Quels sont les différents types de peintures ?

Partager sur

differents-types-peintures-mur

Il existe aujourd’hui une multitude de peintures, chacune adaptée à un type de support et/ou à un environnement. Pour la déterminer, il est donc primordial de tenir compte de vos besoins, mais aussi des contraintes liées à la mise en peinture (support bois, environnement extérieur, humidité, etc.). IZI by EDF démêle pour vous l’offre actuelle.

La peinture acrylique, dite peinture à l’eau

Ne contenant pas ou peu de solvants, la peinture acrylique est aujourd’hui la plus appréciée. Elle est composée de pigments, afin de lui donner la couleur de votre choix et d’une émulsion aqueuse faite à partir de résines synthétiques qui sert de liant. Généralement utilisée pour les murs intérieurs, elle tend cependant à correspondre à d’autres usages (boiserie par exemple). De plus en plus de peintures traditionnelles, à l’huile, risquent en effet de se voir remplacer par cette peinture à l’eau.

Car les avantages de la peinture acrylique sont nombreux :

  • Elle dégage très peu d’odeur à l’application comme au séchage ;
  • Elle est rapide et plutôt facile à appliquer ;
  • Elle a une excellente couvrance ;
  • Elle ne dégage que très peu de composés volatils dangereux (COV) ;
  • Son séchage est rapide ;
  • Le nettoyage des outils (pinceaux, rouleaux, etc.) se fait à l’eau.

Elle convient par ailleurs à de nombreux types de support. Seuls les plus complexes et/ou ceux situés en extérieur ne sont pas adaptés à ce type de peinture.

Bon à savoir : en intérieur, une sous-couche peut vous aider

Face à un support particulier comme la pierre par exemple, la peinture acrylique ne peut être appliquée telle quelle. Il est alors nécessaire de commencer par la mise en place d’une sous-couche adaptée qui pourra ensuite permettre à la peinture d’adhérer.

La peinture glycéro, dite à l’huile

Ce type de peinture est le plus traditionnel. Utilisé depuis des décennies, il tend pourtant à se faire remplacer par la peinture à l’eau et ses nombreux avantages. Mais la peinture glycéro reste indétrônable en matière de couvrance et de pouvoir d’accroche. C’est pourquoi il est parfois nécessaire de la choisir.

Contrairement à la peinture à l’eau, le liant est ici composé de solvants. La teneur de la peinture glycéro en COV (les composés organiques volatils dangereux pour la santé) est donc importante. Mieux vaut par conséquent aérer de longues heures pendant et après l’application ou en réserver l’usage à l’extérieur.

Côté application, la mise en peinture est plus délicate et nécessite de manipuler du White Spirit pour la délayer, mais aussi pour nettoyer les outils.

Malgré tout, la peinture à l’huile possède quelques atouts :

  • Elle est très résistante aux chocs comme aux conditions météo difficiles ;
  • Elle est extrêmement couvrante, ne laissant d’ailleurs pas respirer le support ;
  • Elle est durable.

La peinture murale

On utilise le plus souvent de la peinture acrylique, dite à l’eau pour peindre des murs intérieurs. En plus de faciliter le nettoyage du chantier, ce type de peinture est le plus respectueux pour la santé (avec une faible teneur en COV), ce qui en fait un excellent choix pour l’intérieur du logement. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs recommandées pour les chambres, surtout s’il s’agit de chambre de bébé ou d’enfant. On les appelle les peintures dépolluantes ou biologiques, car elles captent certaines molécules chimiques présentes dans l’air (colle des meubles, résidus de fabrication des textiles, etc.) et les dégradent. Elles sont par ailleurs monocouches ou bicouches selon la gamme et la marque choisie.

Autre possibilité pour rénover vos murs, opter pour de la peinture à effet, aussi appelée peinture décorative. Plus couvrante et épaisse que la peinture acrylique classique, elle permet de masquer les imperfections d’un mur et de récupérer des irrégularités sans avoir à lisser et à poncer. Mais c’est également l’effet obtenu qui peut être recherché. Vous avez alors le choix entre :

  • Une peinture sablée ;
  • Un enduit à cirer ;
  • Un effet béton ;
  • Un tadelakt ;
  • Une peinture aimantée. ;
  • Une peinture façon tableau ardoise ou même tableau blanc ;
  • Ou des peintures métallisées ou pailletées, etc.

La peinture du sol

Lors d’un projet de rénovation intérieure, vous pouvez être tenté de revoir également la couleur de votre sol. Si vous ne souhaitez pas engager de gros travaux, peut-être envisagez-vous de le peindre. Mais attention, les fortes contraintes auxquelles le sol est soumis imposent de choisir une peinture particulièrement résistante, comme celles fabriquées à partir de polyuréthane.

Elles peuvent être appliquées sur un carrelage, un parquet ou un sol stratifié et se caractérisent par leur fort pouvoir d’accroche. Attention cependant, il sera sans doute nécessaire de procéder à une rénovation régulière pour ne pas voir la peinture se détériorer au fil du temps.

La peinture pour bois

Le bois est un support particulier qui nécessite un soin, lui aussi, bien spécifique. C’est pourquoi il est indispensable de lui offrir une peinture spéciale bois pour sa rénovation. Il peut s’agir de peintures acryliques enrichies en résine ou de peintures glycéro fabriquées à partir d’alkyde-uréthane, toutes deux connues pour leur résistance et leur durabilité.

La plupart de ces peintures bois conviennent à toutes les boiseries et ne tirent pas avantage d’une sous-couche. La seule condition à leur application est que l’ancienne peinture doit être impeccable et ne doit pas s’écailler.

Nous vous conseillons également de privilégier les peintures microporeuses pour vos portes et volets. Ces dernières permettent de laisser respirer le bois et d’éviter ainsi que la peinture ne s’écaille avec le temps. Car l’eau et l’humidité sont ainsi facilement évacuées et ne font pas cloquer la peinture comme c’est le cas avec d’autres peintures.

La peinture pour fer

Lorsque vous souhaitez peindre ou repeindre un support métallique, là encore, le choix de la peinture est essentiel. Il convient de vous orienter vers une peinture antirouille qui prendra soin de protéger votre support. Il en existe deux types :

  • Celles qui sont composées d’eau,
  • Et celles qui contiennent des solvants et qui sont bien plus résistantes. Ce sont ces dernières qui assureront une meilleure tenue de l’antirouille sur votre support métallique.

La peinture pour radiateur

Lorsque l’on repeint son intérieur, impossible de faire l’impasse sur la rénovation des radiateurs. Et là encore, la peinture doit être choisie avec soin puisqu’elle doit être capable de résister à la chaleur quand le radiateur est en fonctionnement. Il est donc indispensable de choisir une peinture dite « pour radiateur » si vous vous apprêtez à faire repeindre cet élément.

La peinture pour la cuisine et la salle de bains

Bien que ces pièces soient des espaces intérieurs, elles nécessitent l’emploi d’une peinture spécifique. Car les conditions sont ici plus difficiles que dans le séjour ou une chambre par exemple. Les peintures de cuisine et de salle de bains sont donc conçues pour résister à différentes contraintes :

  • Elles sont conçues pour être compatibles avec l’humidité et les projections d’eau ;
  • Elles résistent à la présence de condensation ;
  • Elles peuvent être lessivées ;
  • Certaines disposent de propriétés anti-moisissures.

La peinture de façade

Pour rénover vos façades et leur redonner de l’éclat, il vous faut choisir une peinture dite « spéciale façade ». Il en existe 4 sortes différentes :

  • La peinture pliolite : c’est la plus classique et elle se compose de solvants. Elle se délaie et se nettoie au White Spirit et offre une bonne couvrance et une bonne durabilité.
  • La peinture hydro-pliolite : elle se nettoie à l’eau et offre les mêmes propriétés que la précédente.
  • La peinture acrylique : elle est conseillée pour les supports neufs, comme lors de la construction d’une maison par exemple.
  • Et la peinture siloxane : c’est la plus résistante. Elle est capable de supporter des conditions extrêmes comme en bord de mer notamment.

La peinture conçue pour rénover des meubles

Peut-être aimeriez-vous offrir une nouvelle vie à l’un de vos meubles un peu abîmé, ou le moderniser ? Vous pouvez pour cela utiliser une peinture de rénovation. Elle s’applique sans sous-couche et sans avoir besoin de poncer le support, et offre un excellent pouvoir d’accroche. Il suffit de dégraisser la surface et de l’égrener légèrement.

Autre avantage de ce type de peinture, il permet de rénover différents meubles, y compris ceux fabriqués en mélaminé ou en stratifié. C’est donc une solution de choix pour recouvrir une cuisine un peu datée ou encore une crédence abîmée.

Les avantages de cette peinture de rénovation :

  • Elle est très résistante aux chocs et aux taches ;
  • Elle est lessivable ;
  • Certaines sont conçues pour résister aux projections d’eau et à l’humidité.

Il existe une multitude de sortes de peintures. C’est pourquoi nous vous conseillons de demander conseil à des professionnels au moment de choisir la vôtre. Vous serez ainsi certain d’offrir le meilleur à votre support.

Publié le 6 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *