Tout savoir sur la nourrice en plomberie

Partager sur

robinet-eau

Vous avez entendu parler d’une nourrice en plomberie mais vous ne savez pas ce que c’est ? Vous êtes sur la bonne page, nous allons tout vous expliquer. Ce terme est propre au domaine de la plomberie et désigne une tuyauterie spécifique. Découvrez dans cet article ce qu’est une nourrice en plomberie ainsi que ses avantages.

En plomberie, qu’est-ce qu’une nourrice ?

La distribution d’eau d’une maison ou d’un appartement

Pour comprendre ce qu’est une nourrice, il est nécessaire de revenir aux origines de la plomberie. Le mot plomberie vient du latin « plumbus », qui signifie plomb. À l’époque, les canalisations étaient faites en plomb, le cuivre étant apparu plus tard. Il y encore quelques années, le dispositif d’alimentation en eau d’une maison était relativement simple. Une tuyauterie (plomb ou cuivre) était soudée ou brasée depuis le départ d’eau jusqu’à l’habitation. À son extrémité était fixé un bouchon ou un purgeur. Pour distribuer l’eau dans les différents endroits de la maison, le tube d’alimentation en eau comportait de nombreux tuyau de distribution.

Bien qu’efficace, ce dispositif est long à concevoir et peu esthétique. De plus, avec l’évolution des matériaux, le plomb et le cuivre ont été abandonnées pour les tuyauteries d’eau. Désormais, les conduites sont réalisées en PER ou en multicouche (synthétique). La mise en place d’une nourrice peut donc être réalisée.

La nourrice en plomberie

La nourrice est également appelée clarinette. Il s’agit en fait d’un collecteur tubulaire, connecté au tuyau d’arrivée d’eau qui est doté de plusieurs connexions afin d’alimenter les différents points d’eau du logement. Du point de vue de sa conception, une nourrice est fondue ou usinée dans la masse. Une nourrice comporte des filetages pour réaliser la connexion des différents tuyaux qui assurent la distribution d’eau dans le logement.

En général, il existe deux nourrices dans un logement : une dédiée à la distribution de l’eau froide et une autre pour l’eau chaude. La nourrice gérant l’eau froide est installée en aval du compteur d’eau. Pour celle de l’eau chaude, elle est implantée en sortie de la chaudière.

À noter que ce système n’est pas uniquement dédié à la distribution d’eau alimentaire dans un foyer. Ainsi, une nourrice est également utilisée dans le cas d’une plancher chauffant.

Les avantages d’une nourrice en plomberie

L’avantage principal d’une nourrice est de centraliser la distribution d’eau à un endroit précis. Cela rend les travaux, la maintenance et les éventuelles réparations plus faciles et rapides. Vous souhaitez rajouter une arrivée d’eau ? Il vous suffit de connecter une nouvelle sortie à votre nourrice. Auparavant, il aurait fallu qu’un mécanicien se charge de souder une nouvelle tuyauterie sur l’alimentation principale en eau. En plus de prendre du temps, les travaux de soudage comportent toujours des risques et un contrôle important pour s’assurer de l’étanchéité.

Pour aller plus loin, consultez notre article pour savoir dans quel cas installer une nourrice.

Les différents types de nourrice en plomberie

Il n’existe pas qu’un seul modèle de nourrice. Découvrez les différents paramètres entrant en jeu dans la conception d’une nourrice.

Le type de piquage

Le type de piquage dépend des tuyaux que vous connectez. En général, les piquages comportent des filetages mâles ou femelles, de diamètres 1″, 3/4″ ou 1/2″.

La forme

En général, une nourrice est conçue en une seule pièce. Toutefois, il est possible de trouver sur le marché des éléments modulaires. Ces nourrices peuvent s’adapter à vos besoins et à la taille de votre réseau. De plus, la section d’une nourrice peut être rectangulaire, ovale ou ronde.

Les dimensions

Les dimensions d’une nourrice dépendent du nombre de sorties. Il peut exister des spécificités. Par exemple, si vous avez une pression d’eau supérieure à la normale, l’installation d’une nourrice nécessitera en plus la mise en place d’un collecteur approprié.

Le matériau

Une nourrice peut exister en laiton, en bronze, en inox et en matériaux synthétiques. En général, le cuivre et le laiton sont les deux matériaux les plus courants. Une nourrice en cuivre est plus maniable et plus flexible qu’une en laiton. En revanche, la nourrice en laiton correspond à un standard et garanti l’absence de risque sanitaire. Le matériau est un paramètre dimensionnant dans le prix d’une nourrice.

Le nombre de sorties

Le nombre de sorties dépend de votre réseau et de vos besoins. Plus le réseau est important, plus le nombre de sorties sur une nourrice est important. Sachez qu’une nourrice peut contenir entre 2 et 12 sorties en général. Chaque sortie est espacée entre 30 et 60 mm en fonction du type de tuyau utilisé. Comme le matériau, le nombre de sorties conditionne le prix d’achat d’une nourrice.

Le type de vannes

La nourrice peut être équipée de vannes ou pas. Si vous installez une vanne, celle-ci peut être à volant, à vis, etc. L’installation de vannes dépend de votre besoin (ou pas) d’ouvrir et de fermer une ou plusieurs voies plus ou moins rapidement.

IZI vous accompagne dans vos projets

Installation d'un robinet d'arrivée d'eau

Découvrir notre offre

Publié le 6 janvier 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *