Les différence entre le gros œuvre et le second œuvre

Partager sur

Les travaux de construction ou de rénovation se distinguent en deux grandes catégories. En premier vient le gros œuvre pour structurer le bâtiment. Ensuite, les opérations dites de second œuvre prennent le relais pour le rendre habitable. Pour y voir plus clair, IZI by EDF vous détaille les différences entre gros œuvre et second œuvre.

Stabilité et solidité : qu’est-ce que comprend le gros œuvre ?

Les chantiers sur un logement se divisent en deux parties distinctes qui renvoient à des étapes bien précises. Revenons sur les différences entre gros et second œuvre.

Qu’est-ce que la rénovation de gros œuvre

Concrètement, le gros œuvre va prendre en compte toutes les étapes qui concernent la structure du logement. Construction de logement neuf ou projet de rénovation de l’ancien, elles assurent la solidité et la stabilité de l’habitation. Un ensemble d’opérations souvent lourdes, permet de mettre techniquement un bâtiment hors eau et hors air pour assurer sa résistance aux éléments extérieurs.

En général, leur mise en œuvre exige l’intervention d’un expert et la souscription d’une assurance dommage ouvrage. De plus, le gros œuvre reste aussi concerné par la garantie décennale.

différence gros œuvre second œuvre structure

Afin d’identifier les différences entre gros œuvre et second œuvre, voyons quelles sont les étapes de construction et travaux de rénovation désignés par le gros œuvre.

Le terrassement

Le terrassement consiste à préparer le terrain et le sol qui font soutenir le bâtiment.  Une analyse du sol (nivellement, hygrométrie, composition du sol…) permet d’aménager la plateforme qui va soutenir la maison et de limiter les mouvements de terre.

Cette étape permet aussi de creuser les différentes tranchées de raccordement aux réseaux eau, gaz et électricité.

Les fondations

Toujours en fonction du sol et du type de terrain environnant, le gros œuvre va ici réaliser les fondations de la maison. Suivant les cas, on retrouve des fondations superficielles, semi-profondes ou profondes.

L’assainissement

L’étape de l’assainissement consiste à créer le système d’évacuation des eaux usées. Deux options s’offrent à vous : le raccordement des canalisations au réseau public d’égout en ville ou l’installation d’une fosse septique privée à la campagne.

Le Soubassement

Les parties qui assurent l’assise de la construction du logement s’appellent le soubassement. Situé entre les fondations, le sous-sol et le sol du rez-de-chaussée, c’est sur cette structure que repose les murs de la maison.

Les murs d’élévation

La construction des murs porteurs et des façades extérieures fait également partie des travaux de gros œuvre. Le plus souvent les murs d’élévation se composent de parpaing, de béton cellulaire, de briques ou encore de bois.

La charpente et la toiture

Le gros œuvre prend aussi en compte la construction et les interventions sur la charpente et sur la toiture. La charpente traditionnelle assure la stabilité de l’ouvrage. La toiture protège la maison des intempéries et permet une bonne étanchéité.

Les menuiseries extérieures

Pour en finir avec les travaux de gros œuvre, il faut se pencher sur les portes, fenêtres et huisseries, c’est à dire les menuiseries extérieures. En effet, la pose ou la rénovation de ces éléments permettent de finaliser une construction solide, stable, à l’abri de l’air et de l’eau.

Pour résumer, le gros œuvre se différencie du second œuvre par la mise en place de la structure de la maison. Il fait appel à différents corps de métier : architecte, terrassier, coffreur, maçon, charpentier… Pour des travaux en toute sérénité, faites appel aux artisans experts du réseau IZI by EDF.

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je lance ma rénovation

Rendre habitable et aménager : quels sont les travaux de second œuvre ?

Définition du second œuvre

Les travaux de gros œuvre rendent une habitation résistante aux contraintes extérieures : températures, humidité, nature du terrain… Sa bonne réalisation garantit une structure solide et durable. Le gros œuvre terminé, attachons-nous à identifier les différences avec le second œuvre.

Le domaine du second œuvre désigne de façon générale les opérations nécessaires au confort et l’aménagement intérieur. Mais contrairement aux idées reçues, le second œuvre va plus loin que les simples finitions ou la décoration. En effet, ces travaux concernent l’ensemble des étapes pour rendre un logement habitable. Une fois le squelette posé avec le gros œuvre il faut installer les organes fonctionnels de la maison.

L’isolation thermique et phonique

L’isolation constitue la première étape indispensable quand on aborde le second œuvre. Renseignez-vous pour bénéficier d’aides financières pour vos travaux d’isolation. L’isolation thermique permet d’améliorer le confort d’un logement en toute saison. Revoir l’isolation chez soi permet également de faire des économies d’énergie en luttant contre le gaspillage et en réduisant fortement les déperditions énergétiques.

Améliorez par exemple, l’isolation de vos combles pour éviter les déperditions de chaleur en hiver. Cela permet aussi d’améliorer l’isolation acoustique.

Les cloisons extérieures

Il faut ensuite s’attaquer à la configuration du logement. Les cloisons servent à délimiter les pièces et les différents espaces de l’habitation. Plâtre, placo, béton cellulaire restent les options les plus courantes pour monter une cloison. Vous pouvez varier les cloisons, pleines, semi porteuses ou ouvertes, pour créer une ambiance unique.

Le revêtement intérieur

Le gros œuvre a laissé des murs bruts. Ainsi, il convient de choisir un revêtement intérieur pour les couvrir, les protéger et créer le style de vos envies. Plusieurs techniques restent possibles : pose de crépi, bois, pierre…

Les menuiseries intérieures

Le second œuvre va aussi concerner les menuiseries, mais à la différence du gros œuvre, tout se fait en intérieur. Cette étape va permettre la pose des portes, des poignées, ainsi que les plinthes.

Les escaliers

Focus sur l’escalier : élément indispensable pour accéder aux étages. Le second œuvre va aussi permettre l’installation de l’escalier adapté à la configuration des lieux. Il a un rôle évidemment fonctionnel mais joue aussi sur le style et donc la décoration du logement.

La plomberie

Les travaux de plomberie constituent la première partie pour créer les réseaux nécessaires au bon fonctionnement de la maison. Ils vont permettre d’installer les conduites de chauffage central, de gaz, d’alimentation en eau et d’évacuation des eaux usées.

différence gros œuvre second œuvre plomberie

L’électricité

Dans un logement, l’installation électrique doit aussi respecter les obligations de la norme NF C 15 – 100. Ici ces travaux de second œuvre assurent la sécurité des biens et des personnes, sans oublier le confort de l’habitat.

La ventilation

Tout logement doit aussi disposer d’un bon système de ventilation. L’installation d’une VMC à simple ou double flux permet d’évacuer l’humidité et l’air vicié de la maison.

L’installation d’un système de climatisation, réversible ou non, fait aussi partie des travaux de second œuvre.

différence gros œuvre second œuvre peinture

Pour finir, une fois tous ces travaux intérieurs, place aux finitions à proprement dit. Ces petits aménagements améliorent encore le confort au quotidien. De plus, ils donnent le ton et jouent sur la décoration de chaque pièce. On peut citer :

–       Pose des revêtements de sol et muraux (carrelage, parquet en PVC, papier peint, lambris…).

–       Peinture des murs et plafond

–       Installation des luminaires

Carreleur, électricien, plombier, chauffagiste, peintre… peuvent intervenir sur les différents chantiers de second œuvre.

Gros œuvre ou second œuvre, à chaque chantier ses différences. Dans tous les cas, faites-vous accompagner pour la réalisation de vos travaux de construction ou de rénovation. N’hésitez pas à solliciter les artisans experts du réseau IZI by EDF pour tous vos projets de travaux à la maison.

Publié le 20 Juillet 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.