Pourquoi je n’ai pas de pression d’eau chaude ?

Partager sur

douche-faible-pression

Qui n’a jamais connu le désagrément d’une pression d’eau chaude insuffisante, dans la salle de bain ou en cuisine ? Peu importe que cela survienne soudainement ou de manière lente et insidieuse, ça n’est pas seulement un dysfonctionnement gênant : c’est peut être le signe d’un problème plus sérieux. Avec IZI by EDF, apprenez comment définir la cause de ce défaut de pression d’eau chaude. 

Les causes possibles d’un manque de pression d’eau chaude

Les défauts de pression d’eau chaude ont des origines diverses. Il est utile de toutes les connaître avant de s’orienter à l’aveugle dans le traitement d’une cause qui ne s’avèrera peut-être pas pertinente.

Pression d’eau froide

D’abord, si le chauffe-eau reçoit une faible pression d’eau froide, il distribuera à son tour une faible pression d’eau chaude. La cause peut donc se situer en amont, dans l’installation d’eau générale du logement, de l’immeuble voire du quartier ou de la ville.

Installation d’eau générale et accessoires

Le défaut de pression peut être causé par divers éléments et accessoires de l’installation d’eau de votre logement : 

  • raccordement au système d’alimentation en eau de la ville ; 
  • compteur d’eau : robinet de compteur pas complètement ouvert, filtre obstrué suite à des travaux par exemple ; 
  • réducteur de pression défectueux ou mal réglé ; 
  • vanne d’arrêt cassée ou bouchée ; 
  • canalisation : fuite, obstruction par du calcaire, de la corrosion ou autres débris ; 
  • robinet, pommeau ou flexible de douche : à nettoyer ou à remplacer…

Cuve du chauffe-eau

Si seule l’eau chaude manque de pression, une des causes possibles se situe dans la cuve de votre chauffe-eau. Celle-ci pourrait bien être encombrée de sédiments voire d’un bouchon de calcaire.

Alimentation en électricité ou en gaz

Enfin, que votre chauffe-eau fonctionne à l’électricité ou au gaz, sachez qu’en chauffant l’eau, l’énergie fournie crée aussi une pression dans le réservoir d’eau chaude. Un problème d’alimentation électrique ou en gaz peut donc expliquer une baisse de pression en sortie du chauffe-eau.

reglage-temperature-chauffe-eau

Pas de pression d’eau chaude : comment réaliser votre diagnostic ?

Dans la plupart des situations, vous pouvez faire vous-même le diagnostic. En fait, il suffit de réaliser quelques tests successifs, le plus souvent assez simples. Au fur et à mesure, vous pourrez éliminer certaines possibilités et au contraire approfondir les pistes qui subsistent. 

Parfois même, vous pourrez rétablir une pression d’eau chaude normale par vous-même. Dans d’autres cas, l’intervention d’un professionnel sera recommandée, voire indispensable.

Le premier doute à lever consiste à vérifier si le manque de pression est généralisé sur l’ensemble de votre installation, ou bien localisé sur certains points de puisage, voire un seul. Il suffit pour cela de tester tour à tour chaque point d’eau, en l’ouvrant à fond d’abord en eau froide, puis en eau chaude. Que constatez-vous ?

Le défaut de pression est généralisé à toute l’installation, eau chaude et eau froide ?

Si vous constatez que le problème de pression est général, vous devriez en premier lieu rechercher une éventuelle fuite. Soyez toutefois bien conscient que les fuites ne sont pas toujours apparentes.

Le meilleur moyen d’en prouver l’existence, c’est de réaliser un relevé précis de votre compteur d’eau. Assurez-vous ensuite de ne pas faire couler d’eau pendant quelques heures. Puis relevez l’index du compteur une seconde fois. S’il y a un écart, c’est qu’il y a bien une fuite dans votre installation.

Dans cette situation, suivez sans attendre ces règles de base en cas de fuite d’eau. Et n’hésitez pas à solliciter l’intervention d’un professionnel du réseau IZI by EDF. Il saura localiser la fuite et la réparer.

Si au contraire la piste d’une fuite dans votre installation est exclue, interrogez votre voisinage ou contactez le service des eaux de la ville. Le problème concerne peut-être le réseau du distributeur ou la copropriété

Enfin, si tout est normal dans votre voisinage, la cause est à rechercher plus précisément parmi les différents éléments en amont de votre installation d’eau : raccordement, compteur, réducteur de pression, vanne d’arrêt et canalisations. Là aussi, un plombier devra intervenir et peut-être remplacer une pièce défectueuse.

IZI vous accompagne dans vos projets

Dépannage plomberie

Découvrir notre offre

Vous constatez un manque de pression sur toute l’installation, mais seulement en eau chaude ?

Si votre diagnostic d’ensemble conclut à un défaut de pression sur tous les points de puisage, mais uniquement en eau chaude, le problème est probablement dû à un bouchon de calcaire situé dans la cuve de votre chauffe-eau. Ce bouchon va agir comme un clapet limitant le débit d’eau chaude en sortie. 

Pour confirmer cette hypothèse, suivez donc la procédure de test suivante : 

  • fermez tous les robinets ; 
  • faites baisser la pression du chauffe-eau en manoeuvrant la soupape du groupe de sécurité ; 
  • ouvrez un robinet d’eau chaude.

Si la pression d’eau chaude est d’abord normale pendant un instant, puis chute à nouveau, notre hypothèse est confirmée. En baissant la pression dans la cuve, le bouchon de calcaire s’est déplacé. Puis il s’est vite remis en place lorsque vous avez fait couler l’eau chaude.

Résoudre ce problème n’est pas une manipulation simple. Pour l’éviter, en revanche, nous vous recommandons d’installer un isolant électrique entre le chauffe-eau et le circuit d’eau. Pensez aussi régulièrement à bien entretenir votre chauffe-eau.

Le défaut de pression est localisé ?

Si finalement vous ne constatez un réel défaut de pression que sur un seul robinet (ou pommeau de douche par exemple), votre diagnostic est plutôt rassurant. 

Vous pouvez alors dans un premier temps démonter le pommeau de douche ou le robinet pour le nettoyer. Si vous y trouvez un filtre anticalcaire, dévissez-le et faites-le tremper quelques heures dans du vinaigre blanc.

Si cela ne suffit pas à résoudre le problème, il pourrait s’agit d’une canalisation bouchée ou d’un défaut du mitigeur par exemple.

Comme vous voyez, dans de nombreux cas, seul un plombier permettra de préciser ou confirmer votre diagnostic, et surtout de réparer pour que vous retrouviez une pression d’eau chaude normale. N’hésitez donc pas à solliciter une intervention auprès du réseau IZI by EDF.

Publié le 9 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *