Éclairage de cuisine : que choisir ?

Partager sur

Dans la cuisine, l’éclairage revêt une importance cruciale. Élément de confort à part entière, il s’agit également d’un élément de sécurité et de convivialité. En plus d’un éclairage général disposé dans la pièce vous pouvez ajouter un éclairage fonctionnel au niveau de certaines zones clés. Comment bien choisir ses éclairages de cuisine ? Les experts IZI by EDF font la lumière sur cette question

Le luminaire, un élément important de la cuisine

Dans la cuisine comme dans toute l’habitation, l’éclairage est un point central qui a de nombreuses vertus. Cela explique pourquoi il est nécessaire de le travailler avec le plus grand soin, notamment afin d’en faciliter l’usage au quotidien. Appliques, spots ou suspensions, les luminaires permettent d’adapter la luminosité à ses besoins. Par exemple, la luminosité au niveau du plan de travail nécessite un éclairage important pour préparer la cuisine sans se blesser ou se tromper. Au contraire, l’éclairage sera différent dans l’espace salle à manger, avec une luminosité plutôt douce, chaleureuse et tamisée. L’objectif est alors de créer un lieu cosy pour accueillir tous ses convives.

Aujourd’hui, la cuisine n’est plus seulement un lieu où on prépare à manger. Il ne s’agit plus d’une pièce purement technique, mais également un lieu de retrouvailles et parfois de télétravail. De ce fait la cuisine nécessite d’être aménagée avec polyvalence. L’éclairage doit pouvoir s’adapter à chaque envie et aux différentes activités tout au long de la journée. Les endroits à éclairer se définissent en fonction de la configuration de la pièce et son implantation dans votre intérieur.

Les avantages de l’éclairage LED dans la cuisine

L’éclairage apporté dans une cuisine doit venir compléter la luminosité naturelle en utilisant une lumière chaleureuse et fonctionnelle. Plusieurs types de lumières peuvent être adoptées, notamment la LED. Trois niveaux d’éclairage par LED peuvent être choisis dans une cuisine :

  • l’éclairage encastré au niveau des plafonds,
  • l’éclairage en accentuation pour le mobilier,
  • les luminaires que l’on suspend au niveau des hauts plafonds (suspensions).

L’avantage des LEDs est de pouvoir varier l’intensité de l’éclairage. En outre, ce type d’éclairage ne consomme pas beaucoup d’énergie, ce qui est un plus non négligeable. Enfin, l’ampoule LED a une longue durée de vie, ce qui vous évite de devoir en changer trop régulièrement et elle s’allume sans délai, ce qui est un plus dans la cuisine. Les LEDs existent sous plusieurs formes, pour vous permettre d’éclairer votre cuisine comme vous le souhaitez. Elles s’adaptent à chaque recoin de la cuisine et à ses dimensions.

Le plafonnier, lumière principale dans votre cuisine

Pour tous les types de cuisines, qu’elles soient grandes ou bien plus exiguës, le plafonnier constitue une solution parfaite comme éclairage principal. En longueur, rond, carré ou bien géométrique, il existe pléthore de sortes de plafonniers, pour convenir à toutes les atmosphères.

Grâce à cette source de lumière, vous profitez d’une luminosité harmonieuse dans toute la pièce. Le plafonnier installé au cœur de la pièce permet d’en éclairer le centre. Tandis que les recoins pourront être soulignés en lumière par d’autres points d’éclairage spécifiques. Pour éviter d’avoir une source de luminosité trop agressive et focalisée sur un point uniquement vous pouvez opter pour un plafonnier qui diffuse la lumière harmonieusement.

Éclairage de cuisine : zoom sur les suspensions

Adoptées dans une cuisine bohème ou plus moderne, les suspensions sont des accessoires qualitatifs et résolument chaleureux. On apprécie les placer au-dessus du coin repas ou bien à côté du plan de travail.

L’avantage principal de ce type d’éclairage est d’être modulable. Vous pouvez adopter les suspensions comme vous le souhaitez, notamment pour dynamiser une cuisine à la décoration trop sobre et pour ajouter des points de lumière particuliers à certains endroits. Lampes dépareillées, ampoules design, suspensions XXL … Vous n’avez que l’embarras du choix en matière de suspensions de cuisine, cela sans rogner sur l’éclairage principal et fonctionnel de l’espace. Les suspensions en métal ou encore les lampes colorées vous permettront notamment d’ajouter une note design et unique à l’éclairage de la pièce.

Les appliques murales, sources d’ambiance chaleureuse dans la cuisine

Vous souhaitez créer une ambiance unique et à part entière dans votre cuisine en jouant avec les éclairages ? Vous pouvez dispatcher les sources de lumière autant que souhaité dans la pièce, ce qui créera une ambiance douce et chaleureuse dans un esprit convivial. Ajouter des appliques murales permet d’atténuer une lumière trop directe en tamisant le rendu et en créant une atmosphère agréable. Libre également à vous de combiner appliques et suspensions, pour encore plus de convivialité.

Quelle température pour l’éclairage de votre cuisine ?

Une fois que vous avez choisi vos luminaires avec soin, vient le moment de réfléchir à la température voulue pour votre éclairage de cuisine. Tout dépend du caractère de l’espace et de sa fonctionnalité. En effet, choisir une lumière plutôt blanche ou jaune va directement impacter l’ambiance générale.

La coloration est jaune avec 3 000 Kelvin tandis qu’elle est plutôt blanche lorsqu’elle se rapproche des 4 200 Kelvin. Tout dépend de vos préférences en la matière. Par exemple, préparer les repas pourra nécessiter une lumière intense et plutôt blanche. Vous pourrez alors l’adopter juste au-dessus de votre plan de travail. Du côté de l’espace repas, libre à vous de privilégier la température d’éclairage souhaitée. En règle générale on choisira de préférence une lumière chaude et douce.

Choisir son éclairage de cuisine : erreurs à éviter

Vous souhaitez savoir quelles sont les principales erreurs à éviter pour choisir avec soin son éclairage de cuisine ? En voici quelques-unes :

  • ne pas mélanger différentes températures d’éclairage dans la pièce. Il est préférable de choisir un éclairage harmonisé, notamment entre les lumières sous les meubles de cuisine et celles de la hotte. Cela n’empêche pas de pouvoir varier les sources d’éclairage,
  • anticiper au maximum l’emplacement des luminaires afin de pouvoir réaliser tous les raccordements nécessaires,
  • ne pas trop en faire ou au contraire ne pas éclairer les endroits clés comme le plan de travail. L’éclairage doit être réalisé avec bon sens afin d’apporter les sources de lumière aux endroits où cela est le plus opportun.

Publié le 4 Juillet 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.