IZI by EDF

Comment choisir entre les 5 types de radiateurs électriques ?

radiateur
Partager

Au vu du nombre de modèles de radiateurs électriques existants sur le marché, un petit guide vous expliquant les types de chauffe peut vous être d’une grande utilité pour savoir lequel choisir. À inertie, convecteurs ou encore rayonnants, IZI by EDF vous fait un tour d’horizon de ce qui est proposé sur le marché pour que vous puissiez faire le meilleur choix de radiateur électrique.

radiateur electrique

Les convecteurs électriques

Appelés aussi radiateurs électriques de première génération, ce sont les modèles initiaux sortis sur le marché. Leur technique de chauffe est donc aujourd’hui légèrement dépassée par des versions plus performantes. Toujours est-il que les convecteurs restent le type de radiateur électrique pas cher quand il s’agit de les acheter en magasin.

Fonctionnant à l’aide d’une résistance qui chauffe l’air ambiant, comme peut le faire un grille-pain, ils sont très énergivores et rendent l’atmosphère très sèche. Il faut souvent les coupler avec un humidificateur et pousser la température au maximum, car l’air chaud s’élève très rapidement en hauteur. La sensation de chaleur ne dure alors pas longtemps.

Mais dans tous les cas, nous ne les conseillons pas pour un type de chauffage principal. Leur consommation électrique est trop importante, ils ne sont donc pas très économes et sont à bannir des pièces de vie, et plus généralement des grands espaces.

Si vous décidez tout de même de vous orienter vers cette solution, nous recommandons des convecteurs dotés de programmateurs et de régulateurs électroniques pour optimiser les performances énergétiques. Vous souhaitez en savoir plus sur ces modèles ? Alors, n’hésitez pas à contacter un conseiller spécialisé IZI by EDF. Avec lui, vous êtes certain de faire le meilleur choix en fonction de votre situation. Vous serez aussi accompagné dans votre projet de travaux de A à Z : de la sélection de votre radiateur électrique jusqu’à sa pose effectuée par un artisan certifié du réseau IZI by EDF.

Les radiateurs à panneau rayonnant

Après les radiateurs électriques de première génération, voici ceux de seconde génération. Les radiateurs électriques à panneau rayonnant viennent après les convecteurs, mais fonctionnent, eux aussi, avec une résistance chauffante. La grande plaque en aluminium qui se situe à l’intérieur récupère la chaleur produite, qui rayonne ensuite par infrarouge dans la pièce.

La chaleur est de ce fait plus diffuse, car elle arrive à chauffer tant la surface de la pièce que les autres éléments, à l’image des murs. La répartition est plus globale et il y a donc moins de perte de chaleur, celle-ci ne s’évacuant plus directement par le haut.

Sur ces radiateurs de deuxième génération, il est souvent possible de trouver des programmateurs électroniques qui permettent de mieux contrôler la diffusion de la chaleur. Étant légèrement plus performant que ses « cousins » convecteurs, ce type de radiateur électrique est un peu plus onéreux à l’achat, mais pas pour la consommation énergétique.

Les radiateurs électriques à inertie fluide

Les trois prochains types de radiateurs, comme le modèle à inertie fluide que l’on va présenter en détail, ne sont que des appareils dits de dernière génération. À la différence des deux premiers, la résistance, qui est un composant du radiateur, ne chauffe plus l’air ambiant, mais l’eau contenue à l’intérieur. C’est une véritable innovation par rapport aux convecteurs ou panneaux rayonnants.

L’eau est ainsi chauffée et va elle-même agir sur le corps de chauffe pour que celui-ci restitue progressivement la température voulue. C’est comme un « tampon » empêchant la chaleur de se propager instantanément. C’est ce dispositif qui provoque la chaleur à inertie.

Ici, pas de problème d’assèchement, il est donc inutile d’investir dans un humidificateur pour compenser la chaleur trop sèche. Avec ce type de chauffe, il est tout à fait possible d’installer des radiateurs électriques à inertie dans des chambres, séjours ou même dans un bureau.

Les radiateurs électriques à inertie sèche

Les radiateurs électriques à inertie sèche fonctionnent de la même manière que ceux à inertie fluide. L’unique différence : ce qui monte en température n’est pas du liquide comme les précédents qui chauffent de l’eau ou de l’huile, mais un matériau. On appelle cela le cœur de chauffe, et il se compose soit de fonte soit de céramique.

Les plus communs sont les radiateurs électriques à inertie sèche en fonte. Le cœur de chauffe agit en montant en température rapidement, mais aussi en restituant la chaleur durablement de façon équitable et intelligente dans l’espace à chauffer.

Le plus gros avantage de ce type de radiateur est que le cœur de chauffe reste longtemps à température grâce à sa matière. Même lorsque le thermostat est éteint, il peut continuer à diffuser de la chaleur dans la pièce. Ainsi, la consommation énergétique est diminuée, mais pas la température !

Les radiateurs électriques à inertie à chaleur douce

Derniers lancés sur le marché du radiateur électrique, les modèles à chaleur douce sont les plus performants en termes d’énergie, mais peuvent aussi offrir des options technologiques que les autres n’ont pas. Ils sont souvent dotés des dernières innovations pour devenir de véritables radiateurs électriques connectés et intelligents. Ces appareils basse consommation ont un confort de chauffe qui est le plus élevé et toujours inégalé.

Ce type de radiateur combine deux éléments puissants pour produire de la chaleur :

  • Un corps de chauffe massif (comme les radiateurs à inertie sèche) ;
  • Un corps de chauffe en façade (comme les radiateurs à panneau rayonnant).

Par conséquent, on les appelle des radiateurs à double corps de chauffe. Et ce, car ils peuvent monter rapidement en température, restituer la chaleur doucement et conserver un corps de chauffe à température longtemps après avoir éteint le thermostat.

Au vu de leurs performances, ces radiateurs électriques sont les plus onéreux à l’achat. En plus, ils peuvent aussi offrir un vrai côté esthétique et ils sont considérés comme des radiateurs électriques design. D’un autre côté, il faut voir cela comme un investissement à moyen terme, qui permet d’économiser des centaines d’euros sur les factures électriques au moment du bilan annuel.

Vous avez désormais un peu plus d’informations pour savoir quel radiateur électrique choisir et installer dans votre habitation. Gardez à l’esprit que tout dépend de son usage, mais aussi de votre budget et de sa consommation électrique.

Devis Installation de radiateur

Publié le 31 juillet 2020

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *