Tout savoir sur la vanne papillon

Partager sur

definition-vanne-papillon

Le robinet et la vanne sont les deux équipements principaux qui servent à gérer le débit d’un fluide. Le robinet est généralement équipé d’un dispositif à vissage pour autoriser ou couper la circulation du fluide. En revanche, la vanne est plus pratique car elle permet ces mêmes opérations de façon plus rapide. À opercule, clapet, siège, boisseau, guillotine, piston, membrane…il existe de nombreux types de vannes. Connaissez-vous la vanne dite « papillon » ? Ce type de vanne est moins connues. Pour autant, elle est très utilisée dans les installations domestiques et professionnelles. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la vanne papillon.

La vanne papillon, qu’est-ce que c’est ?

Le principe d’une vanne papillon

La vanne papillon doit son nom si particulier à son dispositif d’obturation de débit. En effet, celui-ci se compose d’un disque vertical articulé autour d’un axe. Ce disque possède le même diamètre que celui de la tuyauterie dans laquelle il est installé. Ainsi, en contrôlant son mouvement, il permet l’ouverture ou l’obturation de la tuyauterie, et donc le passage ou pas du fluide. Ce principe est très utilisé en automobile avec le …. papillon de carburateur.

L’appellation « papillon » fait donc référence au type d’obturation et pas à la forme de la manette de commande. Autrement dit, une vanne papillon n’est pas toujours équipée d’une manette de commande en forme de papillon. Sa manette peut consister en un levier droit, un volant, etc.

Le prix d’une vanne papillon dépend de ses dimensions (en fonction de celles de la tuyauterie), de ses matériaux et de sa technologie. Enfin, la vanne papillon est utilisée dans de nombreuses applications : alimentation en eau ou gaz, traitement des eaux usées, protection incendie, industrie chimique ou pétrolière, système de manutention, etc.

IZI vous accompagne dans vos projets

Installation / Déplacement d'arrivée et d'évacuation d'eau

Découvrir notre offre

Les différentes conceptions d’une vanne papillon

Si le principe reste toujours le même, le design d’une vanne peut évoluer selon la configuration. La principale différence consiste dans l’emplacement de l’axe qui contrôle le papillon. Sur une vanne papillon concentrique, l’axe coïncide avec celui du disque (papillon). Dans le cas d’une vanne papillon excentrique, l’axe est décalé par rapport à celui du disque.

Les différentes positions d’une vanne papillon

Le disque est contrôlé par une manette extérieure qui autorise les trois positions suivantes :

  • Position fermée. Le disque est tourné de manière à obstruer complètement la section de tuyau et donc à empêcher la circulation d’un fluide.
  • Position ouverte. Comparé à la position fermée, la position ouverte consiste (généralement) à tourner la manette d’un quart de tour. Le profil du disque intérieur pivote alors de 90 degrés par rapport à la position fermée. La section du tuyau n’est pas obstruée et la circulation du fluide peut se faire.
  • Position intermédiaire. Comme son nom l’indique, cette position permet de réduire le débit du fluide sans pour autant le bloquer complètement. La section du tuyau étant partiellement obstruée, le débit du fluide s’en trouve mécaniquement diminuée. De plus, cette position crée des turbulences dans le fluide avec l’effet de traîne hydrodynamique, ce qui contribue également à ralentir l’écoulement.

Les avantages de la vanne papillon

La vanne papillon est facile à monter et démonter, ce qui est appréciable lors d’opérations de maintenance ou de réparations. De plus, elle engendre peu de perte de charge et assure le même niveau d’étanchéité que les autres types de vanne.

Comparé à d’autres dispositifs de gestion de débit, son encombrement est minimal et son poids relativement léger. De plus, dans le cas d’une vanne quart de tour, elle permet une ouverture et fermeture très rapide comparé aux autres types de vannes ou robinets.

Les différents types de vanne papillon

Il existe essentiellement deux types de vanne papillon : la vanne quart de tour et la vanne à commande par réducteur.

La vanne quart de tour

La première technologie est celle de la vanne quart de tour. Il s’agit du modèle le plus rencontré généralement. La vanne quart de tour se distingue par une liaison directe entre le papillon et la manette.

Concrètement, avec cette vanne, pour passer de la position ouverte à fermée, il suffit de la tourner d’un quart de tour. L’avantage de ce type de vanne est donc sa rapidité et simplicité de commande. De plus, si vous souhaitez connaître la position de la vanne, un simple regard à la manette suffit.

La vanne à commande par réducteur

L’autre technologie est la vanne à commande par réducteur. Comme son nom l’indique, ce type de vanne est équipée d’un réducteur qui permet de démultiplier l’action d’ouverture ou de fermeture. L’action du réducteur facilite la commande, peu d’effort étant requis pour tourner la manette. Ce type de vanne est installé dans les installations qui mettent en jeu de fortes pressions.

La fixation d’une vanne papillon

La vanne papillon peut se fixer de trois façons différentes :

  • Vanne robinet papillon. Cette vanne se fixe sur la tuyauterie comme un robinet, en général par vissage. Elle est située à l’extrémité ou au milieu de la tuyauterie.
  • Vanne papillon à brides. Cette vanne est installée à l’interface entre deux tuyauteries et est fixée à l’aide de brides. L’avantage de ce type d’installation est de faciliter la maintenance ou la réparation. En effet, pour une intervention, vous n’aurez pas à vidanger tout le circuit mais seulement la partie située en amont ou en aval de la vanne suivant votre besoin.
  • Vanne papillon à oreilles. Cette vanne est vissée entre deux tuyauteries.

Publié le 17 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *