Monter une cabine de douche soi-même en 7 étapes

Partager sur

Le montage d’une cabine de douche peut se faire sans l’aide d’un professionnel. Les magasins spécialisés vendent en effet des kits qui comprennent tous les éléments nécessaires. IZI by EDF vous propose un guide pas à pas pour vous aider à monter votre cabine de douche facilement.

Préparation du montage

Avant toute chose, veillez à choisir un emplacement où le gros œuvre de la plomberie a déjà été réalisé : vous avez besoin des arrivées d’eau chaude et d’eau froide de 10/12 mm et d’une évacuation d’eau en PVC de 40 mm.

Vérification du kit

Le kit de cabine à douche doit comprendre les éléments suivants :

  • Un receveur
  • Des parois
  • Des portes
  • Un jeu de profilés
  • La robinetterie
  • Les vis d’assemblage
  • Le vidage

Outils nécessaires

Pour travaillez efficacement, vous aurez besoin des outils listés ci-dessous :

  • Un cutter
  • Un niveau à bulle
  • Une clé à molette
  • Du téflon
  • Un mètre
  • Une perceuse-visseuse

Les travaux réussis, c'est IZI !

Je rénove ma salle de bain

Pose du receveur

Avant de commencer, veillez à couper l’arrivée d’eau. Sortez ensuite le receveur du kit et disposez-le sur son futur emplacement. Utilisez le niveau à bulle pour vérifier l’horizontalité. Si vous constatez que le receveur n’est pas parfaitement horizontal, vissez ou dévissez les pieds du receveur jusqu’à parvenir au résultat désiré. Une fois que le receveur est horizontal, vous pouvez bloquer les pieds à l’aide d’une clé plate.

Mise en place de la bonde

Lorsque vous avez terminé le réglage du receveur, placez-le sur le côté pour assembler facilement la bonde. Présentez le corps de la bonde avec son joint d’étanchéité sous le receveur, puis engagez l’écrou par le dessus. Commencez par serrer à la main, puis utilisez une clé quand cela devient difficile. Pour finir, raccordez le flexible d’évacuation en PVC à la sortie horizontale de la bonde.

Montage des parois

Il est préférable d’être assisté pour mener cette tâche sans encombre. Commencez par coller une couche de ruban adhésif afin de garantir l’étanchéité entre le receveur et les parois. Selon les cas, ce ruban peut se coller sous les parois ou sur le receveur. Pour une meilleure adhérence, nettoyez l’emplacement du ruban avec un peu d’alcool à brûler.

Vissez ensuite une première paroi latérale sur le receveur : si l’emplacement des vis n’est pas préformé sur la tranche des parois, prévoyez 3 à 4 points de fixation sur chaque côté. Lorsque la paroi est fixée sur le receveur, éliminez le surplus de ruban adhésif grâce à un cutter.

Assemblez les deux autres parois entre elles : cette manœuvre sera plus facile à faire avant de les fixer sur le receveur. Vissez les deux parois en vérifiant le bon équerrage. Utilisez les emplacements préformés pour solidariser les parois ; s’il n’y en a pas, prévoyez cinq vis. Posez ensuite les deux parois sur le receveur sans oublier le ruban adhésif. Vissez les parois sur le receveur puis avec la paroi déjà installée.

Attention : ne confondez pas les différentes parois entre elles. Celle du fond est pré-percée en usine afin de faciliter la pose du mitigeur et du support de douchette.

Installation de la porte

Le montage de la porte est simplifié car tous les perçages sont préformés. Fixez les profilés d’encadrement sur le bord des parois. Ajoutez ensuite les profilés horizontaux en commençant par celui du bas. En principe, les profilés sont divisés en deux tronçons, faciles à solidariser grâce à une pièce d’angle que vous allez clipser.

Une fois que les profilés sont correctement installés, vous allez pouvoir mettre en place la porte. A ce moment, il convient de suivre précisément la notice du fabricant. Il existe en effet plusieurs familles de portes (coulissante ou pivotante, avec un ou plusieurs vitrages) et chacune dispose de sa logique de montage propre.

Une cabine de douche dans une salle de bains

Montage de la robinetterie

Commencez par poser le mitigeur : pour ce faire, préparez les flexibles de raccordement en y appliquant du téflon. Pour une bonne étanchéité de l’installation, vous pouvez réaliser 7 à 8 tours de téflon, toujours en enroulant dans le même sens que le filetage. Faites de même avec les raccords du mitigeur.

Vous pouvez ensuite raccorder les flexibles au mitigeur sans oublier les joints : commencez par serrer à la main, puis finissez grâce à la clé à molette, sans trop forcer. Raccordez ensuite les extrémités des flexibles à l’arrivée d’eau en suivant la même méthode : d’abord à la main, puis avec la clé à molette.

Il peut être utile de tester l’étanchéité du mitigeur à ce moment : rouvrez l’alimentation générale et vérifiez qu’aucun filet d’eau ne suinte au niveau des raccords.

Montez ensuite le support de la douchette, en commençant par enfiler le support réglable sur le tube. Disposez les pièces d’ancrage à chaque extrémité puis mettez en place l’ensemble. Fixez ensuite le support sur la paroi puis terminez en raccordant la flexible de la douche au mitigeur.

Vérification de l’étanchéité et du bon fonctionnement général

Une fois que le montage de la cabine est terminé, vous pouvez effectuer quelques tests de service. Ouvrez l’eau au maximum du débit et vérifiez que l’évacuation se fait sans encombre. Vous pouvez également diriger le pommeau de douche sur les différents éléments de la cabine : parois, porte, angles, etc. Coupez l’eau, sortez de la cabine de douche et vérifiez que l’extérieur est bien sec. Dans le cas contraire, il faudra réviser l’installation jusqu’à obtenir une parfaite étanchéité.

Publié le 21 Décembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.