Les déchets à ne surtout pas jeter dans les toilettes

Partager sur

dechets-toilettes

Jeter des déchets aux toilettes peut paraître un geste anodin. Et pourtant, les toilettes ne sont pas des poubelles ! Les conséquences de tels gestes peuvent être lourdes, tant pour l’environnement que pour les installations domestiques ou collectives. On fait le point sur les ordures à ne surtout pas jeter dans la cuvette des WC.

10 déchets à ne jamais jeter dans les toilettes

Comme le rappelle le CIEAU (Centre d’information sur l’eau), en France, les services d’assainissement retrouvent quotidiennement une quantité importante de déchets en tout genre dans les eaux usées. Voici les déchets les plus fréquemment jetés à tort dans les toilettes :

  • Les tampons et protections périodiques ;
  • Les lingettes ;
  • Les cotons-tiges ;
  • Les rouleaux de papier toilette ;
  • Les médicaments ;
  • Les préservatifs ;
  • Les lentilles de contact ;
  • La peinture ;
  • Les huiles et graisses alimentaires ;
  • La litière pour chat.

Les tampons et protections périodiques

Les tampons et serviettes hygiéniques comportent des emballages plastiques et des substances nocives pour l’environnement. Par ailleurs, ils ne se dissolvent pas dans l’eau. Par conséquent, ils peuvent boucher les canalisations et obstruer les pompes d’épuration.

Les lingettes 

Lingettes désinfectantes, lingettes intimes, lingettes pour enfants… Même lorsqu’elles sont dites biodégradables, les lingettes sont très résistantes et peuvent mettre 3 mois pour se dégrader. Autre risque : lorsqu’elles échouent dans les égouts, elles se gorgent de matières visqueuses et peuvent obstruer les grilles de filtrage à l’entrée des stations d’épuration.

Les cotons-tiges

Parce qu’ils sont trop petits et trop fins, les cotons-tiges passent facilement au travers des grilles de filtration et se déversent dans les milieux aquatiques ou terrestres. Ils y diffusent des substances nocives et représentent un risque pour les animaux qui peuvent les ingérer.

Les rouleaux de papier toilette 

Même ceux qui sont dits biodégradables ne disparaissent jamais à 100% provoquent des dépôts, qui encrassent progressivement les usines de traitement. Même lorsqu’on choisit des rouleaux de papier toilette biodégradables, mieux vaut donc les jeter à la poubelle qu’aux toilettes.

Les médicaments

Selon un sondage IFOP, 35% des Français reconnaissent qu’ils jettent leurs médicaments dans les toilettes, dans la poubelle ou dans le lavabo. Or, la place des médicaments périmés ou non utilisés est à la pharmacie. Déposez-le à votre pharmacien, qui en aura une gestion appropriée. Les médicaments contiennent des résidus néfastes pour l’environnement, capables de polluer les nappes phréatiques.

Les préservatifs et lentilles de contact

Les déchets composés de matières plastiques, comme le latex pour les préservatifs, ne sont pas biodégradables. Ils sont donc particulièrement polluants et obstruent les canalisations. Par ailleurs, s’ils sont déversés dans la nature, ils sont très dangereux pour les animaux qui peuvent les ingérer par erreur.

La peinture 

Si vous avez de la peinture inutilisée chez vous, ne vous en débarrassez surtout pas dans les toilettes. La peinture contient des substances toxiques (diluants, pesticides, résidus) très difficiles à éliminer lors de l’assainissement de l’eau. De plus, ces substances toxiques peuvent contaminer les micro-organismes nécessaires pour qu’une station d’épuration fonctionne bien.

Les huiles et graisses alimentaires 

Au contact de l’eau, le gras des huiles et graisses alimentaires s’agglomère et peut ainsi boucher les canalisations. Ne jetez donc jamais de graisses dans les toilettes. Autre conseil : avant d’essuyer de la vaisselle graisseuse, commencez par la nettoyer un premier coup avec de l’essuie-tout pour enlever l’essentiel de la graisse.

La litière pour chat

Comme pour les lingettes, certaines litières pour chat sont vendues comme biodégradables. Mais cela ne fonctionne pas dans les toilettes : le volume déversé par une chasse d’eau ne suffit pas à évacuer correctement une litière. Par ailleurs, la litière pour chat renferme une substance absorbante, qui peut la faire gonfler jusqu’à 15 fois son volume initial. Là encore, le risque est donc de boucher les canalisations et d’obstruer les grilles de filtrage.

Les litières dites biodégradables peuvent être mises au compost et les autres à la poubelle, mais en aucun cas dans les toilettes.

Ces déchets qui n’ont l’air de rien

D’autres types de déchets peuvent paraître inoffensifs et ne le sont pas. Comme le rapporte le CIEAU, les petits déchets font autant de dégât que les déchets plus volumineux. Par exemple : du fil dentaire, des mégots, des chewing-gums, des cheveux… Ces déchets de petite taille sont tout aussi dangereux parce qu’ils passent facilement au travers des grilles de filtrage. Et s’ils s’agglomèrent ensemble, comme des touffes de cheveux par exemple, ils peuvent également obstruer les canalisations.

Déchets aux toilettes : quelles conséquences ?

Alors que leur place aurait été dans une poubelle, ces déchets inappropriés perturbent à la fois les installations sanitaires, le traitement des eaux usées et l’écosystème en général.

  • Conséquences sur les installations sanitaires : les déchets bouchent les canalisations, obstruent les grilles de filtrage des stations d’épuration et peuvent créer des débordements. Ils laissent également dans l’eau des substances nocives et des résidus qui ne peuvent pas être traités par les services d’assainissement ou qui demandent un travail beaucoup plus long ;
  • Conséquences environnementales : les déchets sont polluants. Ils peuvent être déversés dans les milieux aquatiques, dans les sols ou dans la nature et dérégler tout l’écosystème. Par ailleurs, ces déchets sont dangereux pour les animaux s’ils les ingèrent.

Les déchets qu’on peut jeter dans les toilettes

Finalement, quels déchets peut-on jeter dans les toilettes ? C’est simple : seulement les déchets naturels issus du corps humain (urines et selles) et le papier toilette. Et sur ce point, mieux vaut être modéré : nul besoin d’en utiliser beaucoup, au risque de boucher les WC et canalisations.

En résumé : ne jetez dans vos toilettes que du papier hygiénique. Les toilettes ne sont en aucun cas synonymes de poubelle, et tout déchet a une place adéquate ailleurs que dans les WC. Ne pas jeter ses déchets dans les toilettes, c’est à la fois préserver la planète et l’environnement, faciliter le travail d’assainissement des eaux usées et préserver la qualité des installations sanitaires (canalisations, grilles de filtrage, stations d’épuration…).

Source : CIEAU (Centre d’information sur l’eau)

Toilettes

Installation de WC

Publié le 19 Janvier 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *