Menu
izi-by-edf.fr
Propriétaires & locataires

Propriétaire, comment louer votre appartement à coup sûr ?

Publié le 8 décembre 2016 par Benjamin

louer appartement propriétaire astuce
Partager

Vous souhaitez rapidement et facilement trouver un locataire pour votre bien immobilier, et cela au juste prix ? Voici quelques petits conseils pour parvenir à louer votre bien !

Mise aux normes et diagnostics

Pour louer son appartement, il faut tout d’abord que ce dernier soit aux normes légales. L’installation électrique doit par exemple répondre à un certain nombre de critères de sécurité, comme la présence d’un appareil général de protection de l’installation. Un professionnel saura vous conseiller sur les petits travaux à réaliser pour être au point.

Par ailleurs, vous êtes tenu de présenter à votre futur locataire plusieurs diagnostics dont le DPE (diagnostic de performance énergétique) établi par un professionnel certifié. Il donnera à votre locataire toutes les informations indispensables sur les consommations énergétiques du logement. Bien sûr, vous aurez beaucoup plus de chance de louer votre bien si son isolation et son système de chauffage sont performants.

Soigner la présentation avant de louer

Même si votre précédent locataire était soigneux, votre logement vieillit. Si vous ne le remarquez peut-être pas, vos candidats le verront surement ! N’hésitez pas à donner un coup de frais à chaque changement de locataire. Repeignez ou faites repeindre toutes les pièces et les plafonds.

Profitez de ces petits travaux pour mettre votre appartement en valeur tout en restant le plus neutre possible. Optez plutôt pour du blanc. Le blanc agrandit et éclaire les pièces. Il permet aussi à vos futurs locataires de mieux se projeter.

Pour les sols, choisissez un revêtement adapté au climat, résistant mais toujours sobre : du carrelage clair ou du parquet flottant. Attention à bien vous faire conseiller pour le choix des matériaux et la pose afin qu’ils conviennent parfaitement au contexte. Par exemple, ne pas oublier la sous-couche phonique pour le parquet d’un appartement !

Être objectif et soigner les détails

Votre appartement a de nombreux avantages mais il n’est surement pas parfait.

Cependant, vous pouvez pallier ces défauts. Il est tout petit ? Prenez conseil pour des aménagements de placards. Il donne sur une rue bruyante ? Faites poser des vitrages phoniques qui vous donnent droit à un crédit d’impôts. Les professionnels vous donneront de nombreux trucs et astuces pour vous permettre de tirer le meilleur parti de votre bien en location.

Soignez également les détails : changez les joints pour éviter les robinets qui fuient (à la charge de l’ancien locataire), faites régler les serrures, les portes et les fenêtres… Pensez que votre locataire vivra tous les jours dans ces lieux et que ce qui vous apparaît comme un détail pourra vite être agaçant, voire rédhibitoire, pour lui.

Enfin, pour être le mieux préparé possible, n’oubliez pas que les futurs locataires regardent en priorité :

  • – La lumière, l’orientation
  • – L’état général des peintures
  • – Le bruit et les éventuelles nuisances sonores
  • – Le chauffage

Diffusez largement votre annonce

Aujourd’hui de nombreux sites proposent la location de logement et facilitent les procédures, ne faites pas l’erreur de ne poster votre annonce que sur Leboncoin. Même lorsque votre bien est géré par une agence vous pouvez renforcer sa visibilité en postant vous-même votre annonce en tant que propriétaire.

  • Leboncoin
  • Seloger.com – réservé aux professionnels
  • Pap.fr – réservé aux propriétaires particuliers
  • Airbnb – spécialiste courte-durée
  • BienIci
  • Somhome – facilite les recherches de locataires en fonction de vos critères et vos disponibilités
  • Appartager – spécialiste des colocations

Soignez votre annonce de location

Dans certaines villes comme Paris où la demande est plus forte que l’offre certains ont tendance à publier des annonces à la va-vite. Certains détails sont essentiels pour les locataires, inutile de les cacher, vous gagnerez du temps à les renseigner dès le départ. Voici les éléments à soigner dans votre annonce :

  • Quelques photos – Ne pas afficher de photo du logement fait peur les locataires, que veut cacher le propriétaire ? Affichez au moins une ou deux photos du logement à louer donnera plus de visibilité à votre annonce. Évitez toutefois de ne publier qu’une photo du quartier, cela paraît aussi louche que de ne pas en afficher.
  • La superficie du logement – Généralement en loi carrez. Si le logement propose une grande surface hors loi carrez c’est intéressant de le préciser, mais ne faites pas l’inverse : 40m2 de surface dont 25 en mansarde peut décevoir vos futurs locataires et vous faire perdre du temps.
  • Meublé / vide – Critère forcément très important : je peux emmener mes meubles ou sont-ils déjà sur place ? Cela change la donne.
  • L’étage – Pour certains le rez-de-chaussée ou le dernier étage sans ascenseur peut être rédhibitoire, inutile de perdre du temps à répondre ou recevoir ces locataires qui ne renonceront pas à leur appartement 2ème étage, précisez-le !
  • Le type de chauffage – Nombreux sont ceux qui refusent de partager le chauffage avec d’autres si eux ne chauffent pas beaucoup ou s’absentent régulièrement, précisez s’il s’agit d’un chauffage individuel ou collectif.
  • Composition du logement – Nombre de pièce, wc séparés, chambre, cuisine indépendante/ouverte, … essayez de décrire rapidement votre logement pour que le futur locataire puisse déjà se le représenter et vérifier qu’il correspond à ses attentes.
  • Exposition – La luminosité comme indiqué plus haut est un critère important. De même que la sonorisation, précisez si l’appartement, la chambre, le salon, donne sur cour plutôt calme ou s’il donne sur une rue passante. Dans ce cas précisez que le logement comporte du double vitrage, vous rassurerez vos futurs locataires.
  • Loyer avec charges / frais d’agence – Les mauvaises surprises de tarif ne font jamais plaisir, surtout lorsque l’on parle de location. Indiquez le loyer avec charges et si des frais d’agence sont à prévoir, éventuellement ce que vous demandez comme garantie (1 mois ou 2 mois de caution).
  • Disponibilité – Si le logement est disponible dans 3 mois et qu’il s’agit d’une demande urgente, inutile que vous et le locataire perdiez du temps, précisez simplement si le logement est disponible de suite ou quelques semaines/mois plus tard.

Vous êtes propriétaire ?

Il existe mille façons de mettre en valeur votre bien pour mieux le louer. Laissez-nous un commentaire au bas de l’article nous vous aiderons avec plaisir !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *