Cuisine : quelles aides financières pour la rénover ?

Partager sur

comment-renover-cuisine-petits-prix

Entretenir et améliorer son intérieur demande un certain budget. Heureusement, lorsque l’on souhaite rénover une cuisine à petit prix, il existe des solutions. IZI by EDF vous explique comment faire des économies.

Pensez à la TVA à 10 %

Et si, pour rénover une cuisine à petit prix, il suffisait de faire appel à un professionnel ? En effet, on pense souvent à tort que tout faire soi-même nous permettra de faire des économies. Cependant, si vous faites appel à un professionnel pour les travaux de rénovation de votre cuisine, vous pourrez avoir accès à une TVA de 10 % contre 20 % pour tous les achats que vous réaliserez vous-même. En effet, les chantiers portant sur les logements peuvent faire l’objet d’une TVA à un taux préférentiel. Ainsi, les travaux de rénovation énergétique ne seront taxés qu’à 5,5 % (taux réduit en vigueur).

Pour tout ce qui est amélioration, transformation, entretien et aménagement dans une habitation, c’est la TVA à 10 % qui sera appliquée. Ce taux concernera alors les éléments suivants :

  • Main-d’œuvre ;
  • Matières premières et matériel nécessaire à la conduite des travaux (peinture, clous, vis, etc.) ;
  • Les éléments de cuisine incorporés au bâti et adaptés à la pièce ;
  • Les équipements d’ouverture et fermeture qui ne sont pas concernés par la TVA à 5,5 % (portes et fenêtres).

En contactant les chargés d’affaires IZI by EDF, vous pourrez être mis en relation avec des spécialistes de ce type de travaux. Pour qu’ils puissent vous établir une facture à 10 %, vous devrez leur confier la fourniture des différents équipements nécessaires à l’installation de votre nouvelle cuisine, mais aussi la pose. Autre condition pour que cette TVA intermédiaire soit applicable : installer des éléments qui engendreraient une détérioration de la pièce s’ils venaient à être désassemblés. Ainsi, impossible de bénéficier de cette disposition si vous souhaitez simplement faire installer quelques placards ou étagères standards.

Cuisine

Rénovation intérieure

Une déduction pour les propriétaires bailleurs

Lorsque l’on est propriétaire d’un logement qu’on loue (location non meublée), il est possible de rénover une cuisine à petit prix. Pour cela, il faut avoir opté pour le régime réel qui permet de déduire les dépenses réelles engagées pour le bien locatif. Cela comprend :

  • Les frais de gestion et d’administration du bien ;
  • La taxe foncière ;
  • Les provisions de charges d’une copropriété ;
  • Les charges locatives si votre locataire ne les a pas réglées « au 31 décembre de l’année suivant son départ » ;
  • Les primes d’assurance ;
  • Les frais et intérêts d’emprunts ;
  • Les dépenses de réparation et d’entretien (logement vétuste ou coup de neuf pour faciliter la location).

La rénovation d’une cuisine entre donc dans le dernier point. Les dépenses engendrées pourront être déduites du revenu foncier et faire ainsi baisser l’imposition, un moyen de faire des économies tout en valorisant son bien.

Bon à savoir : qu’est-ce que le déficit foncier ?

Si les charges totales relatives au logement dépassent le revenu foncier, alors le propriétaire passe en déficit foncier. Ce dernier est plafonné à 10 700 € ou 15 300 € selon les cas. Son montant peut alors être déduit du revenu global (salaires, pensions, allocations, prestations familiales, etc.) et permettre de limiter l’impôt sur le revenu.

Et MaPrimeRenov’ dans tout ça ?

Depuis le 1er janvier 2021, le CITE (Crédit d’impôt pour la transition écologique) a été remplacé par MaPrimeRénov’. Ce dispositif permet d’obtenir un financement pour des travaux améliorant les performances énergétiques d’une habitation. Ainsi, si vous souhaitez rénover une cuisine à petit prix, vous ne pourrez solliciter cette aide que pour certains travaux d’isolation ou de ventilation. Le montant de MaPrimeRénov’ varie en fonction des ressources et de la nature des travaux. Pour savoir si la rénovation de votre cuisine est éligible à cette subvention vous devez :

  • Demander des devis à des professionnels labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • Créer un compte sur le site dédié afin d’y constituer votre demande (justificatifs d’identité, devis, revenu imposable vous seront demandés) ;
  • Attendre la confirmation de l’éligibilité de vos travaux et lancer le chantier ;
  • À la fin des travaux, envoyer la facture de votre artisan RGE et votre RIB via votre espace personnel pour obtenir le versement de la prime.

Ce dispositif concerne les propriétaires occupants. Il sera ouvert aux propriétaires bailleurs en juillet 2021.

Le CEE, l’autre solution pour les travaux d’isolation

Les Certificats d’économie d’énergie (CEE) sont également un moyen de rénover une cuisine à petit prix quand on souhaite réaliser des travaux d’isolation. Ce dispositif permet en effet d’obtenir le versement d’une prime pour financer les travaux visant à faire des économies d’énergie. L’isolation des fenêtres ou des murs de la cuisine peut ainsi y prétendre.

Ici, ce n’est pas l’État qui versera l’aide, mais ses obligés. Ces derniers sont les fournisseurs d’énergie qui financent la prime CEE afin d’atteindre les objectifs que l’État leur a fixés en matière de transition énergétique. Il existe ainsi différents CEE et il est important de réaliser plusieurs simulations afin de trouver l’offre la plus avantageuse. Les travaux devront à nouveau être réalisés par un artisan RGE.

Un crédit d’impôt possible dans certains cas

Certaines dépenses engendrées par la rénovation d’une cuisine peuvent donner lieu à une réduction d’impôts. Il s’agit du crédit d’impôt en faveur de l’aide aux personnes. Cette disposition permet ainsi de réduire le coût des travaux en déduisant 25 % de leur montant. Si ce crédit d’impôt n’est soumis à aucune condition de revenus, il ne peut financer que l’installation de certains équipements dans l’habitation principale d’une personne âgée ou handicapée.

Il devient alors possible d’accéder à un avantage fiscal pour couvrir une partie des dépenses pour un évier réglable, par exemple. Notez que pour pouvoir bénéficier de ce crédit d’impôt, il faut faire appel à un spécialiste qui devra s’occuper de la fourniture du matériel et de son installation. La main-d’œuvre est ainsi concernée par le dispositif.

Les travaux simples pour rénover une cuisine à petit prix

Même lorsque l’on n’est pas éligible à une aide ou une subvention, il est possible de rénover une cuisine à petit prix. Pour cela, il suffit de faire appel à un artisan qui pourra :

Remplacer le carrelage

Au sol comme aux murs, il n’est pas nécessaire de casser le carrelage pour le changer. Un professionnel pourra en effet donner une seconde vie à votre revêtement grâce à de la résine décorative ou une peinture adaptée. Le béton ciré ou un parquet clipsable sont également deux autres solutions à envisager pour une rénovation à moindre coût.

Rénover les meubles

Si le changement du mobilier de cuisine est hors budget, il faut optimiser l’existant. Votre artisan pourra ainsi parfaitement préparer vos meubles avant de les repeindre et ainsi changer l’ambiance de la pièce.

Changer la robinetterie

Il suffit parfois d’un rien pour changer l’aspect d’une pièce. En optant pour une nouvelle robinetterie et/ou un évier différent, vous pourrez rénover une cuisine sans trop dépenser.

Rénover une cuisine à petit prix n’est pas une mince affaire, mais c’est possible ! N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour savoir quelles aides pourraient vous être versées et les travaux à envisager pour boucler votre projet sans dépasser votre budget.

Cuisine

Rénovation intérieure

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 1 Mars 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *