prêt à l’amélioration de l’habitat par la Caisse d’allocations familiales (CAF) peut prendre en charge jusqu’à 80% des dépenses dans la limite de 1067,14€ à un taux d’intérêt de 1% et remboursable en 3 ans maximum, cependant, vous devez déjà bénéficier d’une aide de la CAF ;
  • Les aides fiscales, parmi lesquelles les crédits d’impôt spécifiques ou la TVA réduite sur les travaux d’aménagement de vos WC PMR.

Quelles sont les normes d’aménagement des toilettes PMR ?

Même si les normes d’aménagement de toilettes pour personne à mobilité réduite ne concernent que les établissements recevant du public, il peut être intéressant de les connaître pour mener à bien vos travaux dans votre logement individuel. Dans ce sens, vous allez sûrement rencontrer les normes NF P 99-611 sur l’équipement des sanitaires pour PMR en vigueur depuis 1992, puis complétées par de nouvelles législations en 2005.

Ainsi, plusieurs obligations sont à suivre pour respecter ces normes. Même si à la base, elles sont destinées aux établissements recevant du public ou aux logements neufs, vous pouvez vous en inspirer lors d’un aménagement puis les personnaliser en fonction de vos goûts et de vos besoins. Les différentes règles à suivre pour l’aménagement des WC PMR sont notamment :

  • L’accessibilité des WC : même si cela semble logique, il faut que les toilettes soient accessibles en fauteuil roulant, c’est-à-dire jusqu’à leur entrée ;
  • La porte doit être accessible à une PMR : il est nécessaire qu’elle s’ouvre vers l’extérieur tout en laissant un passage minimum de 85 centimètres ;
  • La superficie des toilettes doit être suffisante : elles doivent mesurer au minimum 1,50 mètres sur 2,10 mètres ou plus et disposées d’une aire de manœuvre de 1,50 mètres de diamètres entre la cuvette et la porte ;
  • L’accessibilité de la cuvette : cette dernière doit se situer entre 45 et 50 centimètres de hauteur (battant compris d’ailleurs) ;
  • L’installation d’une barre d’appui : un des murs attenants doit être muni d’une barre d’appui fixe ou droite située entre 70 et 80 centimètres de hauteur ;
  • L’accessibilité des accessoires : tous les équipements annexes comme les distributeurs de savon, sèche-mains, serviettes, etc… doivent être installés à une hauteur maximum de 1,30 mètres.

A noter que si vos toilettes sont situées dans votre salle de bains, vous allez devoir prendre en compte l’aménagement total de votre pièce et non pas seulement celle de vos WC. Dans ce cas-là, la meilleure solution est encore de s’adresser à IZI by EDF afin de vous mettre en contact avec des professionnels aguerris et réaliser plusieurs devis de travaux d’aménagement de votre maison pour une personne handicapée pour être sûr de bien prendre en compte toutes les informations pour assurer le meilleur aménagement de vos WC PMR.

PMR

Installation de WC

Publié le 26 Janvier 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaires sur “Comment aménager ses toilettes pour une personne handicapée ?”

  • jeannette farah lasnier dit :

    merci à vous de nous éclairer quant à la marche à suivre dans ces moments où on se sent totalement démunis devant l’adversité
    mon époux est atteint d’une forme de maladie paralisante et devra ,à brefs echéances,se déplacer en fauteuil roulant ce qui nous oblige,non seulement à changer de maison,mais aussi à revoir totalement la salle de bain et autres.donc merci à vous pour vos conseils qui me sont très précieux