Comment fonctionne un convecteur électrique ?

Partager sur

convecteur electrique fonctionnement

De nos jours, la gamme des chauffages électriques est si large, qu’il existe un produit pour chaque utilisation possible. Mais comment fonctionne un convecteur électrique ?

Que ce soit en moyen de chauffage principal pour votre habitation, en chauffage uniquement pour un étage ou même comme une source de chaleur d’appoint pour une seule pièce, les convecteurs électriques sont le moyen le plus simple de se chauffer.

Branchez-le et c’est tout.

Comment un convecteur électrique réchauffe-t-il l’air ?

À l’intérieur d’un convecteur électrique, on retrouve une résistance. Lorsque vous allumez votre radiateur, un courant électrique va parcourir cette résistance. Le matériau dans lequel est fabriquée la résistance est fait pour chauffer dans ces conditions.

Lorsqu’elle est à température, un autre phénomène entre en jeu. Ces résistances sont faites pour maximiser la surface d’échange entre le cœur et l’extérieur. Leur forme notamment permet d’avoir un passage d’air optimal. Avec cette action, l’air sera réchauffé.

chaut sur radiateur

Sous l’effet de ce réchauffement, cet air va devenir moins dense que l’air froid et monter à l’intérieur du chauffage dans le cas où ce n’est pas un radiateur soufflant. De l’air frais va entrer en partie basse du radiateur et entrer au contact de parties chaudes. Le cycle se poursuit ainsi jusqu’à ce que la sonde du radiateur atteigne la consigne de température. Un relais s’ouvre, coupant l’alimentation de la résistance et le chauffage.

Selon la matière du radiateur, les pièces resteront chaudes un certain temps, continuant ainsi à réchauffer l’air ambiant. C’est ce que l’on appelle l’inertie du chauffage.

Les forces d’un convecteur électrique

On l’a vu, un convecteur électrique fonctionne grâce à un principe des plus simples. C’est là que réside sa force principale, car un radiateur de ce type est simple à fabriquer pour les constructeurs. Conséquence ? Le prix d’achat est très bas. Pour avoir un ordre de grandeur de prix, comptez 50 € pour un convecteur de 1000 W.

Ce prix très faible s’explique par le peu de technologie et de matériel. Pour faire simple, un convecteur électrique se résume à deux plaques de métal et une résistance.

L’autre point fort est la facilité de gestion du déploiement de l’énergie. Souvent, ils sont équipés d’un petit module permettant une programmation sommaire. La qualité de ce module varie en fonction du prix. Dès lors, vous pourrez choisir différentes températures et moduler les heures de fonctionnement pour ne chauffer que quand vous en avez réellement besoin.

Comme pour beaucoup de chauffages de chauffe-eaux, vous pouvez acheter un convecteur électrique muni d’un fil pilote. Ce dispositif se matérialise par un fil supplémentaire qui vient se connecter à votre chauffage en plus de la phase, du neutre et du conducteur de terre. Grâce à cette option, vous pourrez centraliser vos chauffages pour les piloter de manière conjointe par un module installé dans votre tableau électrique.

Ce module est prévu pour envoyer des signaux ben spécifiques qui seront lus et interprétés par l’ensemble de vos chauffages. Plusieurs ordres sont alors possibles. Par exemple, vous pourrez activer un mode éco pour chauffer légèrement ou au contraire, activer le mode confort pour vous mettre dans les meilleures dispositions. Il est aussi possible, selon les modèles, de moduler autour de la température de confort (-1°C ou -2°C). C’est aussi un moyen très simple de passer toute votre installation sur hors gel en cas d’absence prolongée.

programmation thermostat radiateur electrique

Les inconvénients des convecteurs électriques

Les points qui sont moins à l’avantage des convecteurs électriques sont directement liés à la conception rudimentaire de ce type de chauffage.

Par exemple, un convecteur électrique qui fonctionne correctement est capable de produire de la chaleur extrêmement rapidement. Le faible volume de matière à faire chauffer pour le rendre efficace explique aussi leur principale carence : l’inertie. Lorsque vous faites monter la température d’un objet, celui-ci garde cette chaleur et la diffuse lentement dans l’air, à la manière d’une poêle qui reste chaude après que l’on est coupé sa plaque de cuisson. Ici, le principe est le même, mais les plaques métalliques qui composent un convecteur électrique sont si fines, qu’elles reprennent la température ambiante en quelques minutes. L’inertie est l’un des principaux critères d’une sensation de confort.

Un autre point qui fait défaut à ce type de chauffage est qu’il faut porter la température de la résistance à un niveau très élevé pour avoir un rendement correct. L’efficacité énergétique de l’ensemble est donc relativement faible comparée à des radiateurs à panneau rayonnant ou même un simple convecteur à inertie.

L’assèchement de l’air est le dernier point négatif de l’utilisation d’un convecteur électrique. Cette affirmation vient de l’élévation de température dont nous parlions plus haut. Cet air chaud va perdre son humidité qui viendra se condenser sur les parties les plus froides. Par exemple, sur les murs situés au nord s’ils ne sont pas porteurs d’un chauffage, ou sur les fenêtres. L’air sera donc plus sec et plus propice aux maladies respiratoires, surtout chez les plus jeunes.

Utiliser des convecteurs électriques comme chauffage principal

Avec les nombreuses technologies actuelles en matière de chauffage électrique, il est déconseillé d’utiliser un convecteur électrique classique comme moyen de chauffage principal. Même si leur faible coût à l’achat est tentant, ils possèdent des inconvénients qui nuiront à votre confort.

remplacement raidateur par artisan

D’autres possibilités, comme des radiateurs à inertie, idéaux pour les pièces à vivres, ou les panneaux rayonnants, plutôt destinés à une chambre ou un bureau, diffuseront une chaleur douce et agréable. Leur coût est légèrement plus élevé qu’un convecteur, mais ces deux technologies sont présentes depuis déjà plusieurs années et cette différence tend à devenir minime.

Pour plus d’économie, pensez aussi à centraliser vos chauffages pour les piloter en même temps, notamment pour les passer sur un mode économique lorsque vous vous absentez, ou même en hors gel pour les absences les plus longues.

Le chauffage électrique est aussi le plus simple à mettre en place pour une rénovation énergétique ou pour l’aménagement de vos combles perdus.

Pour l’installation de votre radiateur électrique, faites confiance aux équipes d’artisans sélectionnés par Izi by EDF.

Devis d'installation de radiateur électrique avec IZI by EDF

Publié le 14 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *