Quelle faïence choisir dans une cuisine ?
Cuisine

Quelle faïence choisir dans une cuisine ?

Lecture en 3 min

Publié le 21 Janvier 2022

-

Le carrelage est le revêtement par excellence dans une cuisine. Il est solide, durable, résistant à la graisse, à l’usure, à l’eau, aux produits d’entretien… Et il est facile à nettoyer. Si le grès cérame est plébiscité pour recouvrir le sol, c’est la faïence qui est le plus souvent utilisée pour les parois. IZI by EDF vous aide à faire le point pour choisir la faïence idéale dans votre cuisine.

Pourquoi poser de la faïence dans une cuisine ?

La faïence est composée d’un mélange d’argile et de sable. Elle est robuste, mais plus fine que le grès cérame, elle supporte moins les chocs, c’est pourquoi elle est plutôt réservée aux murs ou à la crédence. Cette dernière doit être résistante à la chaleur et aux projections alimentaires derrière les plaques de cuisson, mais également à l’humidité derrière l’évier. Elle doit avoir une hauteur d’au moins 50 cm, qui peut atteindre 80 cm. Mais rien ne vous empêche de poser de la faïence jusqu’au plafond !

La faïence est le matériau le plus employé sur les murs des cuisines ou des salles de bain. Et ce n’est pas sans raison. Elle offre une grande variété de coloris, de motifs et même de formes. Quel que soit le style de votre cuisine, vous trouverez immanquablement une faïence adaptée.

Idées déco : Accorder plan de travail et crédence

Quelle couleur de faïence choisir ?

Pour le revêtement mural, vous pouvez utiliser la même nuance que celle du carrelage au sol. Vous pouvez également l’assortir au plan de travail. Pour plus d’originalité, jouez les contrastes en choisissant, par exemple, une teinte au sol et sa couleur complémentaire au mur. Vous avez également la possibilité de poser du carrelage uni, dont le coloris est repris dans les motifs de la faïence murale.

Pour un effet très personnel et absolument unique, combinez vous-même les carreaux de différentes couleurs, soit contrastées, soit en camaïeu dégradé. C’est vous qui sélectionnez l’emplacement de chaque couleur, aucun mur de cuisine en faïence ne sera semblable au vôtre ! Vous pouvez également créer une touche très raffinée en posant des joints contrastés, par exemple noirs avec des carreaux blancs ou le contraire.

Close-up of ceramic containers, jug and hexagon tiles in kitchen

Quel que soit votre choix, il vaut mieux ne pas opter pour une couleur de faïence plus sombre que celle du sol, au risque de créer une impression d’écrasement de toute la pièce. Et, bien sûr, pour les petits espaces, préférez des teintes claires et unies, qui apporteront de la luminosité. Si vous voulez absolument une couleur foncée ou des motifs comme les carreaux de ciment très tendance, réservez-les au sol.

Dans tous les cas, il est recommandé d’assortir la faïence au mobilier. Des teintes terracotta se marieront parfaitement avec une cuisine rustique, des coloris unis et clairs avec une cuisine moderne ou scandinave.

Quelle forme de carreaux de faïence dans une cuisine ?

La taille la plus fréquente des carreaux de faïence dans la cuisine est de 10 cm x 10 cm et dépasse rarement 20 cm x 20 cm. Les carreaux carrés sont une valeur sûre, mais la faïence permet toutes les fantaisies ! Pour commencer, vous pouvez la poser droite, en quinconce ou même en diagonale. Ce type de mise en œuvre demande l’expertise d’un professionnel, n’hésitez pas à faire appel à l’un des artisans du réseau IZI by EDF.

Pour casser un peu la monotonie d’une faïence unie, vous pouvez poser une frise en mosaïque ou en listel qui va, par exemple, séparer la crédence du reste du mur. Dans ce cas, la faïence peut être différente au-dessus et en dessous de la frise !

Que ce soit dans une cuisine vintage ou moderne, le carrelage métro blanc a toujours la cote. Il éclaircit la pièce et peut être posé verticalement, pour plus de fantaisie. Choisissez des joints foncés ou colorés et votre cuisine aura un cachet unique !

cuisine-materiaux-resistants

Pensez également aux carreaux en « nid d’abeille », de forme hexagonale. Selon leur teinte, ils peuvent aller aussi bien dans une cuisine rustique que dans une cuisine très contemporaine.

Vous pouvez enfin opter pour une pose en chevrons, voire en cabochon, c’est-à-dire avec une alternance de carreaux rectangulaires et carrés, qui donne de la profondeur à la surface. Ici encore, pour un rendu impeccable, surtout au niveau des joints de ce type de motifs géométriques, il est préférable de faire confiance à un professionnel qui posera la faïence dans les règles de l’art.

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.