Guide des prix pour la pose de parquet

Partager sur

choisir son parquet

Parquet stratifié, en bois exotique, en chêne massif… Vous avez largement le choix pour trouver la solution qui correspond le plus à vos attentes en matière d’esthétisme et surtout de budget. Que vous souhaitiez poser un parquet dans votre logement neuf ou rénover votre ancien revêtement de sol, laissez libre cours à vos envies et donnez un coup de jeune à votre intérieur. Pour réussir votre projet, nous vous proposons une prestation complète comprenant la pose de parquet contrecollée, la pose de parquet en bois massif, la pose de sol stratifié, la dépose de l’ancien revêtement et la réalisation d’une isolation acoustique. Nous réaliserons pour vous un devis de pose de parquet gratuit en seulement 2 minutes. Il suffit par la suite de nous indiquer la date et l’heure de l’intervention.

Récapitulatif des prix

Vous projetez de remplacer ou de poser un parquet ? Il est important de connaître les tendances de prix sur le marché pour mieux prévoir le budget. Sachez que l’univers du parquet est assez vaste et les tarifs sont très variés. Ceux-ci varient en fonction des essences du bois (chêne, tek, ébène…) et de la finition (huilé, vernis, naturel…). Il faut également vous intéresser sur le prix de pose. Celui-ci dépend grandement de la technique choisie. Ainsi, la pose d’un parquet flottant ne coûte pas le même tarif que celle d’un parquet cloué ou d’un parquet collé. Outre les prix de pose de parquet par un professionnel, découvrez dans notre guide de prix des parquets les prix du parquet stratifié, les prix du parquet massif et les prix du parquet flottant.

Type de parquetPrix min au m²Prix moyen au m²Prix max au m²
Chêne massif30 €65 €80 €
Bois exotique50 €80 €150 €
Stratifié10 €30 €50 €
Type de posePrix moyen au m²
Pose parquet cloué20 €
Pose parquet collé30 €
Pose parquet flottant20 €

N’oubliez pas d’inclure dans votre calcul les autres matériaux nécessaires à la finition. Pour la pose d’un parquet collé par exemple, vous aurez besoin de colle ou de plaintes pour voir un résultat soigné. Pensez également à compter dans le tarif global la durée de l’intervention des artisans. Vous devrez dans ce cas bien évaluer la configuration de pièces (forme et taille) concernées par l’intervention. N’hésitez  pas à vous informer sur les prix de finition de parquet ou sur les prix ponçage parquet si vous souhaitez rénover votre ancien revêtement de sol.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la pose d’un parquet ?

Solliciter l’intervention d’un professionnel est le meilleur moyen d’obtenir un travail bien fait. En faisant appel à nous, vous faites le choix de confier votre projet à des artisans certifiés. Dans notre guide prix de parquet, nous vous accompagnons dans le choix de votre parquet à poser. Il faut aussi souligner que vous pourrez bénéficier d’un taux de TVA de 10 % si vous faites appel à un professionnel.

Quel type de parquet choisir ?

Le parquet stratifié

Bien que le parquet stratifié ne soit pas considéré comme un véritable parquet, il offre différents avantages, pour ne citer que son prix bon marché et sa facilité de pose. Son tarif au mètre carré se situe entre 10 à 50 euros. Ce type de revêtement offre également un large choix de finition et bénéficie d’une grande déclinaison en termes motifs. Il est toutefois moins durable et présente une faible résistance aux chocs.

Le parquet massif

Pour donner à votre intérieur plus d’élégance, tout en bénéficiant d’un revêtement de sol solide, le parquet en bois massif est idéal. Ce dernier demeure très prisé du fait de son aspect authentique. Sa durabilité dépasse un siècle. Son prix varie en fonction de l’essence de bois et des dimensions des lames. Comptez entre 30 et 80 euros pour les chênes massifs et entre 50 et 150 euros pour les bois exotiques comme le teck ou le wengé. Ces derniers présentent une excellente résistance à l’humidité.

Le parquet flottant

En outre, le parquet flottant ou contrecollé est de plus en plus convoité du fait de sa facilité de pose, mais surtout de son prix. Il est constitué d’une couche de parement en bois massif et des couches en médium et en contreplaqué. Selon vos préférences, il peut être verni, peint ou poncé.

Les techniques de pose

La pose de parquet cloué

Technique traditionnelle utilisée pour la mise en place d’un revêtement en bois massif et pour le parquet contrecollé. Elle a pour principe de clouer les lames sur les lambourdes. Le tarif moyen au m² pour cette technique de pose est de 20 euros.

La pose de parquet collé

Idéale pour les lames en bois massif ou contrecollé. Les parquets sont collés directement sur une dalle de béton surfacé, sur une chape fine de ciment ou sur des panneaux de contreplaqué. Toutefois, une couche de ragréage est indispensable. Cette méthode de pose est à privilégier pour les sols chauffants. Constituant la technique de pose la plus complexe, elle coûte en moyenne 30 euros.

La pose de parquet flottant

S’adapte à tous types de supports et est la seule solution possible pour le parquet stratifié. Elle est aussi l’une des techniques les moins chères, parfaite si votre budget est limité ou que vous souhaitez rénover un vieux parquet.

Réglementations à respecter

Pour choisir le type de parquet le mieux adapté, il est important de se référer à la norme NF EN 13-756. Pour les éléments de parquet  en mosaïque, vous devrez vous en tenir à la NF EN 13-448, à la NF EN 13-629 pour le parquet massif et à la NF EN 13-489 pour le parquet contrecollé. Ces normes déterminent essentiellement l’essence du bois, l’épaisseur des lames, ainsi que la technique de pose ou d’assemblage en fonction du type de parquet.

 

Commandez votre prestation sur notre site

Pour établir un devis, rendez-vous sur notre site. Nous vous demanderons de répondre à plusieurs questions et une fois toutes les informations nécessaires rassemblées, le devis vous sera fourni immédiatement en ligne. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers. Nous nous ferons un plaisir de vous aider dans vos démarches.

Fourniture et pose de parquet massif

Publié le 16 January 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *